Jour 2 du Festival de Musique et Arts Osheaga 2013: Stars, Tegan and Sara, Imagine Dragons et We Are Wolves | Bible urbaine

Sorties_Festivals

Jour 2 du Festival de Musique et Arts Osheaga 2013: Stars, Tegan and Sara, Imagine Dragons et We Are Wolves

Jour 2 du Festival de Musique et Arts Osheaga 2013: Stars, Tegan and Sara, Imagine Dragons et We Are Wolves

Publié le 4 août 2013 par Éric Dumais

Notre escapade tout en musique du Festival Musique et Arts Osheaga 2013 s’est poursuivie en milieu d’après-midi samedi au Parc Jean-Drapeau avec les performances de Stars, Tegan and Sara, Imagine Dragons et We Are Wolves. C’était une journée chaude et ensoleillée durant laquelle la pluie s’est pointé le bout du nez à de nombreuses reprises, sans pour autant céder la place à l’orage. Et une chance, car le site aurait franchement ressemblé à celui du Festival Woodstock en 1994 et ses flaques de boue.

Stars

Le sextuor montréalais Stars s’est en quelque sorte rattrapé hier en fin de journée sur la Scène de la Montagne après la performance peu enivrante qu’Amy Millan et sa bande avaient offerte en première partie du groupe canadien Metric au Centre Bell de Montréal. De bonne humeur et énergique, en particulier Torquil Campbell, le chanteur de la formation, Stars s’est permis quelques nouvelles pièces à saveur électro que l’on retrouve sur North, leur plus récent album, ainsi que certaines ballades pop sur The Five Ghosts, dont «Fixed» et «We don’t Want Your Body», sans oublier l’excellente et rythmée «Take Me to the Riot», qui figure sur In Our Bedroom After the War. Musicalement, Stars s’est toujours démarqué par ses mélodies électro pop tranquilles où les chants de Campbell et Millan se fusionnent pour former un tableau d’ensemble beau et rythmé. Sur scène, il est dur d’avoir envie d’applaudir ou de sautiller sur place, mais hier les six musiciens ont été capables de faire participer la foule, surtout lorsque Torquil Campbell a rendu un franc hommage au premier ministre du Canada, en criant: «Fuck Stephen Harper».

Critique-Osheaga-2013-Jour-2-Stars-Parc-Jean-Drapeau-Bible-urbaineTegan and Sara

Les deux jumelles canadiennes Tegan Rain Quin et Sara Keirsten Quin ont su attirer une foule monstre pour leur prestation sur la Scène de la Rivière qui a immédiatement suivi celle de Stars. Réservée mais de bonne humeur, Tegan and Sara ont livré de nombreuses pièces de leur nouvel album, Heartthrob, sorti en janvier 2013. En compagnie de quatre musiciens, elles ont ouvert le bal avec «Drove Me Wild», avant d’enchaîner avec «Goodbye, Goodbye», «I Was a Fool», «I Couldn’t Be Your Friend», «How Come You Don’t Want Me», pour finir avec leur single et très attendu «Closer». Plutôt statiques, les deux jumelles ont néanmoins offert un spectacle pop satisfaisant, où elles n’ont par contre pas énormément revisité leur ancienne discographie, dont le répertoire rock aurait très certainement fait quelques heureux. Leur nouvel album avait obtenu un accueil mitigé, mais il demeure un fait indéniable, Tegan and Sara reste une expérience à vivre live davantage que sur album.

Critique-Osheaga-2013-Jour-2-Tegan-and-Sara-Parc-Jean-Drapeau-Bible-urbaineImagine Dragons

Pour leur premier passage à Montréal, Imagine Dragons était l’un des groupes américains les plus attendus de la journée. Fort du succès rencontré avec leur album Night Visions, Dan Reynolds et sa bande en provenance de Las Vegas ont longtemps figuré dans les palmarès de MusiquePlus, ce qui explique entre autres la foule adolescente que l’on retrouvait aux premières loges. Sans avoir offert le spectacle de l’année, Imagine Dragons a interprété plusieurs titres de son album, allant de «Tiptoe» à «Reckless», puis de «It’s Time» à «On Top of the World». Le chanteur Dan Reynolds a semblé très heureux d’enfin rencontrer la foule montréalaise, qui elle était très heureuse d’entendre les meilleurs succès de leur album. Les membres d’Imagine Dragons n’avaient pas encore dit leur dernier mot, c’est pourquoi ils ont offert «Demons», qui a provoqué un torrent d’acclamation, puis leur succès «Radioactive», avec lequel ils ont clôturé leur prestation. On retient davantage les moments d’improvisation et de participation avec la foule, notamment lors de la pièce «On Top of the World», où l’on pouvait entendre toute la foule chanter les «Oh, oh, oh, oh!» en tapant des mains.

Critique-Osheaga-2013-Jour-2-Imagine-Dragons-Parc-Jean-Drapeau-Bible-urbaineWe Are Wolves

C’est finalement à la Scène des Arbres que le périple a pris fin avec la prestation déjantée et originale du trio montréalais We Are Wolves. Alexandre Ortiz et ses deux comparses s’en sont donné à cœur joie en interprétant un melting-pot des meilleures pièces de leurs quatre albums, sauf les incontournables «La Nature» et «Magique», qu’ils ont malheureusement écarté du programme. We Are Wolves nous a tout de même offert, dans un délire de sonorités distorsionnées, les nouveaux morceaux «Night», «Sun» et «Angel» tirés de La Mort Pop Club, lequel est sorti fin février 2013, puis «Paloma», «Fight and Kiss», «Coconut Night» et «Blue», avec laquelle ils ont terminé leur spectacle. Le fait qu’ils jouaient en début de soirée a permis à We Are Wolves d’intensifier le mystère et de nous en mettre plein la vue avec des jeux de lumière et des nuages de fumée blanche qui accentuaient de pair la simplicité de leur prestation. Alors que Beck et C2C allaient bientôt présenter leur spectacle respectif, il était intéressant et surtout surprenant de voir qu’il y avait autant de fidèles à la fin de leur concert, signe que We Are Wolves est désormais devenu un groupe culte dans le paysage de la musique québécoise.

Tel qu’expliqué dans notre précédente chronique, l’équipe de Bible urbaine, qui s’efforce toujours de vous offrir des couvertures de vos groupes préférés, n’a malheureusement pas obtenu l’autorisation de prendre part à l’aventure que représente chaque année le Festival Musique et Arts Osheaga 2013 à titre de média Web. On a donc été dans l’obligation de se procurer nous-mêmes nos billets pour avoir la chance de vous parler de nos coups de cœur et suggestions. On espère que la situation va s’améliorer pour l’an prochain mais, d’ici-là, on vous remercie pour votre confiance et votre support. On se revoit le week-end prochain pour le Heavy MTL 2013.

*Consultez nos critiques et photos du jour 1 et du jour 3 d’Osheaga 2013.

Crédit photo: Patrick Beaudry

Écrit par: Éric Dumais

Vos commentaires

Revenir au début