10 suggestions de spectacles pour gâter les mordus d’arts de la scène à Noël! | Bible urbaine

Sorties_

10 suggestions de spectacles pour gâter les mordus d’arts de la scène à Noël!

10 suggestions de spectacles pour gâter les mordus d’arts de la scène à Noël!

Histoire de faire des heureux sous le sapin

Publié le 13 décembre 2018 par Bible urbaine

Crédit photo : Tous droits réservés

Tout au long du mois de décembre, les cinq sites du réseau Culture Cible (atuvu.ca, Baron Mag, Bible urbaine, Le Canal Auditif et Sors-tu.ca) s’unissent afin de vous plonger dans l'esprit des fêtes! Consultez nos idées de cadeaux culturels pour Noël et nos suggestions d'activités à faire durant les fêtes. Pour les mordus d’arts de la scène, nous avons préparé, spécialement pour vous, une liste de 10 propositions toutes plus originales et intéressantes les unes que les autres. Parce qu’une sortie culturelle en cadeau sous le sapin, ça fait toujours des heureux!

«Coriolan» au Théâtre du Nouveau Monde du 15 janvier au 9 février 2019

Ce classique de Shakespeare, traduit et adapté par Michel Garneau et mis en scène par Robert Lepage, sera très bientôt présenté sur la grande scène du TNM. Avec un regard contemporain et frais, l’équipe ramène au premier plan l’histoire de Marcius, surnommé Coriolan, lequel sera joué par le dynamique Alexandre Goyette. La Rome d’autrefois agit comme un miroir de notre société avec ses enjeux politiques, démocratiques et ses chefs autoritaires. Sur fond de famine et d’émeutes, le peuple veut la tête de Coriolan, qui est un partisan de la ligne dure, jusqu’à ce que son héroïsme le pousse dans leurs bonnes grâces… Pour cette entreprise shakespearienne, Goyette sera entouré, entre autres, d’Anne-Marie Cadieux, dans le rôle de Volumnia, la mère de Coriolan, et de Rémy Girard, en Ménénius, de même que Mikhaïl Ahooja, Reda Guerinik, Louise Bombardier et plus encore.

«ColoniséEs» au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui du 22 janvier au 16 février 2019

ColoniséEs, c’est le grand retour de l’autrice Annick Lefebvre, et ce, quatre ans après le succès de la pièce J’accuse. Cette fois, elle nous revient avec un texte posé sur fond d’une révolution, dite tranquille, d’un mois d’octobre, qui sera plus tard considéré comme historique et pleine de promesses qui n’ont finalement jamais été réalisées. Lefebvre touche aux préoccupations actuelles des Québécois.es en explorant leur passé et leur histoire. Annick Lefebvre s’est entourée de René Richard Cyr, à la mise en scène, pour cette oeuvre qui rend hommage à deux artistes marquants de cette époque charnière au Québec, c’est-à-dire Pauline Julien et Gérald Godin. La distribution impressionnante pour ColoniséEs comprend Macha Limonchik et Benoit McGinnis, ainsi que Maude Demers-Rivard, Myriam Fournier, Charles-Aubey Houde, Sébastien Rajotte et Zoé Tremblay Bianco.

«Dance Me / Musique de Leonard Cohen» au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts les 14, 15, 16, 21, 22 et 23 mars 2019

Après un grand succès à l’international (Europe, Chine, Mexique, États-Unis), les Ballets Jazz de Montréal reviennent en ville avec leur spectacle Dance Me. Cette superbe proposition, qui fusionne la danse contemporaine et le ballet jazz dans un style athlétique, met en lumière les compositions du regretté Leonard Cohen. Approuvé par le célèbre musicien montréalais de son vivant, le spectacle retrace son oeuvre et sa vie avec les performances à couper le souffle de quatorze interprètes. Les fans de Cohen seront ravis d’entendre des morceaux bien connus comme «Suzanne», «Hallelujah», «So Long, Marianne» et «Dance Me to the End of Love», entre autres. C’est un hommage touchant et mémorable qui sert bien la mémoire de ce grand poète, artiste, chanteur et auteur-compositeur.

«Evolution» de Kodo – Salle Wilfrid-Pelletier de Place des Arts le 23 mars 2019

Cette proposition est idéale pour votre ami.e qui a déjà tout vu et tout fait! C’est même LE cadeau original par excellence. C’est clair que même les plus cultivés de votre gagne d’ami.e.s n’ont jamais vu un spectacle comme Evolution de Kodo! Kodo, c’est un collectif de percussionnistes japonais originaire de l’île de Sodo. Ils amènent leur univers particulier à Montréal pour y présenter, pour un soir seulement, Evolution, un spectacle qui met en scène des pièces modernes ainsi que des grands classiques du genre. Le tambour géant o-daiko y sera mis en vedette sous la direction artistique de Tamasaburo Bando. Entre tradition et modernité, l’ensemble Kodo est certain de vous en mettre plein la vue le 23 mars prochain.

