Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle | Bible urbaine

Sorties_Festivals

Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle

Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle

De la grâce, du rythme et du bonheur

Publié le 27 juin 2015 par Isabelle Lévesque

Crédit photo : Denis Alix

Dans l'intimité de la Cinquième Salle de la Place des Arts, la troupe Flamenco Vivo a foulé la scène avec brio jeudi dernier dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Ses artistes de grand talent ont présenté un spectacle de Luis de la Carrasca, intitulé Lo Esencial, en première nord-américaine.

À 19h, le directeur artistique a pris la parole pour présenter la troupe et la pièce. Juste après, le chanteur s’est mis à l’oeuvre tranquillement en se promenant dans la salle et en lançant des bonbons un peu partout, provocant rires et applaudissements. Cet épisode a donné le ton au reste de la soirée, tout à fait intimiste.

La troupe Flamenco Vivo est constituée de six artistes, dont un chanteur principal, un percussionniste, un guitariste, un chanteur secondaire ainsi qu’un danseur et une danseuse.

La première pièce a été entamée tranquillement lorsque la danseuse Ana Perez est entrée sur la scène vêtue d’une robe bleue classique à faire rêver n’importe qui. Elle a commencé sa performance tout en douceur, avec de grands mouvements plein de lenteur, avant d’enflammer la salle au complet, au son de ses claquettes, bien sûr une grâce et une précision indescriptibles.

De la grâce, de la justesse et de la beauté, voilà à quoi les spectateurs ont eu droit, le tout dans un flamenco authentique et traditionnel tout droit sorti de l’Andalousie. Un flamenco totalement inspirant, thérapeutique, plein de fougue et de passion. Les artistes, tous autant qu’ils étaient, s’amusaient comme des fous tout au long de la soirée, et ce sentiment de joie était si puissant qu’il se partageait chez les spectateurs; plusieurs sourires se voyaient sur les visages et des rires fusaient à certains moments.

Malheureusement, le chanteur a eu quelques problèmes avec son micro. Il a dû faire une pièce sans amplificateur et on ne l’entendait pas beaucoup parce que la danseuse et ses claquettes l’enterraient sous le rythme. Un micro sur pied lui a été donné, mais il ne pouvait l’utiliser que lorsqu’il était assis à un même endroit. Il a tout de même fait de son mieux et on a pu apprécier la musique et la magnifique performance de la danseuse, rapide, belle, grandiose.

Après un entracte d’une vingtaine de minutes, le problème de son étant réglé, la soirée s’est déroulée comme prévu. Nous avons d’ailleurs eu droit à plusieurs solos impressionnants, notamment de percussions, de guitare et bien sûr, de claquettes. Chacun des artistes apportait quelque chose de plus à l’ensemble grâce à son expérience et à une touche personnelle bien identifiable, que ce soit l’humour du côté du danseur ou l’élégance du côté de son homologue féminin.

Critique-Flamenco-Vivo-Lo-Esencial-de-Luis-de-la-Carrasca-Cinquieme-Salle_02

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

L'événement en photos

Par Isabelle Lévesque

  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle
  • Flamenco Vivo présente «Lo Esencial» de Luis de la Carrasca à la Cinquième Salle

Vos commentaires

Revenir au début