«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga | Bible urbaine

Sorties_Expositions

«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga

«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga

Devenez touriste dans votre propre ville!

Publié le 7 mai 2018 par Bible urbaine

Crédit photo : Frédérique E. Dadié

L'idée avec cette nouvelle chronique, c'est de vous présenter les joyaux des nombreux quartiers de Montréal. Car il est souvent inutile d'aller bien loin pour découvrir toutes sortes de petites merveilles. En tant que nouvelle passionnée de photographie, Frédérique E. Dadié a décidé d’explorer, pour sa première aventure, le quartier Hochelaga. Vous êtes prêts? Suivez-nous et devenez, vous aussi, touriste dans votre ville.

Le quartier Hochelaga est d’une beauté qui a souvent des airs de village. À s’y promener, on remarque beaucoup de jeunes, des familles, des personnes âgées aussi, de même que des gens de toutes les classes sociales, où tout s’y mélange à l’image de notre société hétéroclite.

«Le monde n’est qu’un clavecin pour le véritable artiste; à lui d’en tirer des sons qui ravissent ou qui glacent d’effroi. La bonne et la mauvaise société doivent être étudiées. La vérité est dans tout…» – Gustave Flaubert (tirée de la Lettre à Ernest Chevalier le 23 février 1842)

Surveillez la suite de notre série «À la découverte des trésors cachés de Montréal» avec une visite en mots et photos du quartier Villeray. À lire très prochainement sur Bible urbaine!

L'événement en photos

  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    Ma promenade a débuté au métro Préfontaine: je lève les yeux et je remarque cette spectaculaire station.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    Observer l'architecture est un signe annonciateur et prometteur que la promenade sera des plus enrichissantes.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    À ma sortie, je remarque un espace où de jeunes skaters se sont rencontrés pour profiter du beau temps.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    Non loin de là, un terrain de baseball, souvent occupé l’été par des Cubains qui y jouent toute la journée entre deux hot-dogs grillés au son d’une musique des îles.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    En marchant rue Dézéry, je me suis attardé sur les jeux de couleurs, les ruelles et les petits joyaux artistiques.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    L’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge, d'une hauteur de 80 mètres, un joyau architectural qui nous emmène directement en Italie.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    J'ai rencontré l’artiste sculpteur Léopold Bourjoi, qui m'a fait découvrir son atelier. Cet artiste, de par ses œuvres, est le cœur et l’âme du quartier.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    M. Bourjoi m’a gentiment expliqué qu’il se définissait comme étant un «ouvrier artiste» jusqu’à ce qu’on lui fasse remarquer qu’il était plutôt l’artiste avant l’ouvrier!
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    J'ai découvert la Fondation du Dr Julien, dont la mission humanitaire est de venir en aide aux enfants en difficultés grâce à des soins pédiatriques.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Hochelaga
    En marchant rue Joliette et Adam, j'ai aperçu ce bâtiment chatoyant qui nous donne involontairement envie de sourire: l'école Baril.

Par Frédérique E. Dadié

Nos recommandations:

serie-decouverte-tresors-caches-montreal-quartier-hochelaga-bible-urbaine-18

Vos commentaires

Les commentaires sont fermés.

Revenir au début