Les albums phares d’octobre, avec Eli et Papillon, Half Moon Run et Les Cowboys Fringants | Bible urbaine

Musique_

Les albums phares d’octobre, avec Eli et Papillon, Half Moon Run et Les Cowboys Fringants

Les albums phares d’octobre, avec Eli et Papillon, Half Moon Run et Les Cowboys Fringants

Un automne sous la bannière de l'éclectisme

Publié le 28 octobre 2015 par Valérie Lachaîne

Crédit photo : Malina Corpadean

Octobre est le mois des deuxièmes albums! Deuxième album pour Eli et Papillon et leur électro, pour Half Moon Run et leur son alternatif, pour Lou Doillon et son folk-rock, pour John Newman et sa pop enchanteresse. Or, un seul ovni figure parmi notre top 5 des critiques du mois, avec un neuvième album pour le folk traditionnel mythique de nos Cowboys Fringants. Vraiment, il y en a pour tous les goûts ce mois-ci.

En octobre, les collaborateurs de Bible urbaine n’ont pas chômé et ont multiplié les écoutes pour vous offrir leurs avis sur les différentes sorties du mois. Vous retrouverez donc un petit recap des dernières sorties musicales, d’octobre ou non, qui ont retenu notre attention au sein de la rédac’:

  • Les Soeurs Boulay – 4488 de l’Amour (16 octobre, Grosse Boîte) – Lire la critique
  • Bernard Adamus – Sorel, Soviet, So What (25 septembre, Grosse Boite) – Lire la critique
  • Half Moon Run – Sun Leads Me (23 octobre, Indica) – Lire la critique
  • Chvrches – Every Open Eye (25 septembre, Glassnote) – Lire la critique
  • Lana Del Rey – Honeymoon (18 septembre, Polydor) – Lire la critique
  • The Dead Weather – Dodge and Burn (25 septembre, Third Man) – Lire la critique
  • Les Revenants – Épouvantails (8 octobre, Les Revenants) – Lire la critique
  • Halsey – Badlands (28 août, Astralwerks) – Lire la critique
  • Noah Gundersen – Carry the Ghost (21 août, Dualtone Music) – Lire la critique
  • Philémon Cimon – Les femmes comme des montagnes (4 septembre, Audiogram) – Lire la critique
  • Majical Cloudz – Are You Alone? (16 octobre, Arts & Crafts) – Lire la critique
  • The Libertines – Anthems for Doomed Youth (11 septembre, Virgin EMI) – Lire la critique
  • Ought – Sun Coming Down (18 septembre, Constellation) – Lire la critique

Les 5 sorties phares d’octobre:

1. Lou Doillon – Lay Low (9 octobre, Maison Barclay)

Voilà un deuxième album pour Lou Doillon et c’est à Montréal que la chanteuse franco-britannique a choisi de s’établir pour le réaliser! Avec l’aide de Taylor Kirk à la réalisation, leader du groupe Timber Timbre, le résultat est plus sombre et profond que son prédécesseur, avec un côté autobiographique très présent. On entend certainement la signature auditive du réalisateur sur certaines pièces, comme «Where to Start» et «Good Man» mais Doillon a réussi à aboutir d’un équilibre plus à son image. Teinté de rock, de folk et même de blues, l’arrimage avec sa voix rocailleuse nous conduit vers des sonorités qu’on ne lui connaissait pas, mais qui lui vont comme un gant. En plus d’être comédienne et mannequin, Lou Doillon est une excellente musicienne, et elle prouve avec cet album que la musique est vraiment innée chez elle, non pas une simple folie d’enfant gâtée. Lay Low, album de coucher de soleil, album de souper d’automne.

2. Half Moon Run – Sun Leads Me On (23 octobre, Indica)

De retour avec un deuxième album, les Canadiens Half Moon Run usent une fois de plus de leur folk-rock accrocheur pour tenter de charmer les nombreux fans qui les suivent depuis la sortie de Dark Eyes, leur très populaire premier album. Cette fois, on délaisse les grosses guitares pour se tourner un peu plus vers les jeux de synthétiseurs. Résultat: un côté électro style vieillot années 80, à la David Bowie par moments, se rapprochant même de Radiohead par d’autres (l’extrait «Trust» parle par lui-même). Pas de chanson à faire lever les poils sur les bras, comme y arrivait la magnifique «Full Circle», mais plutôt un disque équilibré, présentant plusieurs variantes musicales, sans grandes envolées. Heureusement que la voix du chanteur est, quant à elle, toujours aussi unique, avec ses variantes nasillardes et justes à la fois! Coup de coeur pour la douce pièce «Hands In The Garden».

