Le Festival international de films Fantasia fête ses 20 ans et ça promet! | Bible urbaine

Cinéma_

Le Festival international de films Fantasia fête ses 20 ans et ça promet!

Le Festival international de films Fantasia fête ses 20 ans et ça promet!

Des premiers dévoilements à réveiller les morts

Publié le 17 juin 2016 par Alyssia Duval

Crédit photo : Festival international de films Fantasia

Le Festival international de films Fantasia, qui se tiendra du 14 juillet au 2 août 2016, promet d’offrir aux cinéphiles québécois une impressionnante variété de titres attendus et d’invités de marque à l’occasion de ses noces de porcelaine. Au grand bonheur des impatients, deux premières vagues d’annonces officielles ont déjà fait surface, avec un contenu surpassant largement les attentes en vue de cette édition anniversaire.

D’abord, le cinéma québécois sera à l’honneur en ouverture du festival avec la présentation en première mondiale de King Dave, plus récente réalisation de Daniel Grou (alias Podz) et sans doute sa plus audacieuse à ce jour. D’après la pièce éponyme d’Alexandre Goyette, qui signe aussi le scénario et tient la tête d’affiche, le film est un unique plan-séquence d’une durée de 91 minutes, tourné l’été dernier sur un parcours de plus de 9 kilomètres dans les rues de Montréal.

King-Dave-Fantasia-Bible-Urbaine-2016

Monument du cinéma de genre que nous définissions comme étant le «maître incontesté des fables ténébreuses et des créatures cauchemardesques» dans un papier antérieur, Guillermo del Toro sera du festival afin d’accepter un Cheval Noir honorifique. Le cinéaste mexicain profitera de son séjour pour introduire le documentaire Creature Designers: The Frankenstein Complex de Gilles Penso et Alexandre Poncet, en plus de tenir une classe de maître, un évènement rarissime à ne surtout pas manquer! Le réalisateur japonais Takashi Miike (Audition, Ichi the Killer) viendra également recevoir un prix spécial soulignant l’ensemble de son œuvre et présenter deux de ses plus récents films, Terra Formars et As the Gods Will.

Parmi les invités d’honneur se trouvent aussi Marilyn Manson, Shinsuke Sato et l’enfant terrible du cinéma indépendant, Kevin Smith, qui sera présent lors d’une projection spéciale de la comédie noire Yoga Hosers. Deuxième volet de sa grinçante trilogie canadienne intitulée «True North», entamée en 2014 avec l’infâme Tusk, celui-ci met en vedette sa fille Harley Quinn Smith – oui, c’est son vrai nom – aux côtés de Lily-Rose Depp ainsi que, vous l’aurez deviné, son célèbre papa Johnny Depp.

Fantasia-2016-Yoga-Hosers-Kevin-Smith-Bible-Urbaine

Autres titres notables à Fantasia cette année: Jean-Claude Van Damme revisite un rôle culte dans Kickboxer: Vengeance de John Stockwell, qui sera projeté tout de suite après King Dave lors de la soirée d’ouverture du festival le 14 juillet. Ayant fait tout un tabac l’an dernier, l’adaptation du manga Assassination Classroom est de retour au programme sous forme d’un second chapitre, Assassination Classroom: Graduation, alors que Kiyoshi Kurosawa (Tokyo Sonata) renoue enfin avec l’horreur grâce à Creepy, adoré du public de la Berlinale en février dernier.

Les Trekkies montréalais pourront se recueillir auprès du réalisateur Adam Nimoy, fils de feu Leonard Nimoy, lors de la première mondiale de For the Love of Spock, un documentaire commémorant la vie de ce dernier et la postérité de son rôle mythique dans la série originale Star Trek.

Fantasia-2016-For-the-Love-of-Spock-Bible-Urbaine

Présenté hors compétition lors de la dernière édition du Festival de Cannes, le suspense d’horreur sud-coréen Goksung (ou The Wailing) de Na Hong-Jin promet de figurer parmi les plus belles découvertes de cette année. De plus, Steven Shainberg (l’homme derrière le classique Secretary) revient en force avec Rupture, le brillant Taika Waititi avec Hunt for the Wilderpeople et l’incontournable Ti West avec In a Valley of Violence.

Somme toute, ce 20e anniversaire du Festival international de films Fantasia s’annonce inoubliable et pourrait bien devenir la plus belle célébration du cinéma fantastique, d’horreur, de science-fiction et un peu «champ gauche» que Montréal ait jamais connue.

La programmation complète de l’édition 2016 sera dévoilée le 6 juillet.

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début