Suggestions pour un été réussi: les meilleurs albums de la mi-2013 des collaborateurs de Bible urbaine | Bible urbaine

Musique_Général

Suggestions pour un été réussi: les meilleurs albums de la mi-2013 des collaborateurs de Bible urbaine

Suggestions pour un été réussi: les meilleurs albums de la mi-2013 des collaborateurs de Bible urbaine

Publié le 11 juillet 2013 par Éric Dumais

2013 est loin d’être terminée, mais comme nos tympans ont été largement gâtés depuis janvier, les collaborateurs de Bible urbaine tenaient absolument à vous partager leurs coups de cœur et leurs incontournables en matière d’albums francophone et anglophone. Après tout, l’été s’est finalement pointé le bout du nez et c’est toujours agréable d’avoir de la bonne musique dans les oreilles pendant qu’on est en vacances. Alors, voici sans plus tarder nos suggestions des meilleurs albums tous genres confondus sortis de janvier à juillet 2013.

1. Phosphorescent – «Muchacho» – Dead Oceans

Phosphorescent-Muchacho-Top-albums-2013-Bible-urbaineS’il existe un album qui nous a surpris et qu’on a longuement écouté en cette mi-année, c’est bien celui de Phosphorescent. Sa plus grande qualité réside sans contredit dans son honnêteté déstabilisante de vulnérabilité. Il n’y a aucune retenue à l’intérieur de ce que Matthew Houck veut dévoiler; il nous amène simplement là où son cœur est situé. Les chansons, elles, sont absolument sublimes et révèlent, comme son narrateur, toujours un peu plus après chaque écoute. Un véritable petit bijou.

2. Daft Punk – «Random Access Memories» – Columbia

Daft-Punk-Random-Access-Memories-Top-albums-2013-Bible-urbaineL’album blockbuster de l’année jusqu’à présent. Une lignée de collaborateurs qui entrent dans l’univers du duo français en ajoutant leur touche personnelle. En terme «Daft Punk», on pourrait affirmer que l’album est fonctionnel du début à la fin. Mais c’est le côté incroyablement humain qui ressort de cet opus, car s’ils sont capables de nous faire danser, ils font ici la preuve qu’ils peuvent nous faire ressentir. Des machines comme on les aime.

3. Foxygen – «We are the 21st Century Ambassadors of Peace and Magic» – Jagjaguwar

Foxygen-We-are-the-21st-Century-Ambassadors-of-Peace-and-Magic-Top-albums-2013Dans une année où les sixties semblent nourrir l’inspiration de plusieurs artistes, c’est Foxygen qui a le mieux réussi son album rétro. Du plaisir du début à la fin dans ce cocktail d’éléments de la décennie peace and love. Le groupe a tellement l’air d’avoir du plaisir qu’il ne gaspille aucune seconde de notre temps. C’est comme de passer une soirée à côté du jukebox et de mettre à répétition nos chansons préférées d’une autre époque et d’y retrouver par le fait même l’esprit du temps.

1. James Blake – «Overgrown» – Polydor Ltd.

James-Blake-Overgrown-Top-albums-Bible-urbaineAvec ce nouvel album très introspectif et calme, situé entre la pop et l’électronique, James Blake est le prélude parfait pour des moments de solitude. La pièce «I Am Sold» nous donne énormément de frissons, et ce, à chaque écoute. Léger sentiment d’éternité et de fragilité qui ne ressemble à rien d’autre. Beauté. Romantisme. Authenticité.

2. Boards of Canada – «Tomorrow’s Harvest» – Warp

Boards-of-Canada-Tomorrow's-Harvest-Top-albums-Bible-urbaineCe duo écossais arrive toujours à nous convaincre qu’ils sont les pionniers de l’électro minimaliste expérimental. Aucune exception avec ce nouveau LP. Ils demeurent la crème de la crème, et ce, même après huit ans d’attente depuis leur précédent The Campfire Headphase. Une attente qui en valait le coup, puisque Boards of Canada est toujours dans son élément, entre le concret terrestre et l’extra-terrestre.

