«Wolves Don’t Live by the Rules» d'Elisapie: une plongée dans le Grand Nord québécois des années 60 | Bible urbaine

Musique_Vidéoclips

Le 14 septembre prochain, l’auteure-compositrice-interprète Elisapie lève le voile sur The Ballad of the Runaway Girl, son nouvel album à paraître, cette fois dans la cour de Bonsound. Celle qui est originaire du Nunavik et qui se veut en soi l’ambassadrice de la communauté inuit livre ici un vidéoclip tout en souvenirs où elle nous offre une immersion, par le biais de vidéos d’archives, dans l’Histoire du Grand Nord québécois vers la fin des années 60. Sur ce nouveau morceau, Elisapie Isaac a invité le collaborateur et musicien Joe Grass à enregistrer sa voix chaude sur le refrain, où les mots «Wolves / Don’t Live by the Rules» nous restent en tête après coup tellement l’interprétation est sentie. Ont également participé Nicolas Basque (Plants & Animals) à la guitare, Robbie Kuster (Patrick Watson) à la batterie et Jason Sharp au saxophone. Le visage de la chanteuse, pensif et comme tourné vers l’avenir, illustre bien le vent de changements qu’a connu les communautés inuits.

Vos commentaires

Revenir au début