«Lignes de fuite» au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui du 12 mars au 6 avril 2019

Catherine Chabot nous revient avec un texte où l’hyperréalisme devient esthétisme dans un portrait du Québec d’aujourd’hui qui touche à la fois à la sphère politique et à ses espoirs pour le futur. Après un 5 à 7 qui s’étire jusqu’à très tard, un groupe d’amis voit sa vision du monde se confronter, s’effriter et se fortifier au fil de la conversation. Tout en saccage et en reconstructions, cette fin de soirée voit les idéologies politiques de chacun exposées au grand jour, les opinions sur l’avenir, la maternité et l’amitié dévoilées puis brouillées à jamais. Catherine Chabot signe également le texte de Lignes de fuite, en plus de faire aussi partie de cette distribution, aux côtés de Léane Labrèche-Dor, Lamia Benhacine, Victoria Diamond, Benoît Drouin-Germain et Maxime Mailloux.

«Britannicus» au Théâtre du Nouveau Monde du 26 mars au 20 avril 2019

L’une des tragédies les plus enlevantes de Racine, Britannicus, sera bientôt jouée chez nous. Un jeune Néron, imprévisible, inquiétant et déjà monstrueux, y est mis en scène à travers la brutalité d’un coup d’éclat, les tensions fraternelles ainsi que celles d’un triangle amoureux. Le tout, bien entendu, entrecoupé de jeux politiques et de violence. Néron fait enlever Junie, la fiancée de son demi-frère Britannicus, pour l’empêcher de réclamer le trône. Sa mère, Agrippine, voit l’acte comme une trahison. Tout cela se corse lorsque Néron tombe éperdument amoureux de la fiancée de son demi-frère. Francis Ducharme et Sylvie Drapeau incarneront Néron et Agrippine, alors qu’Éric Robidoux et Evelyne Rompré se glisseront dans la peau de Britannicus et de Junie.

«Le Songe d’une nuit d’été» à La TOHU du 30 janvier au 10 février 2019

Les célèbres mots de Shakespeare prendront une toute nouvelle dimension cet hiver à La TOHU! Une collaboration entre le Théâtre du Trident et la FLIP Fabrique, cette production théâtrale originale qu’est la comédie Le Songe d’une nuit d’été mettra en vedette deux superbes arts de la scène: le théâtre et le cirque. Roi jaloux, reine des fées volage, amoureux et troupe de théâtre amateur s’y croiseront le temps d’une nuit d’été des plus mémorables. Dans la forêt enchantée, la potion d’amour du malicieux Puck viendra émouvoir les esprits, et les corps… Le jeu très physique des acrobates de FLIP Fabrique apporte une toute nouvelle énergie à cette pièce et insuffle un rythme décoiffant au reste de la troupe. Une proposition parfaite pour celles et ceux qui ont tendance à s’ennuyer au théâtre!

«Guérilla de l’ordinaire» au Centre du théâtre d’Aujourd’hui du 5 au 23 mars 2019

Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui présentera Guérilla de l’ordinaire, un texte de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent (aussi à l’interprétation), qui font leur grand retour après le succès de Chienne(s) présentées la saison dernière. Cette fois, elles s’attaquent à la disparition d’une femme et aux violences sexistes ordinaires que subit constamment le sexe féminin. L’incompréhension suscitée par la disparition de cette femme rassemble un petit groupe d’individus déterminés qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés autrement. À travers les témoignages qu’ils entendent, un portrait de la disparue finit par se former et ses identités possibles se définissent. Avec humour, colère et poésie, les deux autrices signent ce qui ressemble presque à un manifeste militant contre ces violences sexistes.

«La nuit où Laurier Gaudreau s’est réveillé» au Théâtre du Nouveau Monde du 14 mai au 8 juin 2019

Le metteur en scène Serge Denoncourt est de retour au TNM au printemps 2019 avec l’adaptation d’une autre oeuvre de Michel Marc Bouchard, ainsi que ses fidèles acolytes et muses, Julie Le Breton, Éric Bruneau et Magalie Lépine-Blondeau (qu’on a également pu voir dans Les liaisons dangereuses il y a quelques années). La thanatopractrice (ou embaumeuse dans le langage courant) Mireille Larouche, jouée par Le Breton, est très en demande dans son domaine. Après une dizaine d’années d’absence, elle retourne dans la petite ville où elle est née pour s’occuper du corps de sa propre mère décédée. Intimiste, cette oeuvre de l’auteur de Christine, la reine-garçon et Tom à la ferme démêle la complexité des préjugés sociaux et des rancoeurs familiales à travers cette histoire de retour à la maison.

«Homme de vase» au Théâtre Outremont le 26 avril 2019

Fleuve | Espace danse, la compagnie de la chorégraphe Chantal Caron, présente une toute nouvelle mouture de son spectacle Homme de vase. Cette nouvelle adaptation scénique entraîne le spectateur encore plus loin dans la démarche humaine. Hommage à la vie en pleine et constante évolution, Homme de vase est en soi une espèce de chaos original qui se transforme et se confronte pendant toute sa durée. Les relations avec la nature, avec soi-même et avec les autres y sont explorées, le tout basé à partir de souvenirs d’un enfant qui joue dans la boue de mer et son odeur, ses textures. Cinq danseurs, mi-hommes, mi-bêtes, mi-minéraux, rampent et s’envolent devant le public. Un spectacle qui risque de faire écho chez vous pendant bien longtemps!

Consultez le www.baronmag.com pour découvrir notre Cahier spécial «Esprit des fêtes» et une tonne d’autres suggestions de cadeaux de Noël pour gâter vos proches!

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début