Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016 | Bible urbaine

Sorties_

Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016

Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016

La plume de Miron au service d’un ensemble de percussions et claviers

Publié le 2 février 2016 par Éric Dumais

Crédit photo : Gracieuseté Groupe Le Vivier

Les 16 et 17 février, à l’amphithéâtre du Gesù au coeur du Quartier des spectacles, onze percussionnistes donneront rendez-vous aux amoureux des lettres et des percussions pour le spectacle Batèches, au centre duquel plusieurs poèmes choisis de Gaston Miron et de l’œuvre L’homme rapaillé seront mis en musique. Pour l’occasion, nous nous sommes entretenus avec le compositeur Patrick Burgan, lequel a investi près de trois ans de travail à la gestation jusqu’à la présentation de ce concert, qui s’annonce un incontournable de 2016.

«J’avais déjà entendu ce juron de la bouche de ma mère; batèche par-ci, batèche par-là. Et ce qui est intéressant, c’est qu’il y a le verbe battre dans ce mot, c’était donc le titre idéal pour un concert musical comprenant onze percussionnistes», avoue le compositeur d’origine française, avant d’ajouter que c’était également le juron favori de Miron. Mais que dire de la marque du pluriel du titre «batèches»? C’est un clin d’œil à la pluralité, à l’homme qu’il a été, à son œuvre tout aussi complète qu’universelle, à la vie, à la disparition, à l’éternité. «Puis, est-ce que la fin de la vie c’est vraiment la fin?», a-t-il lancé, philosophe. Une chose est sûre, les mots de Miron continuent de nous émouvoir, vingt ans après la disparition du poète québécois.

Ce spectacle musical de 60 minutes se veut un hommage à celui qui a laissé en héritage à sa patrie le fabuleux recueil de poésie L’homme rapaillé, duquel plusieurs poèmes ont été choisis par Burgan lui-même. «J’ai dégagé les poèmes relatifs à l’amour, à la mort puis au Québec tant chéri par le poète de son vivant afin d’écrire une œuvre qui allait paraphraser sa poésie, et pour que les spectateurs puissent enfin entendre la musique qui s’en dégage». Batèches, c’est donc un rapport entre les yeux et les oreilles, entre le son du mot et le son de la musique, puisque des projections visuelles accompagneront, sur écran géant, cette immense pièce symphonique, menée par les baguettes de onze percussionnistes de talent.

Sur scène, l’Ensemble à percussions Sixtrum (Québec) et les Percussions et claviers de Lyon (France) battront la mesure avec près de 150 instruments mis à leur disposition. «Les percussions sont en soi un univers infini, car si on change de baguettes, on peut obtenir des dizaines de sonorités différentes; c’est une énorme multiplicité de timbres.» Vibraphones, xylophones, glockenspiels, marimbas, grosses caisses, timbales, tams-tams, gongs, tant d’instruments aux sonorités caressantes seront entendus ces deux soirs-là. À l’instar de la poésie de Miron, que Patrick Burgan qualifie de «porteuse d’images, lyrique, avec beaucoup d’envolées, de sentiments et de spontanéité», il y a fort à parier que vous y retrouverez ces qualités dans la matière même du spectacle.

Patrick Burgan, lequel a écrit quatre opéras, ne s’offre aucun repos, lui qui planche en parallèle à l’écriture d’un cinquième. Avec Batèches, il vous promet une soirée unique, à la façon d’un grand poème symphonique où les thèmes de l’amour, de la mort et du Québec présents dans l’œuvre de Miron résonneront en musique au creux de vos tympans. «C’est comme une grande gifle énergétique», nous a-t-il avoué, en guise de mot de la fin. Voilà que notre curiosité est piquée au vif! Et vous?

«Batèches» sera présenté les 16 et 17 février 2016 à l’amphithéâtre du Gesù (1200, De Bleury). Pour acheter vos billets aux coûts de 15 $ pour les étudiants et aînés et 30 $ pour les adultes, visitez le www.levivier.ca/bateches.

L'événement en photos

Par Gracieuseté Groupe Le Vivier

  • Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016
  • Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016
  • Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016
  • Entrevue avec Patrick Burgan pour le spectacle «Batèches» au Gesù les 16 et 17 février 2016

Nos recommandations:

Autre Concert-Huu-Bac-Quintet-Montreal-fevrier-2016-Bible-urbaine

Huu Bac Quintet s’offre trois soirées en compagnie des Montréalais en février 2016

Concerts Otello_Place-des-Arts_28-janvier-2016_Mathieu-Pothier-Photographe_14

«Otello» de Verdi à l’Opéra de Montréal

Autre Gino Quilico

«Les classiques de la Bible» avec Andrea Bocelli et Gino Quilico

Vos commentaires

Revenir au début