«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie | Bible urbaine

Sorties_Expositions

«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie

«À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie

Un lieu aux airs de village bouillonnant de créativité

Publié le 7 juin 2018 par Bible urbaine

Crédit photo : Frédérique E. Dadié

L'idée avec cette chronique, c'est de vous présenter les joyaux des nombreux quartiers de Montréal. Car il est souvent inutile d'aller bien loin pour découvrir toutes sortes de petites merveilles. En tant que nouvelle passionnée de photographie, Frédérique E. Dadié a décidé d’explorer, pour sa troisième aventure, le quartier Ville-Marie. Vous êtes prêts? Suivez-nous et devenez, vous aussi, touriste dans votre ville.

Au cours du XIXe siècle, Sainte-Marie, connu sous le nom de Faubourg à m’lasse, était le bastion industriel des ouvriers canadiens français de la Ville de Montréal avant d’être rasé dans les années 1960 à 1970. Aujourd’hui, et loin des circuits touristiques, je vous invite à découvrir à mes côtés ce quartier bien vivant et bouillonnant de créativité.

Surveillez la suite de notre série «À la découverte des trésors cachés de Montréal» avec une visite en mots et en photos du quartier Pointe-Saint-Charles. À lire très prochainement!

L'événement en photos

  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    La journée s’annonce belle et radieuse pour cette famille qui marche d'un pas décidé.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    La présence de ce berger n’est pas fortuite… Au fil de notre parcours, nous découvrirons ce qu’il nous cache!
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Juste derrière ce berger se trouve la Maison de la culture Frontenac. Une fois l’entrée franchie, on y retrouve des expositions gratuites pour toute la famille.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Les artistes exposés, dont Simon Beaudry, mettent en lumière des problématiques sociales et politiques. Des œuvres d’une fougue, voire d’une audace qui nous forcent à nous remettre en question.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Des tulipes, de la couleur… Quoi de mieux qu’un peu de douceur avant de poursuivre notre balade.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    L’œuvre de Jean-François Cooke et Pierre Sasseville, intitulée «Mélangez le tout», symbolise la mixité des habitants du quartier et le mélange des gens de toutes sortes, de toutes les classes sociales. C'est en fait un batteur à oeufs géant.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Devant nous se dresse le Centre Jean-Claude-Malépart - Centre de sports et loisirs. Les architectes Saia, Barbarese et Topouzanov ont opté pour des lignes contemporaines qui dénotent un excellent travail de revitalisation urbaine.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Voilà une bien jolie petite maison bleue et blanche. On a l’impression qu’elle est sortie tout droit d’une bande dessinée.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Pénétrons ensemble dans le parc Médéric Martin où se trouvent les sculptures de Claude Millette. Selon l’auteur, «ses œuvres ne sont pas non plus du domaine strict de l’abstraction, à partir du moment où la gestuelle exprime une émotion, l’œuvre est déjà empreinte de sensibilité».
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Au bout de l’allée, rue Hochelaga, se dresse l’Église Notre-Dame-de-Czestochowa où l'on peut apercevoir, sur le côté, une sculpture représentant le Pape Jean-Paul II.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Ces sculptures de l’artiste Serge Blais sont pour moi les plus originaux jusqu'à présent. Malheureusement, une rencontre fortuite avec l’artiste nous informe qu’il va devoir mettre la clé sous la porte et, bientôt, ce bijou dès plus surprenants n’existera plus...
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Un peu plus loin, on peut apercevoir un mouton qui, étrangement, donne l’impression que ce compagnon est l’animal perdu de notre berger du début.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    À côté du poteau, un écriteau explique le parcours à suivre à travers le quartier pour retrouver le berger qui a perdu son mouton.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Près des jardins, un hôtel à insectes sert à attirer les insectes bénéfiques à l’agriculture urbaine.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Et au bout du sentier, une serre communautaire s’y dresse fièrement. Des jeunes en réinsertion sociale y font pousser des aliments qui sont ensuite vendus au Marché solidaire Frontenac. Ces initiatives font partie de Quartier nourricier, un projet collectif dans le Centre-Sud.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Au détour de la rue Dufresne, à l’arrière de l’Église Saint-Eusèbe-de-Verceil, située sur la rue Fullum, se dresse un petit bijou qui semble être laissé à l’abandon. D’une structure imposante qui en ferait pâlir plus d’un, il est toutefois dommage que ce joyau soit ainsi livré à lui-même...
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Petit clin d’œil à notre mouton au détour d’une petite ruelle verte sans prétention. Une œuvre de Nayan, un organisme à but non lucratif.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Au bout, sur l’avenue Marchand, apparaissent ses maisons colorées qui donnent des airs de village à ce secteur du quartier.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Une murale peinte par des autochtones et produite par l’organisme MU d'Embassy of Imagination (EOI).
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    La place Joseph-Venne, restaurée il y a quelques années, est une belle réalisation de l’entreprise québécoise De Bolduc. C’est un hommage à l'un des grands architectes en bâtiment qui a marqué le Québec à la fin des années 1800.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Selon le site web de Touski, un café de quartier, cette coopérative est née de «la volonté de deux jeunes mères monoparentales d’offrir au quartier Centre-Sud une alternative de restauration santé dans une ambiance familiale et ouverte sur sa communauté».
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Une murale, créée en 2013, qui se dresse au détour de la rue Coupal, située dans le parc du même nom.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Dans le mignon petit parc s'y trouvent des mots qui touchent et qui attirent l’attention. Ce sont ceux des participants à l’Atelier des lettres, un organisme pour les adultes leur permettant d’apprendre à lire, à écrire, à compter et à communiquer gratuitement.
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Que dire… De la couleur et rien que de la couleur!
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
  • «À la découverte des trésors cachés de Montréal»: le quartier Ville-Marie
    Des travailleurs. C'est une sculpture installée devant le siège social de la Confédération des syndicats nationaux sur l'avenue de Lorimer. On y dénote un lien avec les luttes des syndicats, alors que l’on voit des travailleurs qui semblent travailler dans des conditions plutôt difficiles...

Par Frédérique E. Dadié

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début