Alerte: «Human. :II: Nature» de Nightwish, un album double disponible le 10 avril 2020 | Bible urbaine

Musique_Critiques d'albums

Alerte: «Human. :II: Nature» de Nightwish, un album double disponible le 10 avril 2020

Alerte: «Human. :II: Nature» de Nightwish, un album double disponible le 10 avril 2020

Un voyage dans l’essence de l’humanité et un hommage à mère Nature

Publié le 2 avril 2020 par Douâe Ayach

Crédit photo : Tous droits réservés / Image tirée de la page www.facebook.com/nightwish

Ce n’est pas un simple groupe, mais une légende. Créée en Finlande en 1996, la formation a connu plusieurs changements historiques, et ce, sans jamais perdre sa signature mélodique indubitable. Composé d’artistes hors pair, Floor Jansen au chant, Marco Hietala à la basse, Emppu Vuorinen à la guitare, Kai Hahto à la batterie, Troy Donockley à la cornemuse et Tuomas Holopainen au clavier, Nightwish continue à élever son art et à régaler ses fans, tout en révolutionnant le style du métal symphonique. Grâce au génie de Tuomas, auteur et compositeur de la grande majorité de leur matière, le groupe nous revient cette fois-ci avec un album double intitulé Human. :II: Nature. Il comporte neuf chansons sur le premier CD et un long morceau orchestral divisé en huit chapitres sur le deuxième. Une première dans la carrière du groupe.

Un album concept

Le sextuor finlandais fait son retour, cinq ans après Endless Forms Most Beautiful, acclamé par la critique, avec un neuvième album concept dont les thèmes marquent une continuité avec ceux de son prédécesseur. Le nom de l’album HUMAN. :II: NATURE. est porteur d’un double sens, car il traite de la nature humaine en tant qu’espèce, et il est aussi divisé en deux parties.

Dans la partie Human de l’album, Nightwish met au premier plan l’être humain grâce au chant. Pour ce faire, Tuomas se prive de son orchestre pour mettre en avant non seulement la voix grandiose de Floor, mais également le son puissant de Marco, et les cordes douces et sensibles de Troy. C’est ainsi qu’on retrouve les trois vocalistes en harmonie sur les chansons de la première partie du double album.

Cependant, pour la seconde partie, Nature, c’est tout à fait le contraire. Ici, les voix humaines se font très rares, pour laisser la place à la puissance orchestrale, majestueusement ficelée par Tuomas, pour rendre un fort hommage à la beauté de la nature.

Le phénomène finlandais nous offre ainsi un voyage de 79 minutes, où les dix-sept stations se suivent et se complètent, et forment une logique implacable qui sera maintenue, même si elle sera bouleversée en seconde partie, et ce, jusqu’à la fin du périple. 

Un paradoxe mystérieux que seul un groupe de ce calibre peut assumer.

Une couverture énigmatique

En parlant de mystères, la signification du signe «:II:» en reste encore un. Le groupe souhaite d’ailleurs laisser l’énigme entière pour les auditeurs.

Quant aux symboles sur la couverture de l’album, Tuomas nous explique leur origine dans l’ancien langage cunéiforme. Celui inscrit au sommet du triangle est un symbole sumérien signifiant «Dieu» ou «Nature» datant d’environ 2 400 av. J.-C. À la base du triangle se trouve le symbole qui signifie «Humain» en assyrien et qui date de 800 av. J.-C. Ainsi, le nom de l’album est contenu dans l’illustration de ce dernier.

Dans l’attente de pouvoir se procurer ce chef-d’œuvre, qui sera en vente sur toutes les plateformes numériques à compter du 10 avril, voici un aperçu des trois vidéoclips déjà diffusés par le groupe. Que vous soyez déjà fans, que vous les connaissiez juste de nom, ou même pas du tout, ces morceaux ne vous laisseront pas indifférents.

Bonne immersion dans l’univers de Nightwish!

«Noise»

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Tuomas a précisé que cette vidéo n’était absolument pas une critique de la technologie, bien au contraire. Le groupe conçoit à quel point la technologie est importante dans notre monde moderne. Garder contact avec les personnes qui nous sont chères est plus important que jamais dans le contexte actuel.

Ce clip traite plutôt du sujet de l’addiction des humains à la technologie et de la relation narcissique qui lie les deux. Cette addiction nous éloigne de l’expérience humaine que nous sommes censés vivre sur Terre.

D’ailleurs, la fin de la vidéo est un rappel prouvant que la nature est toujours là, gracieuse et majestueuse. Si seulement on levait quelque peu nos yeux de nos écrans pour l’admirer!

«Harvest»

Sur une mélodie vive et entraînante, les percussions tribales s’opposent à la douceur de la voix de Troy qui, telle une brise d’été, balaie d’un vent de fraîcheur les mesures de la chanson.

Le clip nous emporte pour une balade dans un champ en plein automne, saison où les feuilles séchées se sacrifient pour en laisser naître d’autres, encore plus belles. Cette chanson nous invite à nous abandonner entièrement devant la grandeur de mère Nature et à capituler devant ses lois. Notre Terre qui nous demande si peu et nous donne tant! 

C’est, en d’autres mots, l’usine la plus rentable au monde, capable, à partir d’une seule graine, de nous donner des forêts, ne demandant rien en retour, à part un peu d’attention et beaucoup de patience. Un beau message, puissant, touchant et étrangement réconfortant.

«Ad Astra»

Dernier chapitre du chef-d’œuvre instrumental, Tuomas fait couler dans cette chanson, comme des larmes, des mélodies fébriles et intimistes à la charge émotive très puissante.

Nightwish a choisi, pour démarrer le clip de cette merveille, une citation du scientifique et astronome Carl Sagan, extraite de son livre Pale Blue Dot sorti en 1994, et inspiré de la première image prise de la terre par Voyager I, le 14 février 1990.

Cette vidéo est une version éditée et plus courte que la version studio, sortie dans le cadre d’un partenariat avec World Land Trust. Cette association de défense de l’environnement entreprend un travail très inspirant pour protéger les réserves naturelles et les espèces en voie de disparition.

N’hésitez pas à aller visiter leur site au www.worldlandtrust.org. Notre planète Terre a aujourd’hui plus que jamais besoin de nous.

Tracklist de Human. :II: Nature.:

CD 1: 

1. Music

2. Noise

3. Shoemaker

4. Harvest

5. Pan

6. How’s the Heart?

7. Procession

8. Tribal

9. Endlessness

 

CD 2: 

1. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Vista

2. All the Works Of Nature Which Adorn the World – The Blue

3. All the Works Of Nature Which Adorn the World – The Green

4. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Moors

5. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Aurorae

6. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Quiet As the Snow

7. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Anthropocene

8. All the Works Of Nature Which Adorn the World – Ad Astra

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début