Marc David fait le point sur 25 ans de carrière à l’OSDL | Bible urbaine

Musique_Entrevues

Marc David fait le point sur 25 ans de carrière à l’OSDL

Marc David fait le point sur 25 ans de carrière à l’OSDL

Bilan de ses accomplissements au sein d'une grande famille

Publié le 7 juin 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Denis Germain

Lors de cette saison 2018-2019, Marc David a doucement initié son départ et tiré sa révérence après 25 ans de carrière dédiés à l’Orchestre symphonique de Longueuil. Dès la rentrée prochaine, c’est le violoniste Alexandre Da Costa qui le remplacera à titre de chef d’orchestre et directeur artistique de l’ensemble. Afin de faire le point sur un quart de siècle (!) dédié à cet orchestre et à sa grande passion pour la musique, nous avons discuté avec lui de son parcours et de ses aspirations futures.

Une passion vécue pleinement

C’est lors de ses études collégiales que Marc David a eu le déclic. Après avoir joué du violon, de la guitare et même du trombone, l’évidence s’est imposée: «Ce qui m’intéressait le plus, c’était d’être en interaction avec d’autres musiciens, de communiquer en situation d’ensemble. Je détestais pratiquer seul et m’enfermer dans un local de pratique», nous a-t-il confié.

Entré à titre de chef d’orchestre et de directeur artistique de l’OSDL en 1994, il a eu notamment l’occasion de créer une «Série jeunesse» en 1999-2000, un «Orchestre de chambre» en 2001-2002, ainsi que des concerts régionaux lui ayant permis d’amener la musique dans de plus petites municipalités et infrastructures telles que des églises. «Au début, nous étions l’Orchestre symphonique de la Montérégie, qui est devenu, par la suite, l’Orchestre symphonique de Longueuil. On a travaillé fort à développer d’autres concerts dans les villes de la région telles que Saint-Jean-sur-Richelieu ou Granby; et même dans de plus petites municipalités.»

Parmi tant de concerts marquants, maestro David s’est remémoré celui où l’OSDL a présenté la «Symphonie n° 1» de Malher avec des leaders, qu’il considère comme un grand moment au Festival de Lanaudière, en 2003. Il nous a également mentionné la présentation de la «Symphonie n° 9» de Beethoven.

«Après 25 ans, j’ai accompli ce que je voulais au sein de l’OSDL», s’est-il plu à nous faire remarquer.

Entrevue_marc_david_OSDL_25_ans_Carriere_1.jpg

Photo : Denis Germain. Le Grand-Orgue Pierre Béique a été généreusement offert à l’Orchestre symphonique de Montréal par Madame Jacqueline Desmarais.

Une transition en douceur

Lors d’un conseil d’administration, Marc David a annoncé qu’il souhaitait amorcer son départ en douceur, et donc faire moins de concerts au cours de la saison 2018-2019 avant de quitter entièrement ses fonctions. Il a aussi souhaité ne pas intervenir dans le choix de son remplaçant: «J’ai dit que je ne voulais pas jouer à la belle-mère et que je souhaitais me retirer du processus de recrutement. Quand on quitte un endroit, il faut laisser toute la place à celui qui arrive et aux nouvelles orientations», a-t-il mentionné.

Ce qui va lui manquer le plus, c’est «le contact avec les musiciens, le public de Longueuil [qu’il] affectionne beaucoup et avec lequel [ils ont] développé une belle complicité; mais aussi le personnel des bureaux et tous les bénévoles. C’est quitter cette belle famille avec qui [il] a vécu tant de beaux moments.»

La boucle sera bouclée le 12 juin prochain avec une belle «Soirée hommage» consacrée à maestroDavid à l’Hôtel de ville de Longueuil, et ce, pour souligner sa carrière prolifique. Il y aura, au programme, des prestations musicales et des hommages, ainsi que des bouchées et du vin. La surprise est totale pour lui, et pour nous aussi d’ailleurs: il n’a encore aucune idée du déroulement de la soirée…

Entrevue_marc_david_OSDL_25_ans_Carriere_2

Crédit photo: Marc L. Dufour

Place à de nouveaux projets!

Le temps libre qu’il aura désormais devant lui, Marc David souhaite autant le partager entre des projets personnels et de nouvelles directions musicales. «J’ai besoin de temps personnel; les dernières années ont été extrêmement occupées, et j’aimerais avoir du temps pour moi et mes enfants», nous a expliqué celui qui a quatre enfants et qui s’apprête à devenir grand-père!

Pour autant, il ne compte pas délaisser ses activités professionnelles, puisqu’il vient tout juste de signer un contrat avec un agent pour promouvoir ses activités de chef d’orchestre invité. Il souhaite aussi poursuivre des projets d’arrangements et d’enseignement.

Et l’OSDL, dans tout ça? «Ça a été une belle aventure! J’espère que l’orchestre va continuer à bien prospérer. Je lui souhaite longue vie!», a-t-il dit avant d’ajouter qu’il serait toujours là si son successeur ou si l’orchestre en avait besoin. «Je serai toujours sur la Rive-Sud, et donc, présent pour aider ou collaborer si le besoin se fait sentir», a-t-il conclu.

Entrevue_marc_david_OSDL_25_ans_Carriere_2

Crédit photo: Denis Germain

Pour acheter vos billets pour la «Soirée hommage à Marc David» et découvrir la programmation 2019-2020 de l’OSDL, consultez le www.osdl.ca.

*Cet article a été produit en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Longueuil.

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début