En ce mois de mai, on se met en mode BD! | Bible urbaine

Littérature_

En ce mois de mai, on se met en mode BD!

En ce mois de mai, on se met en mode BD!

Une bonne raison d'être... dans sa bulle

Publié le 5 mai 2017 par Michelle Paquet

Crédit photo : www.pixabay.com

Il n’y a pas que Tintin dans le monde de la bande dessinée. Et le réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal vous le prouvera ce mois-ci en célébrant, pour la sixième année, le mois de la BD. En tout, c’est 45 bibliothèques qui participeront à l’évènement, de concert avec le Festival de BD de Montréal, en offrant une foule d’activités pour les jeunes et les moins jeunes. C’est le bon moment pour retrouver sa carte de bibliothèque!

«L’idée est d’éveiller notre clientèle à la belle variété de nos collections et activités tournant autour de la BD, et de les encourager à participer au Festival de la bande dessinée de Montréal. L’évènement est devenu une façon pour les bibliothèques de continuer à faire la promotion de nos collections de BD et de mieux faire connaître cette forme d’art», explique Maxime Beaulieu, bibliothécaire à la division des programmes et services aux arrondissements.

Vous ne vous êtes pas encore laissés convaincre par le succès monstre de titres comme Paul à Québec, ou vous avez délaissé les bandes dessinées en quittant l’enfance? Votre bibliothèque regorge sûrement de plein d’autres options de BD pour adultes. «Nous incluons des BD québécoises dans nos dépliants et listes de suggestions, en plus de l’offre variée de bandes dessinées américaines, européennes et japonaises. Cette année, en particulier, nous voulons mettre de l’avant la BD historique pour faire découvrir les univers riches du passé par le biais de la bande dessinée d’ici et d’ailleurs». De quoi satisfaire toute la famille!

Parlant de la petite famille, de nombreuses activités sont aussi organisées pour les plus jeunes, comme des activités de coloriage de bandes dessinées, le quiz «Génies en BD» et même un «Bingo Bonbons BD» à la bibliothèque Le Prévost. Un coin lecture BD pour les jeunes a aussi été aménagé à la bibliothèque Hochelaga où ils peuvent partager leurs titres favoris et même dessiner leurs personnages préférés et les afficher à la bibliothèque. 

Encore sceptique? Dans les 45 bibliothèques de la ville, il y a plus de 390 000 bandes dessinées! Seulement à la bibliothèque Hochelaga, on en retrouve près de 2 600. M. Beaulieu nous a d’ailleurs confirmé que le fameux 9e art est très populaire auprès des Montréalais. «Les prêts de bandes dessinées à la bibliothèque représentent plus de 19 % des prêts totaux. Nos lecteurs sont donc très friands de BD!». Ne reste plus qu’à trouver un endroit confortable au parc pour lire dans notre petite bulle.

Voici nos 5 suggestions d’activités pendant le «Mois de la BD»!

1. Club de lecture d’un soir: l’endroit idéal pour les amateurs de bandes dessinées qui ont envie de partager leurs découvertes, de discuter et, qui sait, peut-être repartir à la maison avec de nouveaux titres! À la Bibliothèque Le Prévost.

2. L’usine à zines: un après-midi de création en direct où six auteurs de bandes dessinées se lanceront le défi de réaliser, d’assembler et de multiplier un fanzine à douze mains. À la Bibliothèque Maisonneuve.

3. Complètement Léon: rencontre avec l’auteur et illustratrice Annie Groovie, créatrice de la série Léon. À la Bibliothèque de la Petite-Patrie.

4. Exposition de BD: Un grand nombre de bande dessinées exposées pour le plaisir de tous. À la Bibliothèque d’Hochelaga.

5. Femme bédéiste au Québec: rencontre avec Line Arsenault, bédéiste québécoise bien connue qu’on a pu apercevoir dans des publications comme Le Devoir, Le Soleil, L’Actualité et Safarir». À la Bibliothèque du Boisé.

Pour en savoir plus sur le Festival de BD de Montréal (FBDM) ou pour consulter la programmation complète, visitez le www.fbdm-montreal.ca.

Nos recommandations :

Bandes dessinées et romans graphiques Critique-bd-le-sculpteur-Scott-McCloud-Rue-de-Sevres-Bible-urbaine

«Le sculpteur» de Scott McCloud aux éditions Rue de sèvres

Bandes dessinées et romans graphiques Talk Show_Couverture02.indd

«Talk-Show» de Catherine Ocelot

Vos commentaires

Revenir au début