Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal | Bible urbaine

Sorties_Festivals

Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal

Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal

Un MTELUS rempli et électrique

Publié le 17 juin 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Mathieu Pothier

Quel drôle d’effet que d’entrer dans un MTELUS annoncé complet depuis des mois déjà pour le concert de la sensation pop francophone du moment: Angèle! La jeune Belge – qui n’est plus à présenter – a d’ailleurs annoncé une autre date au Centre Bell le 13 décembre, devant la très forte demande qu’a suscitée son passage aux Francos de Montréal. Pour ceux qui souhaiteraient se (re)plonger dans le spectacle d’hier, je vous fais une petite place parmi la foule venue danser au son de la voix suave et désinvolte de la chanteuse… comme si vous y étiez!

Eli Rose, une parfaite mise en bouche

En première partie, c’est Eli Rose qui est montée sur scène. L’auteure-compositrice-interprète québécoise en pleine ascension a brillamment relevé le défi avec, notamment, une préparation scénique parfaite, de bonnes interactions avec le public et des chansons intéressantes au niveau des mélodies et des arrangements.

La belle blonde bien lookée ownait la scène avec ses bottines blanches couplées à un look sportif et urbain noir. Avec sa voix et sa superbe présence, elle n’a pas oublié de dignement «faire monter la température» pour Angèle. Personnellement, parmi ses chansons, j’ai eu un petit coup de cœur pour les titres «Origami» et «Emmène-moi».

Angèle, «Ta reine» à tout faire 

Quand la tête d’affiche est apparue, c’est un déferlement de cris et une clameur saisissante qui se sont faits entendre dans la salle. Très rapidement, j’ai pu constater qu’Angèle était bonne dans tout ce qu’elle entreprenait artistiquement. Qu’elle chante, qu’elle danse, qu’elle joue du piano ou qu’elle fasse lever le party: tout était impeccablement maîtrisé et semblait pour elle d’un naturel déconcertant.

Et, c’est sans parler de la qualité des chansons qu’elle a présentées tout au long du concert (extraites de son premier album Brol sorti en octobre 2018), si entraînantes et efficaces que ses fans chantaient l’intégralité des paroles, du premier au dernier mot!

Honnêtement, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander depuis combien de temps elle pratiquait assidûment chacun des aspects artistiques auxquels elle touchait, pour qu’à 24 ans seulement, elle soit capable d’une prestation de ce niveau.

Originalité et audace, deux maîtres-mots de son univers

Ce qu’on retient de cette soirée, c’est le culot assumé et l’unicité de ce qu’Angèle propose avec son spectacle et sa musique.

Par exemple, quatre danseuses sont venues l’accompagner sur plusieurs pièces pendant le spectacle, y compris sur le fameux tube «Balance ton quoi», où la chorégraphie était plus qu’intéressante et remplie de sens. Avec une touche d’humour bien sentie, les filles – dont Angèle – ont dansé et parodié un clip de rap tout en assumant des doigts d’honneur bien envoyés au milieu de leurs mouvements gracieux, renvoyant dans leurs buts ceux qui l’ouvrent un peu trop. Le féminisme était bien là, tout en efficacité et en désinvolture.

Angèle a aussi varié différentes ambiances au cours du spectacle, oscillant entre des chansons à «grosse énergie» («La loi de Murphy», «Tout oublier»), des titres plus modérés mais toujours envoûtants et dansants («Jalousie»), et d’autres encore plus doux et épurés en piano-voix («Nombreux», «Mon amie la rose»). Une autre prouesse à noter: elle a été capable de canaliser son public et de garder son attention du début à la fin, malgré les variations d’intensité notables.

Justement, la seule critique que je me permettrais, c’est le changement récurrent d’énergie pendant le show, créant ainsi des écarts de dynamique importants… Mais, disons-le, voici le genre de détail mineur qui peut s’arranger en un mini ré-agencement de set list!

Pour profiter du reste de la programmation des Francos de Montréal, consultez le www.francosmontreal.com. Et ne manquez pas l’actualité brûlante d’Angèle en la suivant sur sa page facebook.com/angeleouenpoudre.

Le Brol tour d'Angèle en images

  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
    La première partie, Eli Rose.
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal
  • Angèle balance son quoi avec brio aux Francos de Montréal

Par Mathieu Pothier

L'avis


de la rédaction

Grille des chansons

1. Intro

2. La Thune

3. La loi de Murphy

4. Balance ton quoi

5. Jalousie

6. Les matins

7. Nombreux (solo)

8. Mon amie la rose (solo)

9. Victime des réseaux

10. Je veux tes yeux

11. Tout oublier

12. T'es beau

13. Ta reine

14. Flou

15. La flemme

Rappel

16. Silence / J'ai vu (solo)

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début