Balado «L’envers des corps»: Caroline Laurin-Beaucage: une artiste porteuse de projets | Bible urbaine

Sorties_Danse

Balado «L’envers des corps»: Caroline Laurin-Beaucage: une artiste porteuse de projets

Balado «L’envers des corps»: Caroline Laurin-Beaucage: une artiste porteuse de projets

Vers une quête d'évolution permanente

Publié le 16 novembre 2020 par Vincent Gauthier

Crédit photo : Caroline Désilets

Bible urbaine est fier de s'associer au projet de balado L'envers des corps, animé par la danseuse professionnelle et chorégraphe Morgane Le Tiec, qui vise à permettre aux artistes de la danse de s’exprimer pleinement et de partager leurs réflexions sur leur métier. L’envers des corps est un balado créé pour vous inspirer, vous outiller et vous plonger au coeur de ce monde passionnant pour en découvrir tous les secrets. Cette semaine, on vous invite à découvrir Caroline Laurin-Beaucage, une figure marquante de la danse contemporaine à Montréal.

La chorégraphe Caroline Laurin-Beaucage a d’abord obtenu une formation en danse au Toronto Dance Theater. Par la suite, elle a travaillé, et ce, pendant plusieurs années, pour des chorégraphes de renom tels que Ginette Laurin, Jacques Poulin Denis, Paul André Fortier et Hélène Langevin. Puis, elle s’est lancée à son tour dans le merveilleux monde de la chorégraphie, un médium qui lui colle bien à la peau.

Depuis 2005, Caroline est enseignante à l’Université Concordia au Department of Contemporary Dance ainsi que professeur invitée à l’Université du Québec à Montréal, depuis 2020. Plus récemment, elle a remporté le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2019-2020, avec sa pièce «Intérieurs».

En tant que chorégraphe, Caroline Laurin-Beaucage semble constamment déborder d’idées. Ses œuvres, très diverses les unes des autres, laissent découvrir une myriade de palettes de son univers. Elle réussit toujours à nous surprendre, tant par sa créativité que par sa scénographie et ses réflexions. L’artiste explore le corps à partir de principes physiques, scientifiques ou neurologiques, tout en le mêlant aux arts visuels ou au numérique.

Dans ce douzième épisode, Morgane Le Tiec a discuté avec Caroline des nombreuses réflexions derrière la création de ses œuvres chorégraphiques, notamment sur la pièce «Intérieurs», et de son intérêt manifeste, celui de toujours rester dans l’ouverture et l’apprentissage.

Interprète, chorégraphe, enseignante, mère, étudiante et directrice artistique, l’artiste se dévoile en partageant des moments intimes de sa vie qui ont été déterminants pour sa carrière. Bonne écoute!

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début