Entrevue avec Isabelle Courteau de la Maison de la poésie de Montréal | Bible urbaine

Sorties_Festivals

Entrevue avec Isabelle Courteau de la Maison de la poésie de Montréal

Entrevue avec Isabelle Courteau de la Maison de la poésie de Montréal

La 16e édition du Festival de la poésie bat son plein jusqu'au 31 mai

Publié le 28 mai 2015 par Éric Dumais

Crédit photo : Gracieuseté Maison de la poésie de Montréal

Le Festival de la poésie de Montréal est peut-être déjà en branle depuis le 25 mai, mais il y a tellement d’invités, d’activités et d’évènements prévus à l’horaire de la programmation 2015, qu’il reste encore du choix en masse, et ce, pour tous les goûts. Les néophytes, les amateurs et les amoureux des lettres sont donc conviés à prendre part à la 16e édition du Festival de la poésie de Montréal jusqu’au 31 mai, puisque c’est le moment idéal durant l’année pour faire de charmantes découvertes et surtout de belles acquisitions!

«Nous sommes conscients de l’importance qu’il y a à aller à la rencontre des gens. Ce que nous offrons avec ce festival, c’est un partage, pour tous, et en plus c’est gratuit», nous a affirmé Isabelle Courteau, directrice générale de la Maison de la poésie de Montréal, avec qui nous avons eu le plaisir de nous entretenir hier, en après-midi. C’est donc non seulement aux amateurs de poésie que le festival s’adresse, mais également à Monsieur et Madame Tout-le-Monde qui ont cette sensibilité et cette curiosité naturelles d’être touchés par le poids et la force des mots.

Le Festival de la poésie de Montréal, c’est un temps de découvertes, et c’est donc l’occasion pour tous de venir rencontrer poètes comme éditeurs et surtout de retrouver le plaisir de bouquiner dans le cadre du Marché de la poésie. Dès aujourd’hui, près de 70 éditeurs seront en poste à la place Gérald-Godin, au sortir du métro Mont-Royal de 11h30 à 20h, et jusqu’à 17h dimanche, pour vous présenter l’éventail de leur catalogue. Vous pourrez donc admirer et acquérir les œuvres poétiques et lyriques de poètes de réputation.

«C’est d’ailleurs le seul moment de l’année où toutes les publications poétiques sont disponibles pour être feuilletées et admirées par le public», a lancé Mme Courteau, consciente du plaisir qu’ont les amoureux de la littérature à feuilleter une œuvre nouvelle. C’est l’occasion rêvée pour tous de faire connaissance avec des éditeurs d’ici comme ailleurs. Certains invités en provenance de la Belgique seront présents.

Plus de 2 000 poètes, éditeurs, revuistes et chercheurs attendus

Parmi les invités d’honneur attendus au festival, plusieurs offriront des lectures publiques à l’angle de l’Avenue Mont-Royal et de la rue Saint-Hubert de 20h à 21h ce jeudi. «En collaboration avec Pavé Poésie, nous allons notamment présenter des poètes de la Colombie, comme la magnifique artiste Andrea Cote Botero, qui offrira des prestations en français et en espagnol. Aussi, nous avons la chance d’accueillir des poètes du Luxembourg, comme Jean Portante, et des poètes du Mexique tels que Pedro Serrano et Alejandro Sanchez. Et ce n’est pas tout! Nous allons aussi bénéficier de la présence de la poétesse américaine T.L. Cowan, de Guillaume Morrisette, un jeune poète à suivre, un véritable phénomène!, de Roxane Desjardins, lauréate du Prix Émile-Nelligan 2015 et Ian Ferrier», nous a exposé Isabelle Courteau, visiblement satisfaite de tous les visages qui apporteront, de par leur présence, leurs couleurs, leur énergie et leur amour mutuel pour la poésie.

Maison-de-la-poesie-Festival-montreal-25-au-31-mai-2015-Isabelle-Courteau

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début