Un 5 à 7 avec Mehdi Cayenne au Mercury Lounge d'Ottawa | Bible urbaine

Sorties_Concerts

Un 5 à 7 avec Mehdi Cayenne au Mercury Lounge d’Ottawa

Un 5 à 7 avec Mehdi Cayenne au Mercury Lounge d’Ottawa

Lancement d'album groovy et chaleureux

Publié le 5 novembre 2015 par Lauriane André

Crédit photo : www.facebook.com/mehdicayenneclub

Aube. C’est le titre inspirant du nouvel album que présentait Mehdi Cayenne au grand public, hier soir, à Ottawa. Le Mercury Lounge sentait bon l’encens et on y servait un «Cayenne cocktail» aux notes de Tabasco. Bref, ce fut un 5 à 7 qui s’annonçait chaleureux, avec l’accueil personnalisé de Mehdi Hamdad à l’entrée, regard rieur et poignée de main sincère pour tous.

Récipiendaire de trois prix au Gala des prix Trille Or 2015, Mehdi Cayenne avait déjà deux albums à son actif. C’est dans la continuité de Luminata en 2011 et NA NA BOO BOO en 2013 que le trio présente cet album plus épuré. Si «Club» est abolit du nom officiel, la formule du band demeure la même (Mehdi Hamdad, François Gravel et Olivier Bernatchez).

On découvre tour à tour «Ta solitude», «Rivière», «Je te vois», ou encore «Je te veux», des chansons efficaces qui mélangent pop, funk et slam. Les airs sont prenants et invitent à scander en cœur «Je te veux». Il nous fait ensuite «voyager au pays de Crève-cœur» en rappelant que Mehdi Cayenne, c’est un club d’évadés de prison («dans nos têtes»)… et on se laisse bien conduire ailleurs, à l’unisson!

Le théâtral et charismatique Mehdi jongle de l’anglais au français avec l’humour et l’autodérision qu’on lui connaît pour terminer, en rappel, avec deux chansons connues de ces deux précédents albums, dont la fameuse «Ô Canada».

https://www.youtube.com/watch?v=DXGSyiUsRwc

Le chanteur, en entrevue quelques jours avant le spectacle, nous parlait de son nouvel album comme d’une œuvre «plus vulnérable, immédiate, originale». Tout est plus mélodieux et plus doux. Aucune crainte, la pâte musicale énergique et colorée qui distingue tant le groupe est toujours présente.  Il nous plugge «Van Gogh» et «La Compagnie créole» dans la même phrase en parlant de ses inspirations et recherches pour ces nouvelles chansons, dévoilant un artiste méticuleux et novateur, de la plume à la guitare.

«Toute bonne œuvre d’art a une perspective, je suis fier d’avoir trouvé un angle original de création autour d’un thème aussi galvaudé que l’amour. Il n’y a pas qu’une façon de créer… contrairement à un futon IKEA.»

Plus émotif et sans tomber dans le nostalgique, la poésie et la mouture du nouvel album démontrent que Mehdi Cayenne sait se renouveler sans décevoir son public.

Habitué à voguer entre la France, le Québec et l’Ontario, un lancement d’album a également lieu à Montréal, ce vendredi 6 novembre à 20 h à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts.

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début