«Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières | Bible urbaine

Sorties_Cirque

«Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières

«Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières

Entrevue avec le directeur musical Jean-Phi Goncalves

Publié le 3 août 2016 par Emilie Matthews

Crédit photo : Gracieuseté Amphithéâtre Cogeco

Mesdames et messieurs, bienvenue à bord du vol Tout écartillé à destination de l'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières! Beau temps sur le trajet de l'univers rétrofuturiste de Robert Charlebois créé par le Cirque du Soleil. Quelques turbulences basculeront les spectateurs entre le temps et l'espace en raison de tensions élevées de musique, poésie, danse et acrobaties. Bon voyage!

Robert Charlebois, alias «Garou», a marqué l’histoire musicale du Québec en une carrière de 50 ans. Ses chansons poétiques et/ou provocatrices, regorgeant d’ironie, ont séduit le monde entier. Il a accumulé de nombreux prix, dont celui de la Ville de Paris, le Félix Hommage de l’ADISQ, la médaille de vermeil de l’Académie française, et bien d’autres.

La compagnie 45 Degrees, chargée des projets spéciaux du Cirque du Soleil, produit Tout écartillé  à l’Amphithéâtre Cogeco jusqu’au 13 août. C’est le deuxième spectacle de la «Série Hommage». L’an passé, Le monde est fou, en l’honneur du groupe Beau Dommage, avait connu un énorme succès, ayant accueilli 64 000 spectateurs.

Non seulement aller à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières permet de voir un magnifique spectacle comme Tout écartillé, mais son esplanade offre également une vue époustouflante. Heureusement, jusqu’à 2020, l’amphithéâtre accueillera un spectacle de la «Série Hommage» du Cirque du Soleil chaque été.

Le spectacle a été réalisé sous la direction créative de Daniel Fortin, la direction musicale de Jean-Philippe «Jean-Phi» Goncalves (génie créateur derrière Beast et PLASTER), et la mise en scène de Jean-Guy Legault. En soixante-quinze minutes, dix-neuf tableaux sont présentés, chacun accompagné d’une chanson de Robert Charlebois. Quarante-deux artistes portant cent trente costumes enchaînent danse contemporaine, acrobaties, jonglerie, contorsions et la célèbre et controversée «roue de la mort».

Entrevue-Jean-Phi-Goncalves-Bible-urbaine

Jean-Phi Goncalves, directeur musical du spectacle «Tout écartillé»

D’après le directeur musical, un spectacle de cirque, inspiré par les chansons de Robert Charlebois, permet une expérience de la musique totalement différente: «Si ce que tu entends et ce que tu vois c’est la même chose, la musique est tout simplement décuplée. Il ne faut pas dire deux fois la même chose, mais plutôt rediriger l’interprétation vocale dans un contexte de cirque».

Les fans de Robert Charlebois reconnaîtront les chansons telles qu’«Ordinaire», «J’t’aime comme un fou», «Mur du son» ou encore «Lindberg». Certaines pièces sont modernisées au point où elles appartiennent au genre de trap ou de techno «Dans le cadre de “Beau Dommage”, on avait déjà les bandes originales. On travaillait avec du matériel existant. Pour Tout écartillé, il en manquait trop, on a dû recommencer et réenregistrer les chansons avec lui», explique Jean-Philippe Goncalves.

On pourrait presque dénicher une prophétie du spectacle dans les paroles de «Mur du son»:

«Je veux franchir le mur du son

Et propulser cette chanson,

Mixer les rythmes, trouver le ton,

Les instruments, la voix, la clé»

Tout écartillé l’a franchi, ce mur du son. La musique a dépassé le son en inspirant tout un spectacle, une multitude de mouvements. Robert Charlebois a permis de créer un véritable univers aussi onirique que nostalgique. En tout cas, c’est également cette chanson qui englobe le mieux le thème du voyage propre à l’artiste, et qui est également le fil conducteur du spectacle entier:

«Je veux être plus qu’un oiseau,

Plus qu’un avion, un U.F.O.

Je veux être un météorite,

Vous entraîner dans mon orbite»

Clairement, un astronaute-aviateur pour mener Tout écartillé était le choix le plus judicieux.

Parallèle aux avancées qu’a fait Robert Charlebois dans le domaine de la musique, un astronaute ou un aviateur (surtout le premier à entreprendre un vol de New York à Paris) dépasse les limites, va toujours plus haut, en direction du futur. D’ailleurs, le blanc et le noir sont des couleurs prédominantes du spectacle, dans les décors et les costumes. Le blanc représenterait-il ce qui est visible et clair, le passé que l’on connaît, et le noir de l’inconnu mystérieux, le futur?

Que ce soit le cas ou non, l’objectif de ce spectacle est de revisiter une icône culturelle québécoise en donnant un nouveau souffle à ses œuvres, comme le confirme Jean-Philippe Goncalves: «On a retravaillé les chansons pour les moderniser. Certes, ceci les rend plus accessibles à un public plus jeune, tout en restant dans le respect. La plongée dans l’univers rétrofuturiste du spectacle permet de ne pas rester dans la nostalgie, en emmenant le public ailleurs».

Laissez donc Robert Charlebois vous hypnotiser avec sa voix de cosmonaute à la radio et vous emmener au-delà des étoiles, au croisement du passé et du futur…

Ne manquez pas votre chance d’assister au spectacle «Tout écartillé», présenté par le Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, jusqu’au 13 août 2016. Procurez-vous vos billets au coût de 49 $ plus les frais au www.amphitheatrecogeco.com/tout-ecartille.

L'événement en photos

Par Étienne Boivert (photos du spectacle) et Marie-Andrée Lemire (Cirque du Soleil)

  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières
  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières
  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières
  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières
  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières
  • «Tout écartillé» de la Série Hommage du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début