Balado «L'envers des corps»: Yoherlandy Tejeiro Garcia, danseur contemporain | Bible urbaine

Sorties_Danse

Balado «L’envers des corps»: Yoherlandy Tejeiro Garcia, danseur contemporain

Balado «L’envers des corps»: Yoherlandy Tejeiro Garcia, danseur contemporain

Portrait d'un danseur qui a su conserver sa modestie

Publié le 19 août 2020 par Éric Dumais

Crédit photo : Tous droits réservés

Bible urbaine est fier de s'associer au projet de balado L'envers des corps, animé par la danseuse professionnelle et chorégraphe Morgane Le Tiec, qui vise à permettre aux artistes de la danse de s’exprimer pleinement et de partager leurs réflexions sur leur métier. L’envers des corps est un balado créé pour vous inspirer, vous outiller et vous plonger au coeur de ce monde passionnant pour en découvrir tous les secrets. Cette semaine, on vous invite à découvrir le danseur d'origine cubaine Yoherlandy Tejeiro Garcia, qui nous parle de sa vie d'expatrié et de son parcours qui l'a mené de Cuba jusqu'à Montréal en 2015.

Dans ce neuvième épisode du balado L’envers des corps, Morgane Le Tiec s’est entretenue avec un danseur contemporain devenu célèbre suite à son passage à l’émission Révolution en 2018. Celui qui est devenu en quelque sorte le chouchou des Québécois aura permis au grand public de s’intéresser davantage à la danse contemporaine. Yoherlandy Tejeiro Garcia, à ce jour, s’est fait connaître au sein du Cirque du Soleil et Les 7 Doigts, entre autres, puis lors de son passage à la populaire émission La France a un incroyable talent. Armé d’une technique et d’une maîtrise parfaite, Yoherlandy fait montre d’une expressivité qui a souvent fait verser quelques larmes aux jurys et aux publics du monde entier. Il nous raconte ses défis, ses espoirs, ses réalisations et ses rencontres. Portrait d’un magnifique danseur qui a su garder sa modestie et qui a toujours aujourd’hui la tête sur les épaules.

Pour découvrir la série de balados sur votre plateforme d’écoute préféré, rendez-vous sur les plateformes Spotify et Apple Podcasts. Bonne écoute!

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début