5 questions posées à chaud à Lydia Képinski après l'aventure des Francouvertes 2017! | Bible urbaine

Musique_Entrevues

5 questions posées à chaud à Lydia Képinski après l’aventure des Francouvertes 2017!

5 questions posées à chaud à Lydia Képinski après l’aventure des Francouvertes 2017!

Parce qu'on veut tous savoir ce qu'elle va faire de son 10 000 $!

Publié le 11 mai 2017 par Michelle Paquet

Crédit photo : Ben Meir Ohayon (à la une) et Jean-François Leblanc (Francouvertes)

Au lendemain de l'édition 2017 des Francouvertes, Bible urbaine avait envie de poser 5 petites questions à l'auteure-compositrice-interprète Lydia Képinski afin d’en connaître un peu plus sur son expérience personnelle pendant le concours-vitrine Les Francouvertes, qui s'est achevé lors d'une grande finale au Club Soda plus tôt cette semaine.

1. Maintenant que les Francouvertes sont derrière toi, qu’est-ce que tu as envie de faire avec ta bourse de 10 000 $… as-tu des projets spécifiques en tête?

«J’ai essayé d’encaisser le gros chèque à ma banque, mais ça rentrait pas dans les machines. Je suis allée au comptoir et on m’a dit qu’il n’était pas valide en fait… Ça prend toujours des délais ces affaires-là, donc disons que je n’ai pas encore le loisir de faire des folies avec.»

«Mais dès que j’y touche je pourrai enfin m’acheter un cheval (joke, mais si vous voulez me voir sur un cheval, cette image sera disponible dans un vidéoclip qui sortira très prochainement).»

2. En tant que grande gagnante des Francouvertes, aurais-tu une anecdote un peu croustillante à nous raconter sur ton passage au concours?

«Je suis en amour avec Philippe Brach pis tout ce que j’ai trouvé à lui dire c’est: “Tu as mis un suit de pachtou”. Il a répondu: “Oui, exactement”.»

«Je pense que je fais des progrès».

Lydia-Kepinski-gagnante-Francouvertes-2017

Lydia Képinski en prestation lors de la grande finale des Francouvertes 2017 au Club Soda.

3. On t’as souvent vu au Cabaret Lion d’Or pendant les rondes préliminaires. Est-ce que tu y as fait des rencontres mémorables? On veut tout savoir!

«Jacob Gladu du festival Agrirock de St-Hyacinthe qui m’a obstiné pendant une demi-heure parce que j’avais dit (qu’un concurrent qui doit rester anonyme) était plus petit en vrai qu’en photo.»

«Shawn Jobin que j’ai obstiné pendant une demi-heure sur la place des francophones dans le Canada».

«Aller au Verre Bouteille avec les deux gars de Valery Vaugnh».

«Aller à mon cours du mardi matin à l’UdeM bien pétée».

4. On le sait, tu as participé à plusieurs compétition dans les dernières années (UdeM en spectacle, Festival international de la chanson de Granby, Les Francouvertes), aurais-tu des conseils, ou des recommandations de trucs à ne pas faire, pour ceux qui s’apprêtent à embarquer dans une aventure de ce genre?

«Rester intègre, ne pas prendre les conseils ou commentaires trop au sérieux. Certaines personnes ont simplement une mauvaise lecture du projet. On ne peut pas innover en faisant ce qui a déjà été fait.»

5. Finalement, qu’est-ce qu’on peut attendre de Lydia Képinski dans un futur proche?

«Un show à Vue sur la relève le 19 mai et UN VIDÉOCLIP AVEC UN CHEVAL.»

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début