5 idées lectures pour vous motiver à faire la grasse matinée durant les week-ends d'automne | Bible urbaine

Littérature_Général

5 idées lectures pour vous motiver à faire la grasse matinée durant les week-ends d’automne

5 idées lectures pour vous motiver à faire la grasse matinée durant les week-ends d’automne

Histoire de se trouver (enfin) un moment pour avancer ses lectures

Publié le 5 octobre 2017 par Éric Dumais

Crédit photo : Tous droits réservés

Êtes-vous du genre à commencer un livre et à vous en mordre les doigts chaque fois que vous y jetez un coup d’œil en coin faute de temps pour le poursuivre? Qu’on se le dise, ce n’est pas évident de terminer un bouquin entre l’aller et le retour au boulot, surtout quand on peine à termine ledit bouquin. Comme si ce n'était pas assez, voilà qu'on en rajoute une couche en vous proposant 5 suggestions de livres lus dernièrement. Bon, nous en avons adoré certains, d’autres nous ont ennuyé ou carrément laisser de marbre, sauf que, comme tous les goûts sont dans la nature, on espère bien piquer votre curiosité avec au moins l’un de ces ouvrages.

Millenium-5-critique-book-review

«Millénium 5» de David Lagercrantz – Actes Noirs

Elles sont loin d’être terminées les aventures de Lisbeth Salander, cette hackeuse professionnelle qui a le sang froid d’un reptile et qui s’est vue renaître, en 2015, sous la plume du journaliste suédois David Lagercrantz, l’auteur d’Indécence manifeste (Actes Sud). D’ailleurs, vous souvenez-vous de ce majestueux tatouage de dragon qu’elle arbore sur le dos? Symbole hyper puissant exposant dix pour Lisbeth, on apprend, dans ce plus récent tome, qu’à la base il «avait l’air d’être dominé, avec cette lance qui lui transperçait le corps, mais qu’un jour il se relèverait pour cracher son feu et ralentir ses ennemis». À la lecture de cette métaphore, on comprend que le dragon symbolise, pour elle, la puissance latente, le combat contre l’injustice et surtout l’esprit de vengeance qui l’anime depuis qu’elle a subi d’abominables traumatismes par le passé. Et, ici, on la retrouve en prison à Flodberga, car les circonstances n’ont, hélas!, pas joué en sa faveur dans Ce qui ne me tue pas (tome 4). On aurait certes préféré que le spotlight soit davantage au-dessus de sa tête, mais on se laisse néanmoins porter par un courant fort où l’action se laisse désirer jusqu’à une chute finale en pente à pic. Ni un must have ni le polar de l’année, La fille qui rendait coup sur coup s’avère une belle continuité à ceux qui dévorent cette série devenue culte de feu Stieg Larsson.

Découvrez nos 4 autres suggestions lectures à la page suivante!

Et vous, quel livre traîne depuis trop longtemps sur votre table de chevet ou dans le fond de votre sac à dos? Partagez-nous les titres que vous allez finalement prendre le temps de lire ce mois-ci et dites-nous laquelle de ces suggestions vous allume le plus dans le lot!

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début