Idée cadeau pour adepte de rock rugueux: The Sheepdogs + The Damn Truth | Bible urbaine

Sorties_Concerts

Idée cadeau pour adepte de rock rugueux: The Sheepdogs + The Damn Truth

Idée cadeau pour adepte de rock rugueux: The Sheepdogs + The Damn Truth

Du rock sans âge qui déménage

Publié le 7 décembre 2018 par Pierre-Alexandre Buisson

Crédit photo : www.evenko.ca

La tendance des fêtes, de plus en plus, est d’acheter local. Autant pour encourager les artistes d’ici que pour éviter le transport des artistes d’ailleurs. Et bonne nouvelle – pour les amateurs de rock, il est désormais possible de s’abreuver à des sources moins éloignées. Donner de la culture en cadeau, c’est donc une solution parfaite pour éviter le gaspillage. Que diriez-vous d’une soirée où de purs produits canadiens sont réunis sur la même scène? Avec les Sheepdogs, de Saskatchewan, et The Damn Truth, des Montréalais aguerris, vous voilà servis.

Ces deux groupes sonnent comme si, dans un univers parallèle, CHOM 97.7 FM avait drastiquement changé sa playlist, tout en gardant le même esprit, afin de dévier quelque peu des sempiternels et répétitifs classiques qui ont fait la marque de commerce de la chaîne.

Après six albums, les Sheepdogs nous confirment qu’ils sont là pour rester et que leurs racines rétro ne sont pas l’effet d’une mode, mais bien d’un amour authentique pour le genre. Changing Colours, paru en février dernier, a été enregistré sur une période de six mois, et incorpore des influences plus diverses que sur leurs albums précédents, évoquant ici Santana, ailleurs les Allman Brothers ou même Kansas, The Guess Who et Humble Pie. Leur inspiration est variée et garde un œil sur les meilleures sonorités issues des années ’70.

Les musiciens accomplis qui composent le groupe n’ont pas tenté de dissimuler leurs origines canadiennes, et c’est ce qui contribue à les démarquer de toutes les formations qui proposent un son plus «southern». Bien sûr, le son de leurs albums demeure plutôt poli, mais peut aisément devenir très rugueux lors de leurs performances en concert.

Du côté de The Damn Truth, un trio purement montréalais, dont le dernier album (Devilish Folk) date de 2016, le rock demeure classique, mais un peu plus sale et caustique. Ils sont peu influencés par ce qui se fait habituellement en ville et se soucient peu d’être «hip» ou actuels, ressentant une plus grande affinité avec Jack White qu’avec, disons, Arcade Fire.

Leur blues-rock est certes une anomalie et ils sont souvent plus célébrés à l’extérieur de la province, mais ils demeurent d’une redoutable efficacité une fois sur scène. La liste des artistes avec qui ils ont partagé l’affiche en témoigne: The Cult, Dee Snyder, Three Days Grace, Rival Sons… Leur chanteuse et guitariste, Lee-La Baum, est une véritable bête de scène.

Ces deux groupes, qui se complètent admirablement bien, plaisent généralement autant aux puristes du rock qu’aux auditeurs plus aventureux, et leur concert commun constituera sans doute une belle découverte pour ceux qui ne les connaissent pas.

On a bel et bien affaire à des vétérans de la scène, des musiciens qui vivent pour leur art sans faire de concessions, et qui offrent des sonorités qui respectent le passé tout en transcendant le pastiche. Voilà un cadeau potentiellement très original, qui contentera sans doute quiconque trouvant une paire de billets sous le sapin!

Ne manquez pas votre chance de voir ces deux formations le même soir! L’évènement a lieu le 25 janvier au MTELUS et vous pouvez acheter vos billets ici même. Consultez le www.baronmag.com pour découvrir d’autres suggestions de cadeaux de Noël!

Vos commentaires

Revenir au début