La conférence de presse des Jutra 2013 à l'Auberge Saint-Gabriel: des nominés éparpillés | Bible urbaine

Cinéma_

La conférence de presse des Jutra 2013 à l’Auberge Saint-Gabriel: des nominés éparpillés

La conférence de presse des Jutra 2013 à l’Auberge Saint-Gabriel: des nominés éparpillés

Publié le 5 février 2013 par Jim Chartrand

C’est dans une conférence de presse mondaine tenant place dans l’élégante Auberge Saint-Gabriel qu’ont été dévoilés les nombreux nominés de la 15e cérémonie des Jutra qui aura lieu le dimanche 17 mars prochain.

Le cinéma québécois a fait beaucoup jaser l’an dernier et pas toujours pour les bonnes raisons. Toutefois, à l’aube des Rendez-vous du Cinéma Québécois et de notre remise de prix annuel, il est temps de faire table rase sur les différends et de célébrer ce qu’on fait le mieux, et ce, sans nécessairement faire abstraction des inévitables oubliés.

C’est sûr que des films véritablement exceptionnels ont manqué l’an dernier, mais on a eu droit à des œuvres qui n’hésitaient pas à voir ailleurs ou à explorer avec maîtrise des sujets que l’on croyait épuisé. Comme quoi c’est sans surprise qu’on retrouve en tête des nominations les deux films qui ont fait le plus jaser, soit l’ambitieux Laurence Anyways de Xavier Dolan (10 nominations) et le fort surprenant et poignant Rebelle de Kim Nguyen (9 nominations). Bien qu’il n’ait pas fait autant jaser qu’il aurait dû, le remarquable L’affaire Dumont de Podz suit avec 8 nominations, alors que le très touchant Camion de Rafaël Ouellet s’en tire avec 7 nominations des plus retirées, avec une victoire quasi-assurée pour Julien Poulin, qui y trouvait probablement le rôle de sa flamboyante carrière.

Il reste toutefois déplorable que le film de Podz ne trouve aucune nomination pour sa trame sonore, magnifique à souhait, tout comme son montage exceptionnel, évoquant les plus récentes œuvres de David Fincher, en plus d’échapper à la nomination du meilleur film. Là encore demeure un énorme débat à savoir comment les catégories Meilleur film et Meilleure réalisation peuvent être aussi différentes l’une de l’autre, alors que Roméo Onze et Inch’Allah surprennent un peu trop bizarrement au sommetde la pyramide. Heureusement, l’audace du jeune Ali Ammar est saluée, ce qui n’est pas le cas d’Evelyne Brochu, à la chevelure transformée pour l’occasion et qui est pourtant la lumière de ce film dénonciateur. Un scandale toutefois pas aussi prenant que la nomination de toutes les filles ou presque du film de Xavier Dolan, sauf celle de son protagoniste interprété avec grande dévotion par Melvil Poupaud, dans un film qui parle pourtant d’un homme qui décide de changer de sexe! Par ailleurs, comment le montage, toujours aussi soigné des mains mêmes de Dolan, peut-il avoir échappé aux yeux des membres du jury?

Heureusement la jeune Rachel Mwanza et l’adorable Marylin Castonguay se feront toutes les deux compétition pour le prix de Meilleure Actrice, à moins que la favorite Suzanne Clément ne vienne brouiller les pistes.

Bien sûr, sans surprise, le grand oublié demeure Bernard Émond, comme à l’habitude, alors que son acclamé Tout ce que tu possèdes ne s’en sort qu’avec une nomination pour la Meilleure direction de la photographie. Disons également que les nominations de Gildor Roy pour Ésimésac et de Guy Nadon pour Les Pee-Wee 3D: l’hiver qui a changé ma vie comme Meilleur Acteur de soutien relèvent certainement d’un étonnante surprise.

Enfin, mentionnons que le court-métrage Henry, pourtant sélectionné aux Oscars, malgré sa présélection, n’a pas été retenu pour faire la liste des finalistes alors que la catégorie Meilleur documentaire demeure de loin la plus forte avec en tête le magnifique Over my Dead Body de Brigitte Poupart.

