«Créateur d’influences»: découvrez les métiers d’art dans les coulisses de Chanel | Bible urbaine

Littérature_Beaux livres

«Créateur d’influences»: découvrez les métiers d’art dans les coulisses de Chanel

«Créateur d’influences»: découvrez les métiers d’art dans les coulisses de Chanel

Minutie, passion et talent sont de mise

Publié le 4 septembre 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Jean-Philippe Delhomme

Dans cette série, Bible urbaine vous parle d’une maison de couture – ou d’un créateur – qui a fortement influencé l’art de la mode et du style grâce à sa créativité et à son talent, au point de devenir une véritable légende des podiums. Aujourd’hui, nous vous proposons une incursion Dans les coulisses de Chanel, grâce au tout nouvel ouvrage publié ce printemps par les Éditions de la Martinière. Ce reportage de la journaliste Laetitia Cénac, accompagné des dessins du peintre et illustrateur Jean-Philippe Delhomme, offre ainsi aux lecteurs une incursion «de l’autre côté»; celui où de nombreux artisans œuvrent avec minutie, passion et talent chaque saison pour présenter des collections à la hauteur de la réputation de Chanel, maison fondée par la célèbre «Coco» au tout début du XXe siècle.

Un ouvrage original et addictif

Tout en ayant un aspect encyclopédique, puisqu’un classement est fait par corps de métiers et noms de manufacturiers, Dans les coulisses de Chanel raconte bien une histoire: la narration finement menée nous fait voyager au fil des rencontres avec tous les artisans qui interviennent dans la création des collections Chanel.

On apprécie le choix artistique de donner un petit aspect de «BD» au livre, tout en romançant les visites. Ce ne sont pas de simples photos qu’on nous offre, mais bien de nombreuses illustrations qui contribuent à retranscrire la magie régnant dans un monde qui semble hors du temps, peuplé de gens passionnés et généreusement dotés de talent.

Créateur_influences_Dans_Coulisses_Chanel_2

Connaissiez-vous les métiers…

  • D’ennoblissement de la soie?

Grâce à la visite d’Hugotag Ennoblissement, on découvre que ce métier intervient après le moulinage et le tissage de la soie. Alors que la fibre est encore rêche, l’artisan qui s’occupe de l’ennoblissement va lui donner «finesse, fluidité, souplesse, légèreté, douceur, brillance, luminosité»… Pour cela, il va donc s’occuper du décreusage avec lessivage au savon, de l’ajout des colorants (teinture) et d’apprêter le tissu avant de fixer ses propriétés et ses dimensions. Un dernier contrôle qualité aura lieu avant l’emballage!

  • De plumassier, fleuriste ou plisseur?

Ces métiers devenus très rares en France usent de leur savoir et de leur créativité pour orner vêtements et accessoires. Les plumassiers travaillent et agencent les plumes, les fleuristes confectionnent les fleurs grâce à différentes fibres, matières et couleurs; les plisseurs jouent avec les volumes et la disposition des plis grâce à des moules en carton et des étuves.

Créateur_influences_Dans_Coulisses_Chanel_Plisseur

Le métier de plisseur.

  • De parurier?

Il s’agit du métier d’art qui crée et élabore bijoux et boutons de toutes les tailles, toutes les couleurs. Pour cela, moules, pince, burin, brucelles et chalumeau sont utilisés afin de mouler les formes, de faire fondre et d’ébarber le métal. Vient alors l’étape du choix des couleurs avec ajout potentiel de paillettes, de colorants, de poudres et de pigments. Grâce à son imagination et à sa patience, le parurier confectionne notamment des broches, boucles d’oreilles, manchettes, colliers ou encore sautoirs chaque saison!

Quelques chiffres (biens réels!)

  • 40 000: c’est le nombre de fleurs produites chaque année par le plumassier et fleuriste Lemarié, pour orner et habiller les créations de mode. Ainsi, dahlias, pivoines, pavots, orchidées – et célèbres camélias de Chanel, bien sûr! – voient le jour dans de multiples matières grâce aux mains expertes des artisans qui travaillent pour cette maison.
Créateur_influences_Dans_Coulisses_Chanel_Fleuriste

Une fleuriste de Lemarié.

  • XIesiècle: c’est l’époque durant laquelle la cité de Millau en France – où est établie la manufacture de la ganterie Causse – a commencé à travailler la peau et le cuir.
  • 5 000: c’est environ le nombre de formes dont dispose le bottier Massaro dans son parc, pour façonner les modèles des chaussures qu’il crée. Ces formes existent en bois de hêtre, de charme ou même en plastique et servent à réaliser des chaussures pour tous les goûts… et pour tous les pieds!

À mesure qu’on dévore le livre, toutes ces informations font que notre vision change vis-à-vis des marques de luxe comme Chanel; car, même si la qualité et l’unicité des produits sont indiscutables, on se demande parfois si on ne paye pas aussi tout simplement «la marque et son prestige» quand on achète un sac à plusieurs milliers de dollars…

Mais Dans les coulisses de Chanel nous fait réaliser le temps, l’investissement, la créativité et le nombre de personnes impliquées derrière un seul produit – qui devient, de ce fait, une œuvre d’art. On adore!

Dans les coulisses de Chanel, Laetitia Cénac et Jean-Philippe Delhomme, Éditions de la Martinière, juin 2019, 240 pages, 59,95 $.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début