3. Sally Shapiro – «Somewhere Else» – Paper Bag

Sally-Shapiro-Somewhere-Else-Top-albums-Bible-urbaineLa créatrice d’italo-disco suédoise revient avec un album de tubes électro pop super positifs et remplis de messages kitsch, mais incontestablement attendrissants. Nos quatre coups de cœur sur l’opus sont «I Dream With An Angel Tonight», qui rappelle une comptine pour enfant, «All My Life», qui est la plus disco-rythmée, «Lives Together» a un petit côté urgent qui nous réveille complètement, puis la très charnelle «Architectured Love (With Le Prix)». Dans notre imagination, nous nous transportons instantanément dans un TGV en Europe quand on entend «Somewhere Else». Liberté!

4. Ulrich Schnauss – «A Long Way To Fall» – Domino

Ulrich-Schnauss-A-Long-Way-to-Fall-Top-albums-Bible-urbaineC’est avec son album époustouflant Missing Deadlines – Selected Remixes que nous l’avons découvert en 2010, mais il arrive à rendre ici une sonorité nocturne, planante et électro que seule l’Allemagne arrive à saisir. Sorti dans les premiers jours de 2013, l’album nous met dans un état méditatif et intemporel, un vrai voyage dans le temps, voire un avant-goût du futur. Encore une fois un opus d’ambiance et d’atmosphère que nous affectionnons.

5. Pantha du Prince & The Bell Laboratory – «Elements Of Light» – Rough Trade

Pantha-Du-Prince-The-Bell-Laboratory-Elements-Of-Light-Top-albums-Bible-urbaineAprès This Bliss et Black Noise, deux albums minimalistes puissants et musicalement très recherchés, voilà que le compositeur de musique électronique allemand Hendrik Weber présente un projet plus élaboré, jonglant avec ses cloches électroniques habituelles, transformant l’electronica en musique sacrée, et ce, dès la première écoute. L’ensemble est introspectif et instrumental, et il arrive même à tourner le tout en réels rebondissements, notamment sur «Particle» et «Photon», deux pièces bien groovy.

1. The National – «Trouble Will Find Me» – 4AD

The-National-Trouble-Will-Find-Me-Top-2013-albums-Bible-urbaineVoici un merveilleux mélange entre les albums Boxer et High Violet où l’auditeur renoue avec les méandres et réflexions du torturé chanteur Matt Berninger. Trouble Will Find Me est un album bien équilibré, poignant et qui arrive juste à point dans le paysage musical. La voix de Matt Berninger se fait toujours aussi pesante et hypnotisante pour notre grand bonheur. Un must.

2. Woodkid – «The Golden Age» – Island

Woodkid-The-Golden-Age-Top-2013-albums-Bible-urbaineThe Golden Age est définitivement l’album qui nous donne la fervente envie de conquérir le monde à coup de trombones et de percussions. Un opus grandiloquent et surtout majestueux du début à la fin. Heureusement qu’il est ponctué de quelques ballades! Cela nous permet de reprendre notre souffle et de retourner à la conquête du monde de Woodkid.

3. Pierre Lapointe – «Punkt» – Audiogram

Pierre-Lapointe-Punkt-Top-2013-albums-Bible-urbaineUn opus qui s’écoute avec grande facilité grâce à des mélodies qui se font à certains moment douces, tristes, éclatées et joyeuses à la fois. Un merveilleux cafouillis de compositions de notre poète moderne qui sait mettre des mots sur les maux les plus obscurs. Des arrangements riches et nouveaux, mais surtout des textes à vous tordre le cœur en deux.

4. Les sœurs Boulay – «Le poids des confettis» – Grosse Boîte

Les-Soeurs-Boulay-Le-poids-des-confettis-Tio-2013-albums-Bible-urbaineDisque pas piqué des vers où le ukulélé, la guitare et la douceur flirtent d’une très belle manière avec les voix douces et enfantines des sœurs Stéphanie et Mélanie Boulay. Un album charmant et convaincant réalisé par nul autre que Philippe B, qui nous avait d’ailleurs offert un des meilleurs albums francophones en 2011. Un deux pour un vachement parfait!

