Entrevue avec Véronique Lacroix de l’ECM+ | Bible urbaine

Musique_Entrevues

Entrevue avec Véronique Lacroix de l’ECM+

Entrevue avec Véronique Lacroix de l’ECM+

En route vers le concert «Illusions»: odyssée en sons et images

Publié le 20 avril 2015 par Alexandre Provencher

Crédit photo : www.ecm.qc.ca

Véronique Lacroix promeut la création musicale, l’explore sans cesse et la diffuse au plus grand nombre. C’est une musicienne qui soutient les compositeurs et qui s’en inspire. D’ailleurs, la directrice artistique de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) travaille ardemment sur le programme ambitieux et exploratoire qu’elle livrera le 30 avril prochain à la salle Pierre-Mercure. Le concert Illusions: odyssée en sons et images reprendra le Piano trio de Charles Ives et y juxtaposera trois compositions commandées. Bible urbaine s’est entretenu avec l’idéatrice de ce concert.

L’ouïe est un sens frileux. Il est toujours aux aguets et alerte au danger. C’est peut-être pourquoi l’oreille n’apprécie pas d’emblée les sons nouveaux, inconnus. Pour Véronique Lacroix, «le secret pour découvrir et apprécier la musique classique contemporaine, c’est de s’abandonner. D’accepter d’explorer cette musique qui innove». C’est que ce genre musical peut être incompris. D’ailleurs, on ignore souvent que des milliers de musiciens s’y dédient et que leur travail est remarquable.

Cela fait maintenant près de trente ans que Véronique Lacroix s’investit dans la promotion de la musique contemporaine au Canada. Surtout, elle désire mettre de l’avant le talent et la passion de jeunes compositeurs. Cette démarche est pour elle essentielle: «les compositeurs ont beaucoup d’appétit. Ils sont curieux et avides. Chaque fois que je travaille avec eux, je suis épatée par leurs trouvailles. Ils cherchent sans relâche de nouvelles voies, font valoir la musique d’une manière inoubliable». Le dynamisme de la directrice artistique envoûte quiconque l’écoute.

Véronique Lacroix est véritablement éprise du travail de composition. Elle assiste à toutes les étapes de création avec les artistes qu’elle seconde. «Tout cet approfondissement intérieur que traversent tous les compositeurs pour livrer leur œuvre m’inspire. Je ne peux m’en passer».

Depuis ses débuts en direction, elle a commandé 250 œuvres à des compositeurs canadiens. Son enthousiasme et sa passion ne démordent pas. Elle s’est donné comme mission de faire connaître la musique contemporaine au grand public, de piquer sa curiosité pour ce genre musical plutôt méconnu. D’ailleurs, le prochain rendez-vous de Véronique Lacroix avec le public montréalais a très bientôt lieu!

Illusions: odyssée en sons et images

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début