5 raisons de commencer la série «The Umbrella Academy» sur Netflix | Bible urbaine

Cinéma_Général

5 raisons de commencer la série «The Umbrella Academy» sur Netflix

5 raisons de commencer la série «The Umbrella Academy» sur Netflix

Apocalypse, concert de violon et majordomes-singes

Publié le 11 mars 2019 par Emilie Matthews

Crédit photo : Tous droits réservés

Bienvenue dans l'univers étrange de Umbrella Academy, où un clan de superhéros qui ne ressemble pas aux superhéros de Marvel va se réunir pour sauver le monde ensemble. Leurs ennemis? Deux espions aux masques de chien et aux nounours possédés... C’est parti pour une aventure déjantée à déguster sur Netflix.

 umbrella-academy-bible-urbaine-7

1. Un début très intrigant

La série commence par un évènement international très étrange: quarante-trois femmes aux quatre coins du globe tombent soudainement enceinte de neuf mois et accouchent quelques minutes plus tard. Un certain Sir Reginald Hargreeves, célèbre milliardaire, se dépêche d’en adopter sept. Il semble se douter qu’ils ont des pouvoirs surnaturels…

Ensemble, ils forment le Umbrella Academy. Le jour de la mort de Sir Reginald Hargreeves, ils se réunissent pour la première fois depuis de nombreuses années.

umbrella-academy-bible-urbaine-3

2. Une bande de superhéros atypiques

Dans le monde des superhéros, il semble parfois difficile de ne pas toujours avoir recours aux mêmes pouvoirs: voler, être invisible, lire dans les pensées des autres… Mais The Umbrella Academy a su relever ce défi!

Number 1, alias Luther, est doté d’une force (et d’une corpulence) redoutables, car on lui a injecté un ADN spécial. Number 2, alias Diego, est pour sa part très douée avec les lancées de couteaux. Number 3, aussi connue sous le nom d’Allison, peut forcer les gens à avoir certaines pensées. Number 4, nommé Klaus, peut quant à lui voir et parler aux morts. Enfin, Number 5 (qui n’a pas d’autre nom) peut voyager à travers le temps et l’espace.

3Un casting en or

Vous reconnaîtrez assurément Ellen Page de Juno, Robert Sheehan de Misfits, Mary J. Blige et Tom Hopper de I Feel Pretty. Chacun s’est approprié son personnage de manière à rester fidèle aux livres en termes de personnalité.

Les personnages qu’ils incarnent ne pourraient pas être plus différents les uns que les autres: le jeu des acteurs devait être d’autant plus pointu pour mettre en valeur les différences de chacun, ainsi qu’une image de groupe incroyablement soudé face au danger encouru.

umbrella-academy-bible-urbaine-4

4. Une aventure qui se poursuit sur papier

La première saison est seulement sortie le 15 février dernier,  alors il faudra malheureusement patienter quelque temps avant la deuxième saison. Heureusement, vous avez la possibilité de poursuivre l’aventure aux côtés des membres du Umbrella Academy à travers les trois volumes de bandes dessinées de Gabriel Bá, publiés entre 2007 et 2008 par Dark Horse Comics.

Évidemment, il existe quelques différences entre la série télévisée et les BD, notamment dans l’ordre chronologique des évènements, et c’est bien tant mieux: les fans auront droit à quelques surprises durant leur visionnement!

umbrella-academy-bible-urbaine-5

5. Du suspense, du suspense et… du suspense

Avant même d’avoir commencé la série télé, on est aussitôt happé par la dose de suspense qui s’offre à nous! L’affiche montre les membres du Umbrella Academy portant chacun un parapluie avec un numéro: 1, 2, 3, 4, 5, 7… où est donc le sixième membre?

Il faut ici s’attendre à une série où chaque épisode fournit des réponses quant au développement des pouvoirs de chaque personnage, de même que leur propre histoire, mais le scénario est ainsi fait: il maintient les spectateurs le plus en haleine avec de nombreuses questions en tête… comme celle-ci!

Découvrez la bande-annonce sans plus tarder.

Cette série se regarde facilement en moins d’une semaine, il est assez difficile de se limiter à un épisode par jour. Vous le verrez bien par vous-même! Bonne série à vous!

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début