Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé | Bible urbaine

Littérature_Bandes dessinées

Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé

Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé

Des romans graphiques qui attirent l'attention

Publié le 3 février 2016 par Alexandre Provencher

Crédit photo : Éditions Pow Pow

Deux nouveautés chez Pow Pow méritent une attention particulière. Julie Delporte présente Je vois des antennes partout, un roman graphique singulier qui amène une réflexion tout aussi singulière sur les télécommunications. Puis, Luc Bossé signe Comment faire de l’argent. C’est un ouvrage drôle et intelligent. Deux belles trouvailles.

«Je vois des antennes partout» de Julie Delporte

Publié en 2014 chez Drawn & Quartely, Je vois des antennes partout s’est mérité le prix des lecteurs CBC dans la catégorie roman graphique. Récemment paru chez Pow Pow, l’ouvrage se veut une ode à la nature, une critique de l’omniprésence technologique, mais aussi une réflexion sur la dépression, sur l’angoisse, sur le stress quotidien et sur les barrières que l’on se fixe. On suit les déboires d’une jeune adulte aux prises avec des maux de tête qui la poussent à quitter la ville pour se réfugier en campagne, loin des antennes, ondes et signaux électromagnétiques.

Le propos est intéressant. Le style littéraire de Delporte, quant à lui, surprend puisqu’il est magnifique. En effet, elle ponctue son roman d’énoncés brillants et simples: «incapable de contrôler la rumination qui a lieu dans ma tête». Divisée en code de couleur, la narration peut se lire dans tous les sens. Le procédé est ingénieux.

Les illustrations, quoiqu’approximatives, presque brouillonnes, appuient le thème général de l’ouvrage. Il y a un laisser-aller caractéristique et unique. L’écriture grossière peut laisser croire qu’il s’agit d’un journal intime, dates à l’appui. Plusieurs illustrations ressortent du lot. Le Chalet de Baie-St-Paul, ainsi que les pages suivantes donnent réellement le goût de partir à la campagne.

Il faut mentionner les irrégularités dans la construction du récit. Premièrement, certains éléments de l’histoire, notamment les rencontres amoureuses, sont balayés trop rapidement. Aussi, les fautes d’orthographe sont biffées et laissées volontairement dans le roman. C’est plutôt agaçant. Puis, une grave cassure vient atténuer le rythme du roman. En fait, la jeune femme se retrouve brusquement dans l’avion, et ce, sans explication et s’ensuit une historiette entre elle et des créatures.

Voilà un roman graphique pour le moins intéressant.

Appréciation globale: 4 étoiles

«Je vois des antennes partout» de Julie Delporte, Éditions Pow Pow, 120 pages, 26,95 $.

L'événement en photos

Par Éditions Pow Pow

  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Il y a des antennes partout» de Julie Delporte
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Il y a des antennes partout» de Julie Delporte (extrait)
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Il y a des antennes partout» de Julie Delporte (extrait)
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Il y a des antennes partout» de Julie Delporte (extrait)
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Comment faire de l’argent» de Luc Bossé
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Comment faire de l’argent» de Luc Bossé (extrait)
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Comment faire de l’argent» de Luc Bossé (extrait)
  • Deux nouveautés aux Éditions Pow Pow: Julie Delporte et Luc Bossé
    «Comment faire de l’argent» de Luc Bossé (extrait)

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début