1. Fauve – «Blizzard – EP» – Indépendant

Fauve-Blizzard-EP-Top-album-2013-Bible-urbaineLe EP Blizzard du collectif français Fauve est décidément l’un des petits bijoux qui n’est pas passé inaperçu cette année. Avec un double passage aux FrancoFolies de Montréal cet été, Fauve a d’emblée prouvé qu’il était à la hauteur du buzz créé sur le Web ces derniers mois et qu’il avait un message à livrer. Alternant avec maturité la pop et le hip-hop, Fauve nous transporte, nous ensorcèle, nous donne espoir d’une société meilleure.

2. Capital Cities – «In a Tidal Wave of Mystery» – Capitol

Capital-Cities–In-a-Tidal-Wave-of-Mistery-Top-albums-2013-Bible-urbaineLa formation dance et électro Capital Cities, qui est de passage à Osheaga cet été, a récemment livré, avec l’excellent In a Tidal Wave of Mistery, un opus accrocheur à souhait qui renvoie certains échos à DVAS et Daft Punk. Leur succès «Safe and Sound» résonne encore dans nos têtes, la preuve que Capital Cities n’a pas fini de nous émerveiller avec leurs mélodies carrément dansantes!

3. The Cat Empire – «Steal the Light» – Two Shoes Pty

The-Cat-Empire–Steal-the-Light-Top-albums-2013-Bible-urbaineÉclectique, éclatée, colorée, la musique des Australiens The Cat Empire est le cocktail idéal pour se trémousser au rythme des cuivres survoltés. Il n’est pas étonnant que les organisateurs du célèbre Festival de Jazz aient permis à la formation de présenter pendant deux soirs au Métropolis les nouvelles pièces de l’excellent Steal the Light, en plus du trésor que renferme leur imposante discographie. Un groupe à l’épreuve du temps.

4. Charli XCX – «True Romance» – Iamsound

Charli-XCX-True-Romance-Top-albums-2013-Bible-urbaineLa chanteuse pop britannique Charli XCX n’a plus besoin de présentation. Depuis qu’elle a assuré la première partie du groupe Coldplay au Centre Bell de Montréal puis celle de Marina and the Diamonds tout récemment, Charlotte Emma Aitchison a définitivement réussi son pari de faire connaître au monde entier sa pop électronique accrocheuse. Avec son album True Romance et surtout son tube «You (Ha Ha Ha)», Charli XCX a prouvé qu’elle était capable, elle aussi, d’apporter sa touche personnelle à la pop moderne.

1. Jérôme Minière – «Jérôme Minière danse avec Herri Kopter» – La Tribu

Jerome-Miniere-Jerome-Miniere-danse-avec-Herri-Kopter-Top-albums-2013Jérôme Minière danse avec Herri Kopter offre son lot de mélodies parfaites pour danser. L’album ne tombe pas dans le piège des rythmiques trop faciles et ennuyeuses, comme ce son générique qu’on entend en répétition sur n’importe laquelle radio commerciale. De plus, il y a une sensibilité qui rend le tout organique; c’est du techno intelligent.

2. Kid Cudi – «Indicud» – Wicked Awesome

kid-Cudi-indicud-Top-albums-2013-Bible-urbaineKid Cudi, avec Indicud, a tout le potentiel pour devenir le Kanye West alternatif du hip-hop, si l’on peut se permettre l’invention d’une nouvelle catégorie. Il est prolifique, artistique et il sort des sentiers battus. Il ose des collaborations des plus inusitées, comme celles avec Ratatat, ou un duo avec Michael Bolton. Son flow est bon et sonne très personnel. Et le rythme est super entraînant.

3. The Flaming Lips – «The Terror» – Warner Bros

The-Flaming-Lips-The-Terror-Top-albums-2013-Bible-urbaineL’album est certes très expérimental. Pour l’apprécier à sa juste valeur, il faut l’écouter à quelques reprises et être attentif pour bien saisir les subtilités. L’ambiance est sombre, éthérée et langoureuse, davantage réaliste et intimiste, car tout au long de l’écoute on y reconnaît toutes les répercussions d’un amour qui s’est effondré.

