...And Out Come the Wolves

Musique_

«Les albums sacrés»: le 20e anniversaire de «…And Out Come the Wolves» de Rancid

«Les albums sacrés»: le 20e anniversaire de «…And Out Come the Wolves» de Rancid

Punk, ska et mohawks vertigineux

Publié le 11 juin 2015 par Isabelle Lareau

Crédit photo : Epitaph

Rancid est considéré comme l’un des groupes punk les plus importants de sa génération, l’un de ceux qui a contribué au retour du mouvement dans les années 90, au même titre que NOFX, Green Day et The Offspring. Cependant, Tim Armstrong et sa bande, grâce à leur son unique, sont parvenus à se créer une identité distincte et ils ont marqué le genre, bien à leur façon.

Rancid est né des cendres de la défunte et légendaire formation ska Operation Ivy (1987-1989). Tim Armstrong et Matt Freeman, ex-membres et amis d’enfance, tentent alors de mettre sur pied un nouveau groupe. Après quelques essais infructueux, Freeman propose à Armstrong, encore une fois, de fonder un nouveau band, et ce, afin de changer les idées de ce dernier qui éprouvait de grandes difficultés dans son combat contre l’alcoolisme. C’est ainsi que Rancid fût créé en 1991. Le batteur Brett Reed se joint également à eux. Cependant, celui-ci quitta le groupe en 2006 et fut remplacé par Branden Steineckert.

Quoi qu’il en soit, le trio devint un quatuor lorsque le guitariste et chanteur Lars Frederiksen accepte de se joindre à la formation (1993), après que Billie Joe Armstrong, de Green Day, ait refusé ce rôle. Je ne peux m’empêcher de me demander ce que serait l’histoire de la musique s’il avait accepté…

Rancid-Les-albums-sacrés-Bible-urbaine-photo-groupe

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début