«Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste | Bible urbaine

Littérature_Bandes dessinées et romans graphiques

«Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste

«Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste

Découvrez l'art de raconter en images

Publié le 17 mai 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Sue Mills

Chaque semaine, tous les vendredis, Bible urbaine pose 5 questions à un artiste ou à un artisan de la culture afin d’en connaître un peu plus sur la personne interviewée et de permettre au lecteur d’être dans sa peau, l’espace d’un instant. Cette semaine, nous avons interviewé Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste de métier, qui a publié aux Éditions de l'Homme une BD de 56 pages, inspirée de l'histoire de Félix Leclerc.

Christian, d’où t’est venue la passion pour les BD et quand as-tu commencé à créer tes propres histoires?

«De mémoire, j’en fais depuis l’école primaire. C’est un médium que j’ai assimilé très jeune grâce aux produits dérivés de la populaire émission Goldorak, à des séries européennes comme Blueberry et Les belles histoires de l’Oncle Paul, mais aussi grâce au magazine Pif gadget que mes parents m’achetaient régulièrement. Par la suite, j’ai découvert les Pratt, Moebius, Druillet et Bilal qui poussaient encore plus loin l’art de raconter en images…»

«J’étais davantage tourné vers des bandes dessinées au style réaliste. Celles-ci me permettaient de demeurer plus longtemps sur certaines images détaillées, car chaque illustration contenait assez de signes en son sein pour me raconter une autre histoire. Ça alimentait ma créativité comme lecteur.»

«C’est pas mal le même mode opératoire que je tente d’appliquer dans ma pratique encore aujourd’hui, en utilisant le tressage et la tabularité de la planche pour permettre au lecteur plusieurs niveaux de lecture dans la bande dessinée.»

J’ai vu que tu voyageais beaucoup grâce à tes talents d’auteur et d’illustrateur, peux-tu nous raconter une anecdote marquante lors de l’un de tes itinéraires?

«C’est une bonne question, mais je crois que mon séjour au Liban en 2015 a été le plus marquant culturellement. En fait, j’y étais pour le Salon du livre francophone de Beyrouth où j’y présentais Ludwig, une BD symphonique inspirée des lettres d’amour que Beethoven a écrit.»

«Il y avait beaucoup d’érotisme dans ce livre sans nécessairement tomber dans la pornographie. Lorsque je l’ai présenté à l’Université libanaise devant des groupes d’étudiantes pour la plupart voilées, cela a déclenché beaucoup d’émoi.»

«Je ne croyais pas que mes images pouvaient choquer, et j’ai vu mon œuvre à travers les yeux d’une autre culture. Les signes présents dans mes images étaient décodés différemment. J’ai fait le même exercice à l’Académie libanaise des beaux-arts et rien de tout ça n’est apparu! J’y ai même fait la rencontre d’une étudiante qui connaissait mon travail, à ma grande surprise!»

Ton nouveau livre Félix Leclerc: L’alouette en liberté vient de sortir aux Éditions de l’Homme. Pourquoi avoir décidé d’y présenter l’histoire de ce célèbre poète et chansonnier québécois?

«Je ne connaissais pas beaucoup son œuvre, car durant mon enfance, je n’ai pas été exposé à ses chansons. Je l’ai réellement découvert jeune adulte avec la reprise de la chanson Le petit bonheur par Groovy Aardvark, dans les années 1990.»

«À partir de là, il a été périodiquement présent dans ma vie. Et, suite à la visite d’une exposition au Musée de la Gaspésie – qui m’avait fortement impressionné par la mise en valeur des grands espaces des paysages québécois dans l’œuvre de Félix –, j’ai créé un livre d’artiste.»

«Je voulais ainsi rendre hommage à l’œuvre de Félix Leclerc, mais aussi le faire découvrir à d’autres personnes, car le livre a voyagé en Inde, en Corée du Sud, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. La réception a tellement été bonne que j’ai entamé un projet à plus grande échelle sur Félix.»

Dans-peau-de-Christian-Quesnel-Felix-Leclerc

Quelles sont tes sources d’inspiration et quel est le cadre le plus propice à te donner envie de prendre tes crayons?

«L’idée de départ était de créer un concert alliant BD, danse contemporaine, vidéo, narration et musique tout en maintenant un fil rouge narratif du début à la fin de spectacle. Les médiums ne se font pas compétition. Tricotés ensemble, ils servent à nous présenter Félix Leclerc de façon intimiste et à évoquer la présence du patriarche de l’Île d’Orléans sans tomber dans la caricature.»

«De voir qu’un spectacle d’une telle envergure se déploie à partir d’une bande dessinée est une grande fierté pour moi. J’aime bien que mon médium transcende le livre et puisse s’exprimer sur une scène. Par contre, ce n’est pas nouveau! Winsor McCay, le créateur de la célèbre bande dessinée Little Nemo in Slumberland, produisait des spectacles à partir de ses BD dans les années 1910!»

Soyons imaginatifs! Quel serait le projet graphique le plus fou que tu aimerais réaliser prochainement et avec qui?

«Aaaaaaaah! J’en ai plusieurs… Maintenant, lorsque je débute un projet, je sais que je vais faire de belles rencontres qui vont enrichir mon parcours, d’abord humain, puis artistique. En ce moment, disons que j’aimerais bien amorcer une discussion à propos de mon projet actuel (qui est énorme) sur H.P. Lovecraft avec un certain Robert Lepage

«Il me semble que ce genre de projet porte en lui une narration qui pourrait rejoindre le discours de Lepage qui, à son tour, pourrait tellement l’approfondir! On peut rêver, n’est-ce pas? C’est comme ça que des projets naissent…»

Abonnez-vous à la page Facebook des Éditions de l’Homme pour suivre leur actualité au www.facebook.com/editionsdelhomme. Pour découvrir nos précédentes chroniques «Dans la peau de…», visitez le www.labibleurbaine.com/Dans+la+peau+de…

*Cet article a été produit en collaboration avec les Éditions de l’Homme.

«Félix Leclerc: L’alouette en liberté» en images

Par Christian Quesnel

  • «Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste
  • «Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste
  • «Dans la peau de…» Christian Quesnel, auteur, illustrateur et bédéiste

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début