1. Sigur Rós – «Kveikur» – XL Recordings

Sigur-Ros-Kveikur-Top-albums-2013-Bible-urbaineKveikur de Sigur Rós fait partie de ces albums qui ne peuvent pas nous laisser indifférents et qui, à chaque écoute, nous dévoilent quelque chose de nouveau. Le choix des instruments est judicieux, les arrangements sont impeccables et, au sein de cette perfection, l’émotion nous gagne. Un esprit mystique se dégage de cet album et nous transporte dans les paysages orageux d’Islande.

2. Atoms for Peace – «AMOK» – XL Recordings

Atoms-for-Peace-Amok-Top-albums-2013-Bible-urbaineBien qu’Atoms for peace soit un supergroupe, on sent surtout dans cet album la pâte de Thom Yorke et Nigel Godrich, d’ailleurs la pochette fait penser à celle de The Eraser. Mais la présence des deux percussionnistes Joey Waronker et Mauro Refosco y ajoute un gros travail sur les rythmiques. Les mélodies, associées à la voix de Thom Yorke, sont totalement envoûtantes. «Amok», la dernière chanson de l’album, est particulièrement réussie.

3. Nick Cave and the Bad Seeds – «Push the Sky Away» – Bad Seeds Ltd

Nick-Cave-Push-The-Sky-Away-Top-albums-2013-Bible-urbaineOn croyait Nick Cave définitivement perdu dans les méandres du rock garage avec son groupe Grinderman, mais le revoilà finalement avec ses «mauvaises graines» dans un somptueux album mélancolique. L’opus peut sembler un peu épuré au premier abord, mais il faut s’immerger complètement dans la musique et se laisser porter par la magnifique voix de Cave pour en saisir toutes les subtilités.

1. Les soeurs Boulay – «Le poids des confettis» – Grosse Boîte

Les-Soeurs-Boulay-Le-poids-des-confettis-Tio-2013-albums-Bible-urbainePour la jolie simplicité des arrangements qui mettent l’accent sur deux voix parfaitement harmonisées. Pour les paroles vraies et les douces mélancolies dans lesquelles elles nous plongent tout au long de l’écoute. Pour les deux filles, Stéphanie et Mélanie Boulay, qui sont tout simplement adorables, et pour les émotions que chaque chanson nous procure.

2. Marcie – «Marcie» – Kézako

Marcie-Marcie-Top-albums-2013-Bible-urbainePour l’unicité de la voix et le talent de la chanteuse elle-même. Pour sa poésie parfois imagée, parfois criante de vérité mais toujours efficace. Pour les mots si justes et si bien placés. Pour la fragilité qui émeut et la force tranquille qui épate de ses textes. Marcie nous touche droit au cœur avec ce premier album homonyme.

3. Bande sonore – «The Great Gatsby: Music from Baz Luhrman’s Film» – Interscope

The-Great-Gatsby-Original-Soundtrack-Top-albums-2013-Bible-urbaineAssurément pour la diversité des artistes et des genres musicaux, mais aussi pour la tonne de couleurs. Pour se laisser voyager d’un cabaret des années 1940 à une boîte de nuit des années 2000. Pour les chansons qui ont du punch et donnent toujours envie de danser, et pour les autres plus riches en émotions, qui nous bercent au son de magnifiques voix. Pour le grandiose.

4. The Neighbourhood – «I Love You» – Columbia Records

The-Neighbourhood-I-Love-You-Top-albums-2013-Bible-urbaineParce que c’est le seul album jusqu’à maintenant que nous avons écouté sans avoir d’attentes et qui nous a réellement étonnés et intéressés. Pour les ambiances uniques et les subtilités présentes sur chaque pièce. Pour le rythme de la batterie et des guitares électriques parfois planantes, parfois bien franches. Parce que ça s’écoute franchement bien!

