Le premier EP de Nightbox: un charme discret aux accents épiques | Bible urbaine

Musique_Critiques d'albums

Le premier EP de Nightbox: un charme discret aux accents épiques

Le premier EP de Nightbox: un charme discret aux accents épiques

Publié le 21 novembre 2011 par Éric Dumais

La formation torontoise d’origine irlandaise Nightbox a fait paraître en février un maxi bien ficelé, situé à mi-chemin entre les mélodies dance-rock de DVAS, l’ambiance sombre de Data Romance et le rock indie de The Drums. En octobre, le quintette a accompagné Death From Above 1979 au Sound Academy de Toronto, pour ensuite parcourir les routes canadiennes en compagnie de la jeune étoile montante Lights.

Nightbox est constitué de deux frères et de trois amis originaires de Wicklow, en Irlande. Pour la production de leur maxi, le quintette a eu la chance de travailler avec Sebastian Grainger de Death From Above 1979 et Al-P de MSTRKRFT.

Si les quatre chansons qui se retrouvent sur le maxi ne révolutionneront peut-être pas l’histoire de la musique dance-rock, n’empêche que l’on retrouve sur ce petit bijou d’un charme épique des arrangements vocaux et synthétiques qui répercuteront d’agréables échos à vos oreilles.

La chanson Pyramid, déjà remixée par Karl Louis et Martin Danielle, Hidden Cat et Total Warr, est un souffle créatif d’une originalité multicolore. Le rythme sautillant des mélodies suit une ligne directrice dansante et groovy, alors que les arrangements électroniques et les voix dédoublées, quant à eux, apportent une touche plus volatile et synthétique à leur musique, créant ainsi un mélange de genres très intéressant. Fumes explore un côté plus sombre et tranquille, un bien-être de courte durée, puisque la pièce suivante, Relocate You, dont le texte met en mots une relation entre un humain et un extraterrestre, revient en force avec des rythmiques bondissantes et des mélodies colorées. Le maxi se clôt avec Bears, une ballade bien rythmée, qui met en avant-plan la voix réconfortante et mielleuse de Jake Bitove.

En attendant la sortie prochaine de l’album complet, dont aucune date n’a été prévue jusqu’à présent, il est primordial que vous vous mettiez ce premier maxi sous la dent dès que possible.

Nightbox sera de passage à Montréal le jeudi 24 novembre en compagnie de la jeune chanteuse canadienne Lights. Les billets sont en vente au coût de 25,15$ chacun. Pour plus d’information, visitez-le site d’evenko au www.evenko.ca ou le site web du groupe au www.nightbox.ca.

Crédit photo: Nightbox

Écrit par: Éric Dumais

Vos commentaires

Revenir au début