3 bonnes raisons d'assister au concert de The Struts au MTELUS le 19 septembre 2019 | Bible urbaine

Sorties_

3 bonnes raisons d’assister au concert de The Struts au MTELUS le 19 septembre 2019

3 bonnes raisons d’assister au concert de The Struts au MTELUS le 19 septembre 2019

Préparez-vous à assister à une grande messe rock

Publié le 13 septembre 2019 par Pierre-Alexandre Buisson

Crédit photo : Anna Lee

Longtemps boudés dans leur propre pays, mais adulés par leurs nombreux fans américains, les Britanniques de la formation The Struts sont surtout reconnus pour la flamboyance de leur chanteur Luke Spiller, qu’on décrit comme l’enfant qu’auraient pu avoir Freddie Mercury et Mick Jagger si la biologie était plus permissive. Avec son look inspiré par le Rocky Horror Picture Show et la période la plus excentrique de David Bowie, son énergie débordante sur une scène et sa prédilection pour bousculer les idées reçues, il est l’âme du groupe, l’un des compositeurs principaux de leurs chansons, et il se retrouve d’ailleurs seul sur la jaquette de leur plus récent album, Young & Dangerous, paru en 2018.

Avec seulement deux albums à leur actif (le premier étant Everybody Wants, sorti en 2014), on pourrait facilement croire qu’ils existent depuis peu. Leur formation date pourtant de 2009, dans la petite ville de Derby, et le chemin qu’ils ont parcouru en dix ans est immense.

Ils sont les glam rockers les plus populaires de la planète

Inspiré autant par Queen que The Darkness, avec une touche de Rolling Stones principalement justifiée par l’attitude théâtrale de Jagger sur scène, le style musical qu’ils pratiquent est peu commun.

Même si on s’explique mal le retour du glam rock, il faut avouer qu’ils l’exercent avec panache, et qu’ils y apportent un élan de modernité qui rajeunit un peu ce style qui est toujours un peu resté prisonnier des années 1970.

N’allez pas croire qu’ils se prennent au sérieux; ils sont fort conscients de l’aspect «rétro» de leur musique, et sont même allés jusqu’à inclure un caméo très amusant d’Alice Cooper dans la vidéo qu’ils ont tournée à Las Vegas, l’an dernier, pour leur chanson «Primadonna Like Me».

Ils triment dur pour leur art

Les membres de la formation le mentionnent dans presque chaque entrevue: la vie en tournée, c’est chouette, mais ça comporte son lot de désagréments. Heures de sommeil abracadabrantes, horaires punitifs, présence constante des autres membres du groupe… Leur éthique de travail leur empêche cependant de baisser les bras, et ils sont conscients que c’est en trimant dur qu’ils vont dominer le monde.

Ironiquement, ils tournent beaucoup plus en Amérique que dans leur contrée d’origine, et il n’est pas rare que leurs tournées comportent plus de soixante dates. Ils sont tellement souvent en tournée que leurs deux albums ont été enregistrés dans plusieurs studios différents pendant leurs rares journées de congé entre deux shows.

Ils ont obtenu une reconnaissance et des accolades prestigieuses

Comment ne pas accorder de crédit à une formation qui a fait sa marque en se faisant inviter en tournée par des groupes tels que Foo Fighters, Mötley Crüe, The Killers, Guns n’ Roses et même les Rolling Stones? Dave Grohl, le chanteur des Foo Fighters, a d’ailleurs dit d’eux qu’ils étaient «le meilleur band à avoir ouvert pour nous», et les deux groupes sont conséquemment restés amis.

Quand on sait que leur force de frappe se mesure surtout sur scène, ça nous donne fortement envie de profiter de leur passage en sol montréalais! Ça se déroule le jeudi 19 septembre au MTELUS et vous pouvez vous procurer des billets juste ici. Bon spectacle!

*Cet article a été produit en collaboration avec evenko.

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début