1. Hôtel Morphée – «Des histoires de fantômes» – Audiogram

Hotel-Morphee-Des-histoires-de-fantomes-Top-album-Bible-urbaineHôtel Morphée a séduit la critique avec un premier album solide et un style distinct. Le groupe a par ailleurs reçu une généreuse bourse de la part de CKOI lors des FrancoFolies de Montréal. L’ambiance que dégagent leurs histoires de fantômes est toute en mystère et la voix de Laurence Nerbonne ne cesse de nous hanter pendant l’écoute.

2. Little Mix – «DNA» – Columbia

Little-Mix-DNA-Top-albums-Bible-urbaineAprès le retour ou plutôt l’invasion massive des boys bands sur les ondes radiophoniques, c’est au tour de quatre filles d’essayer de se tailler une place dans l’univers de la pop. Ce quatuor féminin, qui a remporté l’édition britannique de X Factor en 2011, ne déçoit pas ses fans avec ce premier album. De la pop rose bonbon assumée et un plaisir coupable qui ensoleillera certainement notre été.

3. Icona Pop – «Iconic (EP)» – Big Beat

Icona-Pop-Iconic-EP-Top-albums-Bible-urbaineLe duo féminin n’a pas l’intention d’être un one-hit wonder suite à sa chanson «I Love It» avec la chanteuse pop britannique Charli XCX. Moins criardes, les autres chansons du disque sont tout aussi entraînantes et électroniques. On dit un gros merci à l’émission Girls pour cette belle découverte et on a hâte de les voir live au Festival de Musique et Arts Osheaga cet été!

1. La Femme – «Psycho Tropical Berlin» – Disque Pointu

La-Femme-Psycho-Tropical-Berlin-Top-albums-2013-Bible-urbaineCet album aux allures psychédéliques est l’un des plus intéressants de 2013. Il nous permet d’emblée l’entrée dans l’univers singulier de La Femme, ses samples tendance 80’s et ses textes alimentés au second degré tels que «Comme chaque matin j’ai d’la chance, j’ai mes deux reins et j’suis vivante» dans «It’s Time To Wake Up». L’ambiance mouvante de l’opus déteint sur nos humeurs et permet de nous montrer un rock torturé, éclaté et malléable. Avec les rythmes des chansons qui se suivent durant toute la durée de l’album, on écoute celui-ci du début à la fin sans passer aucun titre, et on le réécoute tout l’été en plein soleil «sur la plage, dans le sable…»

2. Fauve – «Blizzard EP» – Indépendant

Fauve-Blizzard-EP-Top-album-2013-Bible-urbaineFauve est un raz de marée dans le milieu de la scène française. On se bouscule au portillon pour les voir en concert au Nuits Fauves ou être le premier à écouter leurs nouveaux titres postés sur YouTube. Blizzard est certainement un renouveau dans la chanson française. Fauve s’est construit un univers artistique rempli de poésie et aux textes poignants tels que «Saint-Anne» ou «Nuit Fauve», le tout contrasté par la douceur des mélodies (prenons pour exemple «Kané»). Leurs vidéoclips sont réalisés par le collectif lui-même et toujours dans le souci d’illustrer précisément l’idée énoncée. L’album Blizzard se trouve aux limites du rap, du slam et de la poésie chantée. Leurs textes rassemblent de façon magnifique toute une génération de paumés et offre en retour un clin d’œil et une tendresse envers celle-ci.

3. Alba Lua – «Inner Seasons» – Roy Music

Alba-Lua-Inner-Seasons-Top-albums-2013-Bible-urbaineDans une tendance d’apparence plus douce, Alba Lua et son album Inner Seasons offre un univers imprégné de rythmes inspirés de la côte ouest des États-Unis. Encore une révélation française particulièrement réjouissante en cette année 2013. Les guitares aux sonorités tropicales permettent de voyager loin et d’écouter volontiers l’album plusieurs fois. Leurs titres «When I’m Roaming Free», «Clandestines» et «She Got A Crush On You» sont à écouter à la campagne.

