«Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain | Bible urbaine

Sorties_

«Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain

«Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain

Entrevue avec les créateurs de ce spectacle nouveau genre

Publié le 2 mai 2016 par Alice Côté Dupuis

Crédit photo : Video Phase

Tous les deux musiciens et compositeurs de formation, les membres fondateurs de Video Phase, Julien Compagne et Julien-Robert, ont uni leurs forces pour créer une forme artistique particulière où musique et images sont interconnectées et indissociables. En créant leur deuxième spectacle intitulé Lumens, ces derniers se demandent même s’ils n’auraient pas carrément inventé un genre… Rencontrés en entrevue, les deux complices nous expliquent pourquoi il faut se laisser émerveiller par ce spectacle unique et nouveau genre auquel il vous sera possible d’assister ce vendredi 6 mai au Gesù de Montréal.

«C’est au-delà d’un simple concert; c’est une expérience multisensorielle. Le fait que le spectacle soit immersif, le fait aussi que le visuel soit vraiment lié à la musique, c’est comme entrer dans un monde imaginaire où musique et visuel ne font qu’un», nous révèle Julien Compagne, pour nous décrire l’expérience à laquelle il faut s’attendre en tant que spectateur devant Lumens. Bien sûr, les deux Julien sont sur scène tout au long du spectacle et ils jouent de différents instruments, sous nos yeux; bien sûr, il s’agit d’une performance musicale avant tout, qui verra cohabiter des musiques plus expérimentales et d’autres aux influences plus populaires, mais les deux créateurs insistent malgré tout sur l’importance du visuel, qui «prend une place tellement importante que c’est comme une extension, finalement, de notre instrument

Le premier aspect visuel d’importance dans Lumens – qui est d’ailleurs le terme scientifique qui décrit le flux lumineux – est la lumière, qu’on présente sous toutes ses formes: des projections, certes, mais aussi des lumières DEL autour, à l’intérieur, sur et sous les instruments de musique. Faisant carrément partie de la scénographie, elle est presque un instrument à part entière, au même titre que les batteries électroniques, les claviers, le xylophone, les caisses claires, le marimba électronique, les voix des deux Julien et les cadres lasers utilisés dans le spectacle, de même qu’un bol d’un mètre de diamètre rempli d’eau et grâce auquel les musiciens font de la percussion. «On a utilisé un petit peu toutes les cordes de notre arc en tant que performeur», ajoute Julien Compagne, pianiste et percussionniste de formation.

Des cordes à leur arc, ils en ont ajouté une, et encore une autre, durant le processus de création de Lumens. Car pour ajouter au spectaculaire, les deux créateurs réalisent tout le visuel de leur spectacle en live: «Ce n’est pas du genre ‘’Il faut que je tape à tel moment pour que ça soit avec le visuel’’. Nous, on a créé ce spectacle-là avec un moteur de jeu vidéo, donc ce sont des environnements 3D, interactifs, qui réagissent à nos interactions musicales», nous explique Compagne, qui ajoute qu’ils ont dû ainsi créer leurs codes et programmer le visuel souhaité, apprenant ainsi tout un nouveau langage. Dans un tableau intitulé «QBalls», Julien-Robert nous avoue même que «le visuel vient aussi générer de la musique en soit. Il y a un côté aléatoire qui est imprévisible là-dedans, on ne sait pas ce que ça va donner. Les balles rebondissent, et il faut qu’on s’ajuste au résultat que ça donne, visuellement et musicalement», ce qui leur fait perdre un certain contrôle sur le déroulement du spectacle.

Mais ça fait partie du jeu, et les deux Julien aiment jouer; c’est d’ailleurs l’univers du jeu vidéo qui a grandement influencé la création de Lumens. «Quand tu joues à un jeu vidéo, tu peux te déplacer où tu veux, faire ce que tu veux; tu choisis tes actions. On voulait pouvoir faire ça avec la musique et le visuel», nous confie Julien Compagne, en expliquant que c’est exactement ce qu’ils ont mis en pratique dans cette création, «en faisant réagir du visuel par nos instruments, un peu comme si on était sur une manette, c’est un peu comme un jeu vidéo musical». Ainsi est né le concept que Julien-Robert estime être unique: «on se demande si on n’aurait pas en quelque sorte inventé un nouveau genre, qui s’appellerait le Jeu vidéo musical performatif. C’est comme un grand jeu vidéo dans lequel on performe

Avec une petite équipe de collaborateurs-consultants – notamment l’un spécialisé dans les DEL interactifs, et l’une en graphisme 3D et reconnaissance faciale -, les deux Julien ont donc créé un spectacle éclaté où des projections vidéo diverses – des formes géométriques rappelant ici un Cube Rubik, là des balles, ou encore des avatars virtuels évoquant le visage des créateurs – sont influencées par les sons qu’ils créent en temps réel. Le résultat en est un absolument original, accessible à un large public, mais aussi hypnotique et fascinant, car «le fait de voir les interprètes sur scène créer ça en direct, c’est excitant; c’est un peu comme pouvoir avoir accès à un laboratoire et pouvoir voir un scientifique créer devant toi quelque chose, faire une expérience

«Lumens», créé par Julien-Robert et Julien Compagne de Video Phase, sera présenté au Gesù de Montréal (1200, rue Bleury) le vendredi 6 mai 2016 en co-diffusion avec Groupe Le Vivier. Pour acheter vos billets, visitez le www.admission.com/lumens.

L'événement en photos

Par Video Phase

  • «Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain
  • «Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain
  • «Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain
  • «Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain
  • «Lumens», un spectacle interactif présenté au Gesù le 6 mai prochain

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début