«En vogue avec...» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk | Bible urbaine

Sorties_Mode

«En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk

«En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk

Une passionnée de bijoux et de voyages

Publié le 3 avril 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : Gaelle Leroyer

Chaque mois, Bible urbaine s’entretient avec une personne qui évolue dans le milieu de la mode ou de la beauté à Montréal, afin de lui poser 6 questions sur sa marque ou sur son métier. Créateurs de mode ou d’accessoires, designers de produits de beauté ou de parfums locaux, tatoueurs ou maquilleurs professionnels: tous se prêtent au jeu de vous faire découvrir les multiples facettes de leurs univers créatifs. Cette semaine, nous avons discuté avec Tamara Bavdek à la tête de This Ilk, une marque de bijoux dont l’atelier est établi à Verdun.

Tamara, quand as-tu commencé à t’intéresser au design d’accessoires et à quel moment est née ta marque This Ilk?

«J’ai étudié en design industriel (design de produits) et j’ai toujours adoré la mode, donc la création d’accessoires a été pour moi une façon d’allier les deux. Je dois aussi ajouter que je collectionne des bijoux en souvenir de voyages depuis mon enfance,  donc l’intérêt a toujours été présent.» 

«This Ilk est né à la fin de 2008, suite à mon baccalauréat, à un moment où j’étais pleine d’idées et que la crise économique pesait sur nos opportunités d’emploi en tant que designers. À l’école, mes projets étaient plutôt concentrés sur des contraintes de développement durable. J’ai eu une forte envie de faire un projet personnel presque purement artistique, centré sur l’esthétique, que je pouvais compléter de façon autonome en contraste avec mes études.» 

«Le bijou est simplement devenu mon médium pour exprimer ma créativité. Les bijoux de corps, eux, sont nés d’une envie de créer des vêtements avec les outils et aptitudes que je possédais à ce moment.»

À quoi ressemble une journée typique dans ton atelier lorsque tu élabores tes premiers croquis et confectionnes tes modèles?

«Il faut d’abord savoir que la création de bijoux est une toute petite partie de mon travail – malheureusement pour moi. Je passe beaucoup plus de temps à gérer mon entreprise (communications, réseaux sociaux, boutique en ligne, prise d’images, comptabilité, décisions difficiles, préparation d’événements, logistique, etc.)» 

«Par contre, je m’inspire tout au long de l’année d’images soigneusement collectionnées et placées dans un tableau Pinterest, et je dessine à tout moment les idées qui me passent par la tête dans un carnet.» 

«Au moment où je me mets à la création, je sors un maximum de matières de leur cachette et j’assemble, teste, sculpte des formes dans un chaos extrême (qui se trouve actuellement étalé sur mon plancher d’atelier). Puis, j’y reviens lorsque les énergies créatives sont alignées. Le cappuccino maison est un allié précieux pour ces tâches et débute chaque journée.»

En-vogue-avec-Tamara-Bavdek-This-Ilk-BoK

Photo: Bianca Iasenzaniro

Quels moyens utilises-tu pour faire connaître tes bijoux au quotidien: participes-tu à des marchés, des festivals, et si oui, lesquels?

«Il y a bien sûr les réseaux sociaux – dont Instagram et Facebook – ainsi que le marché en ligne Etsy qui aident, depuis mes débuts, à faire connaître mon travail. Mais je participe aussi à plusieurs événements au long de l’année, dont le One of a Kind à Toronto et les braderies de mode à Montréal et à Québec comme Puces POP, le Folk fest sur le Canal, la Grande Fabrique et le Festival Mode & Design 

«J’ai aussi l’impression que mes clients sont mes meilleurs ambassadeurs et aident définitivement à passer le mot et à faire connaître This Ilk

Quel est ton plus bel accomplissement (ou ton meilleur souvenir) dans le cadre de ton métier de créatrice?

«J’ai gagné un concours avec l’organisation Who’s Next à mes débuts et, ensuite, une bourse avec Elle Québec et Incognito ainsi que plusieurs apparitions dans les médias; mais je dirais que de voir mes clients revenir encore et encore se procurer mes nouvelles pièces est mon plus grand accomplissement.» 

«Avec le fast fashion et la grande compétition dans le marché des accessoires, je n’aurais jamais pensé avoir la chance de bâtir une clientèle aussi passionnée par mon travail.»

Avec qui collabores-tu lors des shootings photo pour présenter tes nouvelles créations, et comment travaillez-vous ensemble?

«J’ai souvent travaillé avec la photographe Elisabeth Cloutier que j’adore et, par le passé, avec Julie Artacho. Mais plus récemment, j’ai collaboré avec Sarah Ladouceur, talentueuse maquilleuse qui se portait volontaire pour m’aider à monter un shooting photo dans un délai impossible. J’ai donc rencontré la photographe Sarah Emily St-Gelais (dont j’aimais beaucoup le travail) et Laura Bryann Jeffs, une amie de Sarah Ladouceur, qui étaient disponibles la journée qui me convenait.» 

«Avec un mood board pour le concept et ma garde-robe personnelle de vêtements que je collectionne au fil de mes voyages, nous avons réussi à créer ce qui se cachait dans mon imaginaire, à l’intérieur même de mon loft transformé en studio photo. Je joue toujours le rôle de styliste que j’adore. Pour les autres images, j’aime bien les prendre moi-même.»

À plus ou moins long terme, tu as sûrement déjà réfléchi à l’évolution de ta marque. Penses-tu élargir ta gamme d’accessoires, agrandir ton équipe ou même tester de nouvelles directions créatives?

«Je suis une rêveuse, donc je m’éparpille un peu trop dans mes idées sans travailler dans une direction précise. Je vis beaucoup dans le moment présent au sein de mon entreprise, et l’évolution se fait tranquillement selon ce qui vient naturellement vers moi.» 

«Un jour, j’aimerais bien prendre les devants et récupérer du temps pour planifier des aventures spécifiques. Le processus est long. Disons que je travaille sur l’optimisation de ce qui est déjà établi, pour faire place à la suite sans trop savoir ce que celle-ci me réserve…»

Ne manquez pas le prochain «En vogue avec…», dès le 16 avril, où nous rencontrerons un autre artisan local de la mode ou de la beauté!

This Ilk en photos

Par Tous droits réservés, This Ilk.

  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk
  • «En vogue avec…» la créatrice Tamara Bavdek et sa marque This Ilk

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début