Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d'un instant | Bible urbaine

Sorties_Humour

Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant

Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant

Rire de l'innocence et lâcher prise

Publié le 17 septembre 2017 par Léa Villalba

Crédit photo : www.mtlclownfest.com

Pour sa deuxième année d'existence, le Festival des clowns de Montréal a proposé une programmation riche en artistes en tout genre du 13 au 17 septembre. Ce sont des clowns de Montréal, Toronto, Calgary ou encore de la Nouvelle-Zélande qui sont venus se produire devant le public montréalais afin de le faire rire aux éclats et de montrer toute la diversité du clown de nos jours. Retour sur une soirée double au Mainline Theatre où un duo de femmes dynamiques et innocentes a côtoyé le temps d'une soirée une prof de yoga... de nouvelle génération!

Bambi & Boutchou, le spectacle de variétés: délicate innocence et joyeuses plaisanteries

Bambi & Boutchou ont été appelés à participer à un festival et ont voulu créer un véritable spectacle de variétés pour satisfaire leur public. En le faisant participer, elles ont dévoilé pendant 15 minutes leurs numéros dynamiques et loufoques où leur maladresse, leur comportement et leur complicité ont largement surpassé leur technique corporelle.

Des numéros comiques où chutes, mauvaise entente et absurdité technique ont resplendi par leur connexion corporelle et leur superbe théâtralité.

Un spectacle tout public où les deux artistes ont donné leur meilleur pour faire leurs numéros d’acrobaties, de danse ou encore de patin artistique… tous loufoques, ridiculisés mais bien préparés!
Un clown candide et (trop) heureux d’être sur scène et un clown plus agressif qui ramène sa partenaire sur Terre… Voilà un duo qui a fonctionné à merveille et qui a fait sourire la quinzaine de personnes dans le public!

Coriander: personnage narcissique mais sympathique pour du yoga… épicé!

C’est un personnage haut en couleur qui est apparu sur scène sur une musique pop, bandeau doré dans les cheveux, ceinture d’Esmeralda et leggings bariolés. Elle a alors proposé au public de la suivre dans son yoga… épicé (qu’elle enseigne grâce à… Internet!) Coriander (aussi appelé Randi pour faire plus court!) a tenté pendant 45 minutes de transmettre sa passion pour le yoga en montrant ses positions préférées, ses aspirations personnelles et surtout en faisant participer le public.

Elle a, par exemple, exposé des postures originales où la connexion avec l’animal était primordial. C’est alors que quatre personnes du public se sont retrouvés sur scène à beugler et à miauler avec l’artiste!

Séductrice maladroite, femme spontanée et un peu naïve, elle a su amener le public dans sa création et le faire participer jusqu’à ce qu’il finisse sur scène à danser avec elle. Un beau moment de relâchement collectif qui faisait plaisir à voir!

L'événement en photos

Par www.mtlclownfest.com

  • Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant
  • Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant
  • Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant
  • Le Festival des clowns de Montréal: redevenir des enfants le temps d’un instant

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début