1. Woodkid – «The Golden Age» – Universal Music

Woodkid-The-Golden-Age-Top-2013-albums-Bible-urbaineDepuis que Woodkid a fait paraître son premier album The Golden Age et que celui-ci a atterri dans nos iPhone, il est sur repeat depuis. C’est un véritable coup de force pour cet ex-Lyonnais désormais New-Yorkais qui nous offre un opus fait d’airs grandioses, de cordes symphoniques et de cuivres poignants. Le son cinématographique qui s’en dégage donne la force d’agir à qui veut sauver le monde.

2. James Blake – «Overgrown» – Polydor

James-Blake-Overgrown-Top-albums-Bible-urbaineOvergrown, le second effort de James Blake est l’album parfait pour accompagner les fins de soirée, qu’elles soient grises et froides, ou bien trop arrosées. On retrouve tout au long de l’écoute une sensibilité teintée de nostalgie et de grisaille automnale qui poussent l’introspection et hypnotisent l’auditeur d’un bout à l’autre.

3. Justin Timberlake – «The 20/20 Experience» – RCA Records

Justin-Timberlake-The-20-20-Experience-Bible-Top-albums-2013-urbaineOn l’attendait depuis longtemps ce nouvel album de l’artiste pop Justin Timberlake. Après plusieurs écoutes, force est d’admettre qu’on est loin d’être déçu par ce nouvel opus nouveau genre, éclectique à souhait, où la personnalité de l’artiste – ou du moins on aime à le croire – se fait ressentir d’un bout à l’autre de l’album. Enfin de la pop intelligente agréable à écouter et qui a de la classe!

4. Pierre Lapointe – «Punkt» – Audiogram

Pierre-Lapointe-Punkt-Top-2013-albums-Bible-urbaineLe chouchou des Québécois a frappé fort cette année avec Punkt, un nouvel album shooté à l’amour pur et au sexe mélancolique. Intelligents comme on les aime, les textes de Pierre Lapointe provoquent autant qu’ils séduisent. Cette nouvelle offrande se dégustera autant par les fans finis de l’artiste que par les profanes qui n’avaient pas encore prêté l’oreille à sa musique et à sa poésie.

5. The National – «Trouble Will Find Me» – 4AD

The-National-Trouble-Will-Find-Me-Top-2013-albums-Bible-urbaineSommes-nous suffisamment objectifs en accordant une place de choix à cet album dans notre Top 2013? The National aurait pu refaire une version moderne de la «Macarena» qu’il y figurerait tout de même. Plus posé que le précédent High Violet, Trouble Will Find Me est l’album passe-partout idéal pour accompagner vos douces soirées estivales, que vous soyez seul ou entre amis.

1. Les Sœurs Boulay – «Le poids des confettis» – Grosse Boîte

Les-Soeurs-Boulay-Le-poids-des-confettis-Tio-2013-albums-Bible-urbaineLe poids des confettis, tout premier album des chanteuses Stéphanie et Mélanie Boulay, est l’un de nos albums fétiches pour les voix à l’unisson qui parlent au vent, pour l’influence folk country et le regard poétique que les deux sœurs posent sur la vie quotidienne. C’est un album, en somme, qui respire la joie de vivre et qu’on ne se lasse pas d’écouter.

 2. Zaz – «Recto Verso» – Play On

Zaz-Recto-Verso-Top-albums-2013-Bible-urbaineOn a eu un coup de cœur pour l’album Recto Verso, principalement à cause de la voix rauque et de l’énergie de Zaz, mais aussi pour les jolis textes au service d’un idéalisme assumé et pour la couleur et le mélange des influences musicales. C’est définitivement un petit bijou parfois joyeux, parfois mélancolique, qui s’écoute toujours avec un sourire aux lèvres.

1. Devendra Banhart – «Mala» – Nonesuch Records

Mala-Devendra-Banhart-Top-albums-2013-Bible-urbaineManipulant les langues et les styles avec doigté, l’auteur-compositeur texan de psyché-folk Devendra Banhart continue d’exposer son talent avec un album qui nous charme de mille et une façons pendant quatorze chansons. Tout simplement magnifique. À écouter absolument: «Never Seen Such Good Things».