Sans plus tarder, voici donc la liste complète des nominés:

Meilleur long métrage Documentaire
Alphée des étoiles – Hugo Latulippe
Bestiaire – Denis Côté
Ma vie réelle – Magnus Isacsson
Mort subite d’un homme-théâtre – Jean-CLaude Coulbois
Over My Dead Body – Brigitte Poupart

Meilleur court ou moyen métrage d’animation
Bydlo – Patrick Bouchard
Le grand ailleurs et le petit ici -Michèle Lemieux
Joda – Theodore Ushev
Kaspar – Diane Obomsawin
Triptyque 2 – Pierre Hébert

Meilleur court ou moyen métrage de fiction
Acrobat – Eduardo Menz
Avec Jeff, à moto – Marie-Ève Juste
Chef de meute – Chloé Robichaud
Le futur proche – Sophie Goyette
Là où je suis – Myriam Magassouba

Meilleure actrice
Micheline Bernard – La mise à l’aveugle
Marilyn Castongay – L’affaire Dumont
Suzanne Clément – Laurence Anyways
Rachel Mwanza – Rebelle
Dominique Quesnel – Le torrent

Meilleure actrice de soutien
Nathalie Baye – Laurence Anyways
Monia Chokri – Laurence Anyways
Sophie Lorain – Avant que mon cœur bascule
Sabrina Ouazani – Inch’Allah
Ève Ringuette – Mesnak

Meilleur acteur
Ali Ammar – Roméo Onze
Gabriel Arcand – Karakara
Marc-André Grondin – L’affaire Dumont
Julien Poulin – Camion
Victor Andrés Trelles Turgeon – Le Torrent

Meilleur acteur de soutien
Serge Kanyinda – Rebelle
Joey Klein – The Girl with the White Coat
Guy Nadon – Les Pee-Wee 3D: l’hiver qui a changé ma vie
Sébastien Ricard – Avant que mon cœur bascule
Gildor Roy – Ésimésac

Meilleure direction artistique
Éric Barbeau – Le torrent
André-Line Beauparlant – Inch’Allah
André Guimond – L’affaire Dumont
Anne Pritchard – Laurence Anyways
François Schuiten / Patrick Sioui / Martin Tessier / Élizabeth Williams – Mars et Avril

Meilleurs costumes
Carmen Alie – Ésimésac
Mariane Carter – Mars et Avril
Monique Ferland – L’affaire Dumont
Sophie Lefebvre – Inch’Allah
Éric Poirier – Rebelle

Meilleure coiffure
Michelle Côté / Martin Lapointe – Laurence Anyways
André Duval – L’affaire Dumont
Richard Hansen – Mars et Avril
Ann-Louise Landry – L’empire Bo$$é
Denis Parent – Ésimésac

Meilleur maquillage
Kathryn Casault – Ésimésac
Kathryn Casault – L’empire Bo$$é
Pascale Jones – The Girl with the White Coat
Kathy Kelso / Collen Quinton – Laurence Anyways
Marlène Rouleau – L’affaire Dumont

Meilleure direction de la photographie
Yves Bélanger – Laurence Anyways
Nicolas Bolduc – Rebelle
Mathieu Laverdière – Le torrent
Sara Mishara – Tout ce que tu possèdes
Geneviève Perron – Camion

Meilleur son
Pierre-Jules Audet / Luc Boudrias / Michel Lecoufle – L’affaire Dumont
Pascal Beaudin / Luc Boudrias / Olivier Calvert – Mars et Avril
Sylvain Bellemare / Jean-Paul Hurier / Jean Umansky – Inch’Allah
Luc Boudrias / Marcel Chouinard / Patrice LeBlanc – Le torrent
Claude La Haye / Martin Pinsonnault / Bernard Gariépy-Strobl

Meilleur montage
Richard Comeau – Rebelle
Hélène Girard – Hors les murs
Hubert Hayaud – Roméo Onze
Sophie Leblond – Inch’Allah
Rafaël Ouellet – Camion

Meilleure musique originale
Viviane Audet / Robin-Joël Cool / Éric West-Millette – Camion
Benoit Charest – Une bouteille dans la mer de Gaza
Benoit Charest – Mars et Avril
Normand Corbeil – Le torrent
Michel Corriveau – Ésimésac

Meilleur scénario
Xavier Dolan – Laurence Anyways
Caude Gagnon – Karakara
Ivan Grbovic/Sara Mishara – Roméo Onze
Kim Nguyen – Rebelle
Rafaël Ouellet – Camion
Podz (Daniel Grou) – L’affaire Dumont

Meilleur film
Camion
Inch’Allah
Laurence Anyways
Rebelle
Roméo Onze

*Tous les noms des nominés ont été recopiés à la main.

 photo 17213a1c-e55d-45ba-94bf-c492f262e91f_zps4f40f3c6.jpg

Crédit photo: Jim Chartrand

Écrit par: Jim Chartrand

Vos commentaires

Revenir au début