«En vogue avec...» la tatoueuse Muriel de Mai | Bible urbaine

Sorties_Mode et beauté

«En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai

«En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai

«L'idée qu'une personne porte mon dessin toute sa vie sur sa peau m'impressionne»

Publié le 2 octobre 2015 par Éric Dumais

Crédit photo : Bianca des Jardins

Chaque semaine, tous les vendredis, Bible urbaine pose 5 questions à un artiste ou groupe afin d’en connaître un peu plus sur la personne interviewée et de permettre au lecteur d’être dans sa peau, l’espace d’un instant. Cette semaine, nous avons interviewé la tatoueuse Muriel de Mai, qui nous révèle les dessous d'une passion qui perdure toujours.

1- Qu’est-ce qui t’intéresse dans le tatouage en tant que médium?

«Je pense que c’est tout le côté humain. Déjà, l’idée qu’une personne va porter mon dessin toute sa vie sur sa peau m’impressionne beaucoup, encore. Ensuite, le contact avec les gens me plaît. Comme je suis d’une nature plutôt sauvage, ça m’oblige à interagir avec d’autres êtres vivants autres que des animaux, héhé! Aussi, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je suis accroc à la sensation de tatouer. Après deux semaines de vacances, j’ai hâte de m’y remettre.»

2- On repère dans ton univers bon nombre d’éléments récurrents comme ces femmes aux cheveux noirs, des larmes, des chats… Où puises-tu ton inspiration?

«Je lis beaucoup, et toutes sortes de choses. J’adore les ambiances noires, profondes, contemplatives, que ce soit dans les polars ou la science-fiction, la poésie… J’aime les histoires de femmes en général, tous les genres de femmes. Je suis aussi très inspirée par les photos de familles, j’adore l’esthétique des photos de ma mère quand elle était jeune, ou de ma grand-mère.»

Entrevue-Dans-la-peau-de-Muriel-de-Mai-tatoueuse-Montreal-Bible-urbain-grand-mere

«J’ai trouvé l’année dernière une petite photo de ma grand-mère qui est dans les bois, éclairée par des phares, dans son grand manteau noir et elle ne sourit pas. Cette photo est hallucinante, je la regarde très souvent et je m’imagine des tas d’histoires autour de ce moment…»

«Mon univers graphique est aussi très en adéquation avec ma personnalité. Je suis plutôt hypersensible et solitaire, j’ai du mal à regarder le monde avec légèreté. Ça se voit pas, là, mais je vous assure, je suis aussi hyper drôle. Pour les chats, j’avoue que c’est très à la mode en ce moment, je ne pense pas que j’en dessinerais autant de moi-même…

3- As-tu des politiques de travail précises, notamment sur ton processus d’accompagnement, tes positions par rapport à certaines demandes de clients, tes propres limites artistiques, etc.)?

«J’ai la chance maintenant d’avoir une clientèle qui vient me voir pour mon style. Je peux donc plus facilement exprimer mes réticences pour certains projets, voire les refuser. Mais c’est très rare, la plupart de mes client-e-s ont des demandes qui vont dans mon sens, et on peut facilement discuter et changer certaines choses qui pourraient ne pas me plaire.

Entrevue-Dans-la-peau-de-Muriel-de-Mai-tatoueuse-Montreal-Bible-urbaine

En général, mes client-e-s sont très chouettes. Pour le reste, je pense que je suis quelqu’un de professionnel, donc je ne prends pas à la légère le processus. Je suis sympa, mais faut me laisser travailler tranquille :).»

4- Quel regard portes-tu sur l’industrie du tatouage, en particulier sur l’engouement massif par rapport à la pratique, la multiplication des conventions et salons internationaux, la mode des tatouages à la chaîne, etc.)?

«Je pense que le tatouage a longtemps été un milieu fermé et je trouve ça bien que ce savoir se répande. Ceux qui ont peur de ça ont juste peur de perdre un certain monopole et les privilèges qui s’y rapportent. C’est très bien qu’il y ait beaucoup de conventions, car ça montre au public un large éventail de styles. Plus les gens vont connaître ce milieu, les styles, les façons de travailler, plus les artistes se feront plaisir. Ce ne peut être que bénéfique pour notre métier.»

5- Toi qui tatoues à l’étranger, notamment en Europe, vois-tu une différence dans le rapport à l’encre selon les différents pays que tu as visités?

«Il semblerait qu’en Europe la demande soit moins axée sur le côté artistique. Je connais des artistes très bons en Europe qui ne font que des petits tatouages «discrets» à longueur de journée. À Montréal, je trouve que les gens en général ont compris qu’il faut aller voir un artiste pour son style et lui laisser faire un peu ce qu’il veut.»

Muriel de Mai sur le web:

Pour consulter nos précédentes chroniques «Dans la peau de…», suivez le www.labibleurbaine.com/Dans+la+peau+de…

L'événement en photos

  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai
  • «En vogue avec…» la tatoueuse Muriel de Mai

Par Bible urbaine

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début