Le roman «Tiki Tropical» de Fabrice Boulanger | Bible urbaine

Littérature_Romans québécois

Le roman d’aventures «Tiki Tropical» de Fabrice Boulanger

Le roman d’aventures «Tiki Tropical» de Fabrice Boulanger

Entre Lost et The Hunger Games

Publié le 24 mars 2015 par Camille Masbourian

Crédit photo : Québec Amérique

Six jeunes Québécois sont choisis pour participer à une émission de télé-réalité sur une île en apparence paradisiaque, mais sur laquelle ils devront user de tous les stratagèmes possibles pour survivre et garder leur place afin de gagner les 100 000 $ mis en jeu. Sauf que peu avant leur arrivée sur l’île, une énorme tempête fait rage, empêchant le bateau de se rendre à bon port. Lorsque les six participants se réveillent, le bateau est échoué sur une côte, l’équipage a disparu et ils n’ont aucun moyen de savoir où ils sont, ou de communiquer avec le reste du monde.

Sont-ils à la bonne place? N’est-ce qu’une mise en scène? Ou sont-ils vraiment perdus sur une île sans possibilité d’être retrouvés? Si trois d’entre eux sont terrorisés, les trois autres sont convaincus qu’il s’agit effectivement d’un jeu, et qu’ils doivent se mettre au travail s’ils ne veulent pas perdre leur place à la fin de la journée. Surtout que dès le lendemain, lorsqu’ils se réveillent, un d’eux a disparu.

En une douzaine de chapitres narrés à tour de rôle par les six adolescents, Fabrice Boulanger monte une histoire d’aventure, de civilisation mystérieuse et de trésor à découvrir, dans laquelle les personnages devront apprendre à se dépasser et à ne compter que sur eux-mêmes pour sauver leurs amis transformés en papillons géants, et éventuellement réussir à quitter l’île.

Au cours de la semaine, des alliances se forment entre les participants, et chacun lève le voile sur la vraie raison de son inscription au jeu. Sauf que plus le temps avance, et plus il est clair qu’ils ne sont pas dans un jeu. Ils ne sont plus encadrés par les balises de l’émission de télé, et pourtant tout semble les mener toujours dans la bonne direction.

Fabrice Boulanger arrive à créer dans Tiki Tropical des personnages auxquels on croit, tous très différents, sans tomber dans les stéréotypes. Ils ont tous une zone d’ombre qu’ils apprendront à découvrir. Et au travers de tout ça, il réussit à donner à ses personnages une vision des émissions de télé-réalité, souvent très appréciées des adolescents, qui n’est pas très rose. Rien de moralisateur dans Tiki Tropical. Tout est abordé avec juste assez de justesse pour que le message passe sans qu’on ait l’impression qu’on essaie de nous le faire comprendre de force.

Voilà une belle façon de soulever cette réflexion chez les pré-adolescents en camouflant le tout dans un roman d’aventures!

L'avis


de la rédaction

Vos commentaires

Revenir au début