«Menteur», le nouveau film d'Émile Gaudreault avec Louis-José Houde | Bible urbaine

Cinéma_Critiques de films

«Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde

«Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde

La comédie à ne pas manquer cet été!

Publié le 8 juillet 2019 par Virginie Chauvette

Crédit photo : Bertrand Calmeau / Les Films Séville

Émile Gaudreault, réalisateur et maître des comédies estivales, fait une nouvelle fois équipe avec l'incontournable productrice Denise Robert. Le tandem s'associe une neuvième fois pour la création de Menteur, une comédie qui prendra l’affiche à compter du 10 juillet.

Dans un temple chinois, un groupe de moines bouddhistes disent devoir aider «celui-qui-ment-à-tout-vent» avant qu’il ne soit trop tard. Ce menteur compulsif, c’est Simon Aubert (Louis-José Houde), haut placé de la compagnie Avionech. Simon ment à propos de tout, tout le temps. Il excuse ses retards par des bouchons de circulation, un dégât d’eau, le gars d’Hydro qui ne décolle pas de la maison, raconte des faussetés à propos des gens de son entourage, et j’en passe. Sur tous les points, il s’invente une vie qu’il n’a pas.

Mais voilà que ses collègues, sa famille et ses amis le confrontent, désirant que ses mensonges cessent. Contrarié et déniant leur intervention, Simon se réfugie dans un bar et raconte la menterie qui fera tout basculer.

Le lendemain matin, tous ses mensonges sont devenus réalités. Alors que Simon croit d’abord qu’il s’agit d’une grande mise en scène, il réalise rapidement qu’il est bel et bien plongé dans une nouvelle réalité.

Son frère jumeau (Antoine Bertrand, oui oui, frère jumeau de Louis-José Houde), est la seule autre personne consciente que quelque chose ne tourne pas rond. Avec l’aide de la traductrice engagée par la compagnie, Chloé Therrien (Catherine Chabot), ils devront régler une importante entente avec les Russes tout en tentant de trouver la solution afin de réussir à sortir de cet irréel univers duquel les deux frères sont prisonniers.

L’humour resserre les liens

Même si Louis-José Houde, Antoine Bertrand et Catherine Chabot forment le trio principal du film, ce ne sont pas les seuls qui sauront vous décrocher un rire, loin de là.

Tel que mentionné en conférence de presse, le réalisateur Émile Gaudreault aime s’entourer de virtuoses, d’acteurs qui n’ont pas de limites et qui sont profondément drôles. Voilà pourquoi nous ne sommes pas surpris de retrouver dans Menteur des visages que nous avons également pu voir dans les anciens films du réalisateur de renom. Avec Louis-José Houde (en tête d’affiche des films de Gaudreault pour la quatrième fois), Sonia Vachon, Patrice Coquereau et Luc Senay, pour ne nommer que ceux-ci, Gaudreault dit savoir à quoi s’attendre puisqu’un fort lien de confiance est déjà tissé entre eux.

Bien qu’il apprécie retravailler avec les mêmes acteurs, il aime également intégrer de nouvelles recrues à son équipe. Pensons ici à Anne-Élisabeth Bossé, Geneviève Schmidt, Antoine Bertrand et Catherine Chabot, avec qui il travaille pour la première fois, et dont il admire tout autant l’immense talent que celui de ceux avec qui il a l’habitude de tourner.

Les acteurs présents à la conférence de presse étaient unanimes: un projet mené par Émile Gaudreault ne se refuse pas. Ils ont tous répété avoir une confiance aveugle en lui et en sa direction d’acteurs rigoureuse.

Une première fois au cinéma

Bien que tous les acteurs ayant reçu un appel pour ce projet disent avoir été emballés par la nouvelle, ce fut particulièrement le cas pour Catherine Chabot, qui fait sa première apparition au cinéma. Après avoir été charmé par son écriture et son jeu sur scène, Émile Gaudreault a convié la jeune actrice en audition. Sa justesse, son potentiel comique et sa chimie avec Louis-José Houde lui ont permis de décrocher le rôle de Chloé, pour lequel elle dû, entre autres, apprendre le russe (chapeau!)

Connue pour ses pièces hyperréalistes (Table rase, Dans le champ amoureux et Lignes de fuite), dans Menteur, Catherine Chabot se retrouve plongée dans un scénario fantaisiste, à son plus grand bonheur. Se considérant choyée d’avoir été entourée de grands talents pour sa première expérience cinématographique, elle remercie chaleureusement l’équipe d’avoir vu la comique en elle.

L’art de prendre son temps

En conférence de presse, Émile Gaudreault mentionne également qu’il considère que la comédie est tyrannique et qu’elle ne peut pas se faire rapidement. Plusieurs acteurs présents ce jour-là soulignaient le luxe qu’ils avaient de tourner un film où on prend son temps, denrée très rare dans le domaine cinématographique.

Afin de prioriser un ton juste et de s’assurer que les acteurs soient vrais et drôles en tout temps, Gaudreault prend le temps de faire énormément de prises, générosité soutenue par la perfectionniste productrice Denise Robert.

L’humour qui triomphe

C’est mission réussie pour Émile Gaudreault, qui souhaitait que les spectateurs soient transportés par cette comédie fantaisiste. Le scénario, en plus d’être intelligemment tricoté, nous amène dans un univers que le cinéma québécois ose rarement exploiter.

En visionnant Menteur, le rire est inévitable. Les acteurs, tous plus drôles les uns que les autres (coup de cœur pour Geneviève Schmidt dans le rôle de la patronne, ainsi que Luc Senay et Véronique Le Flaguais en parents de Simon) ont été merveilleusement bien choisis. Alors qu’on se plaît à revoir des visages connus des films de Gaudreault, on se régale aussi de la venue de nouvelles recrues dans cette grande équipe.

Aucun doute, ce film mérite (et aura fort probablement) un grand succès. Le perfectionnisme du duo Gaudreault et Robert, l’originalité du scénario, et l’interprétation sans faute de cette magnifique brochette d’acteurs sauront assurément vous divertir et vous faire rire un bon coup cet été.

Le film «Menteur» d'Émile Gaudreault en images

Par Bertrand Calmeau / Les Films Séville

  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde
  • «Menteur», le nouveau film d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début