Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère | Bible urbaine

Sorties_Concerts

Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère

Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère

Lumineuse et salvatrice

Publié le 27 janvier 2019 par Véronique Bossé

Crédit photo : Emmanuel Gagné

Il faisait chaud et bon dans Le Ministère lors du spectacle-lancement du nouvel album d'Ingrid St-Pierre, alors qu'à l'extérieur la pluie verglaçante gelait les rues et les trottoirs de la ville. Pourtant, l'auteure-compositrice-interprète attendait ses spectateurs avec des chansons pleines de vie, de douceur et de poésie.

La chanteuse est arrivée sur scène vêtue d’une magnifique robe ornée d’écailles couleur pastel qui reflétait une douce lumière, à l’image d’une sirène échouée sur la plage, avant d’entamer la chanson «La mer». Tout a été pensé avec simplicité et beauté.

Accompagnée sur scène de Philippe Brault (qui a travaillé à la réalisation de l’album) et de Liu-Kong Ha, son amoureux (à la voix et au violoncelle), St-Pierre rayonne (sous l’éclairage de Julie Basse), littéralement. À travers les paroles de cette première chanson, on devine que les eaux ont été troubles et que c’est une femme prise dans un passage à vide qui a écrit ce texte… «J’ai voulu tous les rôles et puis tous les chapeaux, mais plus rien n’m’auréole quand ma tête est sous l’eau».

On se laisse bercer à travers les notes, St-Pierre installée au piano électrique, nous interprète les morceaux «Les joailliers» et «Les éléphants Massaï». L’introduction musicale de cette dernière chanson rappelle le talent de musicienne de la chanteuse. Ensuite, elle nous raconte sa réalité de maman accompagnant son enfant noctambule, la nuit «dans la chambre les cités d’or»

C’est lorsqu’elle s’est assise au piano à queue pour nous interpréter la très touchante ballade «La lumineuse», dédiée à son fils, qu’Ingrid St-Pierre nous a offert le plus beau moment de la soirée. En quittant, je me suis assurée d’acheter l’album et de l’écouter dans la voiture. Il était surprenant d’entendre ce même morceau dans sa forme enregistrée en studio sur l’album. Les effets de la voix sont réussis, mais créent un léger détachement qui, comparativement à la version live, servent moins bien le sublime texte.

D’ailleurs, l’album, comportant neuf titres, s’écoute en boucle sans effort. À travers la vulnérabilité de l’artiste, on se reconnaît. C’est un album libre et le quatrième opus d’une femme heureuse et imparfaite qui n’a pas peur de nous inviter dans son univers.

Vraiment, c’est une invitation que je conseille à tous d’accepter.

Le lancement de «Petite plage» au Ministère en images

  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère
  • Ingrid St-Pierre lance son nouvel album «Petite plage» au Ministère

Par Emmanuel Gagné

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début