Découvrez ces entrepreneurs qui changent le visage de Trois-Rivières | Bible urbaine

Sorties_

Découvrez ces entrepreneurs qui changent le visage de Trois-Rivières

Découvrez ces entrepreneurs qui changent le visage de Trois-Rivières

De la coop Le 507 à Adrénaline Urbaine, un dynamisme contagieux!

Publié le 14 janvier 2020 par Mathilde Recly

Crédit photo : Emilie Girard, Bouchebée photographie

Ces dernières années, on a observé un changement et une certaine ébullition au sein de Trois-Rivières. Cette ville idéalement située, à mi-chemin entre Montréal et Québec, a vu sa cote grimper auprès des jeunes entrepreneurs qui ont perçu le plein potentiel de sa localisation, ainsi qu’un avenir prometteur pour l’expansion de leurs activités. Parmi eux, on compte Geneviève Savard, directrice générale de la coop Le 507, où s’épanouissent et se rencontrent différents créateurs-entrepreneurs; mais également Francis-Olivier Jutras, propriétaire d’Adrénaline Urbaine – une entreprise qui se spécialise dans la réalisation d’évènements sportifs uniques, l’enseignement, ainsi que l’initiation aux sports de planche. Nous avons échangé avec chacun d’eux pour en savoir plus sur leurs initiatives et pour mieux comprendre de quelle façon elles contribuent à dynamiser l’économie et à faire rayonner la Ville de Trois-Rivières.

Passion, amitié et projets communs à l’origine de ces projets

C’est en avril 2018 que la coop Le 507 a vu le jour. D’après Geneviève, le contexte de lancement était optimal à ce moment-là: plusieurs de ses amis avaient des projets qui se recoupaient. Avec son conjoint Jean-François Cossette et leur amie Andreann Thiffault-Dessureault – à la tête d’une boutique de linge nommée Les malignes –, elle s’est donc lancée dans l’achat de la bâtisse de l’ancien commerce Legendre Vélo pour y fonder leur coop de solidarité.

Par la suite, beaucoup de brainstorming et de réunions ont permis de concrétiser le projet. Pour que la création se fasse dans de bonnes conditions, ils ont décidé d’y aller par phases: ils ont d’abord ouvert la boutique; puis, un salon de coiffure écoresponsable est venu se greffer (géré et mis en place par Kali Levassor), et enfin, tout récemment, le café de la coop a ouvert ses portes.

Du côté d’Adrénaline Urbaine, c’est une passion dévorante pour le sport (et l’envie de la partager) qui a mené Francis-Olivier à se lancer: «J’ai toujours rêvé de pouvoir vivre de ma passion et de pouvoir la transmettre aux jeunes. Les sports de planche ont eu un grand impact sur mon éducation: ce sont des sports qui favorisent la persévérance, la confiance en soi, le dépassement de soi, la créativité et l’autonomie.» 

C’est ainsi que sa compagnie a vu le jour il y a environ trois ans dans le cadre de la première édition du Défi Hors Piste, leur «évènement signature», qui est devenu à ce jour le plus grand rassemblement de sports de planche au Québec.

À gauche, Geneviève Savard, directrice administrative de la coop Le 507. Photo: Marie-Michelle Dupuis. À droite, Francis-Olivier Jutras, propriétaire d’Adrénaline Urbaine. Photo: Adrénaline Urbaine.

Artisans, designers, mode et sports: tout le monde y trouve son compte!

Au sein de la boutique du 507, on peut se procurer les produits d’une vingtaine de créateurs, dont huit sont membres de la coop. La mode et la beauté se taillent une place de choix au sein du 507 avec Flambette (création de produits, de bougies d’ambiance et de savons parfumés), Femme fleurs (fabrication artisanale de savons et de produits corporels), Les malignes (design de t-shirts et de cotons ouatés), Minéralia (création de produits cosmétiques minéraux).

À ces créateurs s’ajoutent deux petites entreprises de broderie: Éliane Ste-Marie L’Atelier de l’Épinoche, et Les Chinoiseries. Également, la marque Fleuri & Bloom se distingue avec pour spécialisation les arts imprimés et la sérigraphie.

D’autre part, parmi les créateurs de la coop, un certain nombre s’illustre dans le design et la décoration d’intérieur. On compte parmi eux MarchandRoy, qui crée des meubles et des objets utilitaires simples et épurés, Rosette (une boutique de plantes), AN poterie et Vi céramique.

Grâce à Adrénaline Urbaine, ce sont cette fois les amateurs de sports et de sensations fortes qui sont servis: un centre d’initiation et d’entraînement permet de se pratiquer au snow, au ski ou au skate en plein cœur de Trois-Rivières. Par la même occasion, de nombreux évènements annuels comme la Tournée Mini-Pro (initiation au skate et au snowboard), le Wake Urbain (pratique du wakeboard), ou encore le Défi Hors Piste (compétitions et initiations aux sports de planche où plus de 115 athlètes juniors et seniors s’affrontent pendant deux jours), permettent de rassembler les sportifs de tous les niveaux!

Photo d’athlètes ayant participé au Défi Hors Piste. Photo: Adrénaline Urbaine.

Une synergie qui se maintient grâce aux évènements

Ainsi, comme mentionné précédemment, ces entreprises se maintiennent et conservent leur dynamisme par le biais d’évènements rassembleurs. Les créateurs du 507 se réunissent régulièrement dans l’édifice de la coop afin d’unir leur force et de présenter à leur clientèle des produits locaux, artisanaux et de bonne qualité. Récemment, la coop a organisé La Foire, un marché de Noël qui se tenait les 22, 23 et 24 novembre derniers. Ce pop up éphémère a permis de renforcer les liens entre tous les participants, et ce, dans une ambiance chaleureuse, familiale et invitante à Trois-Rivières.

Adrénaline Urbaine, pour sa part, offre des services alimentant une clientèle pour les skateparcs municipaux, les montagnes de ski et les milieux naturels propices à la pratique de sports d’action. «Nos évènements et notre centre sportif positionnent la Mauricie comme une destination sportive de choix, en plus de développer un sentiment d’appartenance chez les Mauriciens. Ils ouvrent la voie à d’autres évènements sportifs novateurs, en plus de favoriser le développement des programmes de sports-étude axés sur des sports de plein air et-ou de planches!», explique Francis-Olivier.

L’un comme l’autre, Geneviève et Francis-Olivier aiment leur ville et ne manquent pas d’idées quand on leur demande quels sont les atouts de Trois-Rivières pour une famille ou un jeune entrepreneur qui aimerait s’y installer.

Selon Geneviève, «Trois-Rivières, c’est une grande ville en termes d’habitants, avec un petit noyau dur – le centre-ville – qui offre une belle ambiance et beaucoup de petits commerces locaux. Cette année, un café de la troisième vague ouvrait tous les deux ou trois mois dans notre ville, c’est assez incroyable et nouveau! En plus, c’est très dynamique; l’immobilier est parmi le moins cher au Canada, et les festivals et les évènements culturels sont nombreux!».

Entrepreneurs_visage_Trois_Rivieres_Le_507_coop_Bible_urbaine_equipe

L’équipe du 507, lors du lancement de la boutique au sein de la coop. Photo: Emilie Girard, Bouchebée photographie.

*Cet article a été produit en collaboration avec IDE Trois-Rivières.

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début