«Dans la peau de...» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony | Bible urbaine

Musique_

«Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony

«Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony

«Mon art est un portrait assez fidèle de moi-même»

Publié le 5 février 2016 par Éric Dumais

Crédit photo : LOULOU Magazine (portrait) et Gabrielle Laïla Tittley (Pony)

Chaque semaine, tous les vendredis, Bible urbaine pose 5 questions à un artiste ou un artisan de la culture afin d’en connaître un peu plus sur la personne interviewée et de permettre au lecteur d’être dans sa peau, l’espace d’un instant. Cette semaine, nous avons interviewé Gabrielle Laïla-Tittley, alias Pony, une artiste montréalaise pas du tout emo, qui considère son art comme étant un portrait assez fidèle de sa personnalité.

1- Il y a de cela un moment qu’on voit passer tes créations sur le web, chez atelier b ou dans les foires artisanales par exemple, que ce soit des affiches de concert aux imprimés, des vêtements aux revêtements pour iPhone. Mais ce qu’on ignore: d’où est parti Pony?

«Pony (Poor one newly young) est à la base la décision d’avoir une meilleure vie. Au moment où j’ai décidé de partir la marque, j’étais très malheureuse. Ça faisait déjà 7 ans que je me donnais à coeur joie dans la création: pochettes de disques, flyers de shows, expos de peinture, mais je manquais beaucoup de confiance, et je ne me suis jamais permise de prendre mon talent au sérieux. Je reconnaissais quand même que j’avais du potentiel, mais j’étais en grosse peine d’amour, fin de relation malsaine, prise avec des troubles alimentaires depuis des années, ainsi que d’autres problèmes de dépendance…»

«C’était une période assez dark. Je me suis donnée le droit, en quelque sorte, et avec ce projet, d’avoir une vie plus heureuse et plus saine. De laisser mes élans créatifs prendre plus de place et par conséquent être plus heureuse. J’ai vu ça comme un nouveau départ. Un renouveau en quelque sorte. D’où le newly young (nouvellement jeune).»

«Depuis cette période (il y a 3 ans environ), la création fait beaucoup plus partie de mon quotidien. J’ai pris le temps de remplacer mes mauvaises habitudes et (la majorité de) mes vices par des activités qui me font du bien. Pis, ce qui me fait le plus de bien, c’est d’extérioriser les choses qui m’habitent. C’est ça, Pony. BEN NON, C’EST PAS EMO PENTOUTE.»

2- Ton univers créatif est assez fantaisiste merci; on sent que tu attaches une profonde affection aux bananes, aux licornes, aux tigres et aux rappeurs qui pleurnichent (et plus, bien sûr). Comment décrirais-tu ton art?

«Je suis à la base quelqu’un qui vit environ 6 000 émotions à la minute. Je me questionne beaucoup, j’analyse constamment ce qui se passe autour de moi; je suis une éponge aux gens que j’aime et aux gens que j’aime moins.»

«On peut quand même dire que je suis un brin sensible, mettons. Une des façons que j’ai de gérer cette surcharge quotidienne de dramarama mentale, c’est le dessin. Habituellement, quand je dessine, j’extériorise une idée qui m’habite en la dédramatisant, en la virant en joke, ou bien en y ajoutant une petite twist qui lui donnera un deuxième niveau plus ludique et moins lourd que la racine originelle du sujet.»

«Mon art est un portrait assez fidèle de moi-même. C’est du sérieux mais pas sérieux. Drôle mais pas drôle. Triste mais pas triste tant que ça. Un conflit intérieur correct beau pis pas pire pastel, je dirais.»

Et ça continue… à la page suivante!

L'événement en photos

Par Pony

  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Les filles qui trippent sur les semi-vedettes»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Couper le cordon»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Dames de cire de l'abondance et le célibat»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Faire semblant»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Hochelaga»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Hypocondrie ambiante»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «L'Apocalypse»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Les décombres du présent et nostalgie»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Party d'poude»
  • «Dans la peau de…» Gabrielle Laïla Tittley alias Pony
    «Your Breasts Is My Breakfast - Jay-Z, Drunk in Love»

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début