2. Foals – «Holy Fire» – Warner Bros

holy-fire-foals-warner-musicLe groupe britannique Foals évolue et n’en fait qu’à sa tête en récidivant avec un troisième album qui repousse ses sonorités distinctes vers de nouveaux territoires en s’accompagnant pour la première fois d’un orchestre. Entre quelques expérimentations et un désir pop bien senti, on tombe sous le charme en tapant du pied à plus d’une reprise. À écouter ex aequo: «My Number» et «Milk and Black Spider».

3. Daniel Bélanger – «Chic de ville» – Audiogram

Daniel-Belanger-Chic-de-Ville-Audiogram-Top-albums-2013-Bible-urbaineChic de ville est un nouvel album fort inattendu pour le chanteur montréalais Daniel Bélanger qui livre enfin le disque parfait pour tout bon road-trip entre amis, en explorant cette fois-ci avec beauté et originalité le rockabilly à sa façon. Le tableau d’ensemble est brillant et rafraîchissant à souhait. À écouter absolument: «L’aube».

4. Pierre Lapointe – «Punkt» – Audiogram

Pierre-Lapointe-Punkt-Top-2013-albums-Bible-urbainePunkt de Pierre Lapointe figure à plusieurs reprises dans nos suggestions estivales, car l’artiste montréalais a définitivement conçu un album coloré et éclaté qui charme à relais sans nécessairement frapper juste à tous les coups. Il n’empêche, l’appréciation pour la sublime «Nu devant moi» est inconditionnelle et notre amour n’est que décuplé à mesure que nous augmentons les écoutes.

5. Vampire Weekend – «Modern Vampires of the City» – XL Recordings

Critique-album-review-Vampire-Weekend-Modern-Vampires-of-the-City-Bible-urbaineLes Vampire Weekend frappent fort avec ce nouvel album qui prouve d’emblée que le groupe est encore plus en maîtrise que jamais de son univers singulier. En vérité, Modern Vampires of the City n’est pas aussi excellent comme l’ont vanté la plupart des critiques mais, malgré tout, la pièce «Unbelievers» joue constamment en boucle de notre côté.

6. Clint Mansell – «Stoker» – Milan Records

Stoker-Clint-Mansell-Top-albums-2013-Bible-urbaineAussi orgasmique que le film avec des rythmes aussi modernes qu’inspirés d’époques lointaines, la bande sonore Stoker de Clint Mansell est bien à l’image du réalisateur coréen Park Chan-Wook. Magnifique et accompagné de quelques chansons qui jouissent de la présence d’Emily Wells comme d’un vieux classique de Nancy Sinatra sorti des boules à mites. L’envoûtante pièce au piano composée pour le film par le grand Philip Glass est également présente sur le disque.

7. Graham Reynolds – «Before Midnight» – Milan Records

Before-Midnight-Original-Music-by-Graham-Reynolds-Top-albums-2013-Bible-urbaineÀ la fois simples et sublimes, les douces mélodies de Reynolds parviennent avec justesse à cibler les hauts et les bas romantiques du couple vedette de Before Midnight, troisième opus d’une trilogie que nous offrent Richard Linklater, Ethan Hawke et Julie Delpy depuis trois décennies. Les chansons typiquement grecques ajoutent beaucoup à l’atmosphère, surtout la remarquable «Gia Ena Tango».

8. Thomas Newman – «Side Effects» – Varese Sarabande

Side-Effects-Soundtrack-Top-albums-2013-Bible-urbainePonctuant avec précision le film du même nom de Steven Soderbergh, l’excellent Thomas Newman se surpasse ici en créant une trame sonore énigmatique qui nous reste en tête bien longtemps et qui réussit, mine de rien, à mettre en sons les ambiances intrigantes et mystérieuses qui perdurent tout au long de l’opus.  Tout simplement magique.

Tant de suggestions, tant de petits bijoux de musiques francophone et anglophone, et l’année 2013 est encore loin d’être terminée. On espère de tout cœur que ces albums aux styles éclectiques sauront agrémenter votre été. Et vous, quels sont vos albums favoris de 2013? Faites-nous part de vos commentaires en répondant à l’article au bas de la page.

Dossier réalisé par: Éric Dumais

Vos commentaires

Revenir au début