3. Eli et Papillon – Colorythmie (23 octobre, Maisonnette Music)

C’est un créneau 100 % pop qu’Eli et Papillon, (alias Élise Larouche et Marc Papillon-Ferland) assument et propagent sur Colorythmie. En effet, ce deuxième album du duo montréalais est léger, aux teintes de rose bonbon, et il brille par son côté joyeux et up-beat! Chose plutôt rare de nos jours, où les albums folk fusent de partout dans le monde musical de la francophonie. Pour apporter ce vent de fraîcheur, Eli et Papillon ont misé sur les claviers et synthétiseurs pour livrer un résultat qui vague entre l’électronique et la musique de club. Il suffit d’écouter «Dans la danse» pour saisir tout le côté pop, électro et club à la fois! Chapeau pour la pièce «La fuite», qui joue avec les arrangements et la voix avec brio. Vouloir faire dans la pop est risqué, et le rendu nous rappelle parfois le travail de la chanteuse Marie-Mai. Qualité ou défaut, à l’auditeur d’en décider!

4. Les Cowboys Fringants – Octobre (23 octobre, La Tribu)

Après une longue tournée et des familles qui s’agrandissent, Les Cowboys Fringants offrent sur Octobre une réflexion sur le temps qui passe à vive allure. Déjà le neuvième album pour ce groupe originaire de Repentigny! On sent que les membres sont personnellement touchés par la situation actuelle et tournés vers le futur, pour leurs enfants, certes. Retour aux thèmes sociaux et politiques qui leur sont chers, les amateurs de Break syndical (2000) seront heureux, surtout sur les pièces «So So» et «Les Vers de Terre»! Réalisé par Gus van Go et Werner F. (Xavier Caféïne, Les Trois Accords, Chinatown), avec la collaboration de Pierre Fortin à la batterie et Jérôme Dupuis-Cloutier à la trompette, le son de l’album est folklorique mais très rock, voire punk, et on imagine déjà le party qui se transposera sur scène au moment des tournées.

5. John Newman – Revolve (16 octobre, Island)

Le Britannique John Newman avait charmé le public comme la critique, de même que l’excentrique et colorée animatrice Ellen DeGeneres, qui l’avait reçu, en 2014, sur son plateau avec un plaisir qu’elle avait bien du mal à cacher. Et avec raison: la jeune sensation anglaise d’à peine 25 ans avait balancé dans l’univers son premier disque Tribute, qui laissait déjà entrevoir une maturité et un talent pour le rythme indéniables. Après un passage raté dans la métropole, son concert ayant été annulé pour une raison obscure, voilà que Newman récidive avec force refrains pop sur Revolve, un deuxième disque sur lequel on reconnaît sa signature vocale qui reste inchangée, mais où l’attention a, cette fois, été portée avec détails sur l’orchestration et les rythmes accrocheurs. Ainsi, on ne reste certainement pas de marbre devant «All My Heart», Something Special» ou même «Lights Down», ni même cette collaboration avec Charlie Winston. Heureusement que l’ensemble tangue vers un dénouement plus tranquille, autrement nous serions ressortis étourdis de notre écoute.

Les sorties d’albums à surveiller ce mois-ci:

  • Emilie & Ogden – 10 000 (2 octobre, Secret City)
  • Eagles of Death Metal – Zipper Down (2 octobre, UMG)
  • Laura Sauvage – Americana Submarine – EP (2 octobre, Simone)
  • Born Ruffians – Ruff (2 octobre, Paper Bag)
  • Editors – In Dreams (2 octobre, Play It Again Sam)
  • St Germain – St Germain (9 octobre, Primary Society)
  • City and Colour – If I Should Go Before You (9 octobre, Dine Alone)
  • Susie Arioli – Spring (9 octobre, Spectra)
  • Francis Faubert – Maniwaki (9 octobre, Coyote)
  • !!! – As If (16 octobre, Warp)
  • Majical Cloudz – Are You Alone? (16 octobre, Arts&Crafts)
  • Neon Indian – VEGA INTL. Night School (16 octobre, Static Tongues)
  • Beach House – Thank Your Lucky Stars (16 octobre, Sub Pop)
  • Alberta Cross – Alberta Cross (16 octobre, Dine Alone)
  • Chic Gamine – Light a Match (23 octobre, Chic Gamine)
  • Grand Corps Malade – Il nous restera ça (23 octobre, Tandem.mu)
  • Les Cowboys Fringants – Octobre (23 octobre, La Tribu)
  • Young Galaxy – Falsework (30 octobre, Paper Bag)
  • Ariane Zita – Oui mais non (30 octobre, Sphère Musique)
  • EL VY – Return to the Moon (30 octobre, 4AD)

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début