«Art la loi» présente: la 12e édition d'Art Attack à la Fresh Paint Gallery | Bible urbaine

Sorties_Expositions

«Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery

«Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery

Immersion dans l'art urbain underground

Publié le 9 novembre 2015 par Bible urbaine

Crédit photo : Emmanuel Gagné

Jeudi dernier avait lieu la 12e édition de l'évènement «Art Attack» organisé par l'Espace Fresh Paint. La galerie proposait une fois de plus un vernissage dans une ambiance des plus conviviales, où il était possible d'admirer le travail d'une vingtaine d'artistes montréalais. Depuis sa création, le Fresh Paint Gallery gagne en popularité, offrant plusieurs activités organisées à l'intérieur et à l'extérieur de ses murs. Quiconque cherche à se familiariser avec l'art urbain avec une forte saveur underground se doit de connaître cet endroit, qui est le point de départ de ce que Montréal a de mieux à offrir. Notre photographe Emmanuel Gagné a posé quelques questions à Chani Caron Piché, coordinatrice aux communications.

1. Depuis combien de temps l’évènement «Art Attack» existe-t-il et qu’est-ce qu’on peut y voir exactement?

«L’évènement Art Attack existe depuis les débuts de la galerie, donc depuis 2011. Il célèbre la fin du travail des artistes faisant partie de chaque nouvelle exposition collective à notre Espace Fresh Paint (221, Sainte-Catherine Est). Les gens sont invités à venir découvrir le nouveau décor de la galerie, de nouveaux artistes, ou donner leur soutien à ceux qu’ils connaissent déjà et assister à la création d’un mur en direct à l’effigie de Art Attack par 3-4 artistes faisant partie de l’exposition. Hier, par exemple, ce sont les artistes ZEL, Swarm, Naylemonstre et Zacharie Potvin-Williams qui ont fait le 12e mur Art Attack. Bien sûr, la soirée est agrémentée d’un service de bar et par un set de deejays locaux.»

2. Comment se fait la sélection des artistes? 

«Ça dépend. La galerie Fresh Paint accueille pas mal tous les types d’artistes. Puisque la galerie est issue du festival Under Pressure, on recevait surtout des graffiteurs à la base, mais le projet a évolué, de sorte qu’on accueille maintenant autant de graffiteurs que de peintres, en passant par des illustrateurs, des tatoueurs, etc. Les gens qui veulent collaborer avec nous viennent nous voir, nous montrent leur porte-folio, nous disent ce qu’ils aimeraient faire et, de là, on voit de quelle manière on peut travailler ensemble.»

«Aussi, avant d’exposer à la galerie, beaucoup d’artistes commencent en participant aux Beaux Dégats, notre battle d’art mensuel aux Foufounes Électriques. Ça leur donne l’occasion de connaître mieux les projets de la galerie et du festival, de se faire connaitre et aussi de rencontrer d’autres artistes.»

3. Pendant combien de temps pourrons-nous voir les œuvres qui viennent d’être complétées?

«Chaque exposition dure environ trois mois. Elle sera donc là d’ici la fin de l’année. Nous sommes ouverts du mercredi au dimanche, de 13h à 19h.»

4. La galerie Fresh Paint a été fondée en 2011. Êtes-vous satisfaits de son évolution? Quels étaient vos objectifs au départ?

«La galerie a été créée pour donner de la visibilité aux artistes émergents, leur offrir un espace où ils pourraient développer leur art et acquérir l’expérience nécessaire pour continuer leur carrière dans ce domaine. Le projet était censé n’être que passager, mais l’intérêt et le soutien de la communauté ont fait en sorte qu’il n’a fait que se développer. Il est donc certain que nous sommes satisfaits de ce qu’il est devenu. La galerie est à l’image d’une auberge espagnole; on y trouve ce qu’on y apporte. Chacun évolue dans le projet, et ce, de la manière qu’il le désire. On y fait plein de rencontres, on y découvre de nouveaux artistes et styles artistiques, et surtout on contribue à un projet qui fait directement ou indirectement une différence dans nos vies et dans celle des gens.»

L'événement en photos

  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
  • «Art la loi» présente: la 12e édition d’Art Attack à la Fresh Paint Gallery
    Kristofer dompierre

Par Emmanuel Gagné

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début