Ce 22 mars, l'OSDL interprètera «Pierre et le loup» de Prokofiev, raconté par Pénélope McQuade | Bible urbaine

Sorties_Concerts

Ce 22 mars, l’OSDL interprètera «Pierre et le loup» de Prokofiev, raconté par Pénélope McQuade

Ce 22 mars, l’OSDL interprètera «Pierre et le loup» de Prokofiev, raconté par Pénélope McQuade

L'animatrice nous parle d'un événement familial à ne pas manquer!

Publié le 9 mars 2020 par Pascal Sain

Crédit photo : OSDL / Tous droits réservé

Le conte musical pour enfants Pierre et le loup fait sans aucun doute partie de ces œuvres marquantes qui traversent le temps et les époques. En effet, ce grand classique se transmet de génération en génération tout naturellement. Presque cent ans plus tard, la partition du compositeur russe Sergueï Prokofiev fait toujours autant le bonheur des petits et des grands! C'est la raison pour laquelle le 22 mars prochain, à 15 h au Club Dix30 de Brossard, l'Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL) présentera ce conte iconique sous la baguette du chef Alexandre Da Costa à la direction et Pénélope McQuade à la narration. On a discuté avec la populaire animatrice pour vous donner un avant-goût de cet événement à vivre en famille!

Pour le plaisir du partage et de la transmission

«C’est Alexandre Da Costa, que j’ai reçu à plusieurs reprises dans mes émissions de télé, qui m’a demandé si ça m’intéressait de faire la narration de la pièce», explique d’emblée Pénélope McQuade. «C’est une œuvre que tous les enfants apprécient, et c’est l’une des préférées du fils d’Alexandre. C’est parti de là. Déjà, moi, quand j’étais petite, il y avait le disque avec la narration de Gérard Philippe. C’est quelque chose qui m’a marquée. Ça continue à se propager de génération en génération. Et aujourd’hui, c’est intéressant que son petit garçon «trippe» là-dessus, et surtout qu’Alexandre ait eu envie de le partager avec les autres enfants!»

Maestro Alexandre Da Costa.

Un exercice auquel se prête la journaliste pour la première fois, plus habituée aux plateaux de télé et aux stations de radio. «Ce n’est pas ce que je fais habituellement! Je ne suis pas du tout comédienne, mais il y avait quelque chose d’attirant à travailler avec un orchestre symphonique», assure la femme de culture. «L’idée de faire quelque chose pendant qu’un orchestre joue, ça va être une première pour moi!», admet-elle en toute humilité.

Un spectacle vivant… où les enfants deviennent les héros!

Au cours du spectacle, Pénélope, en tant que narratrice, interviendra par moments pour faire progresser l’histoire et les personnages, caractérisés par les instruments, et son rôle sera d’inviter les enfants à interagir avec elle. «La narration consiste à raconter cette histoire-là, alors que les instruments deviennent les personnages», indique-t-elle.

«Il faut aussi savoir que c’est la deuxième œuvre qui sera présentée au cours de la journée». Car la pièce l’Orchestrarium de Monsieur Albert des Productions Mémo sera présentée en première partie. «Pour ce qui est des deux œuvres, on est vraiment dans une interaction avec les enfants. Dans la première, ce sont les enfants qui déterminent où va l’histoire, et ils sont invités à s’exprimer et à applaudir; ils en deviennent les héros. Tandis que dans la seconde, le but c’est également de faire interagir les enfants, mais surtout de leur faire découvrir les différentes tonalités, les instruments, etc. Parfois, ce sont des personnages qui sont dans les graves, parfois dans les aigus. Il y a le chasseur, il y a le loup, etc.», explique Pénélope McQuade.

«C’est vraiment une façon de découvrir toutes les nuances, de se familiariser avec tous les instruments individuellement, dont certains que l’on connait un peu moins», complète-t-elle.

Histoire d’apprivoiser la musique symphonique

Au-delà d’être une œuvre magnifique et rocambolesque en soi, Pierre et le loup s’avère, pour les plus jeunes, une parfaite introduction, à la fois ludique et éducative, à la musique classique. «Je pense que la culture a besoin de rester très vivante, particulièrement auprès des jeunes et surtout aujourd’hui, avec notre façon de consommer la musique. Dieu seul sait ce que seront devenues les plateformes de musique ou de cinéma dans le futur, alors que là, ça reste une chance de vivre une expérience culturelle en direct», indique Pénélope.

«Pour ma part, je pense que lorsqu’on est marqué par une expérience qu’on a vécue étant jeune, par exemple, être allé au cinéma ou au théâtre, ça finit toujours par nous appartenir, et on a envie de la revivre. Pour cette génération-là, on espère que l’on aura contribué à en faire des consommateurs de musique classique, mais aussi de culture, de façon plus générale. On espère en tout cas leur avoir donné l’envie d’aller à la rencontre des artistes et de voir tout le travail qui est effectué.»

D’après Pénélope McQuade, vos enfants pourront «vivre une expérience assez marquante!» N’attendez plus et faites plaisir à toute votre famille en redécouvrant ensemble le conte musical Pierre et le loup de Prokofiev en compagnie des musiciens de l’Orchestre symphonique de Longueuil. Bénéficiez du Forfait famille en composant le 450-466-6661, poste 224. Pour acheter vos billets, suivez le www.osdl.ca/pierre-et-le-loup.

*Cet article a été produit en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Longueuil.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début