Quand l'ambition de l'artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire | Bible urbaine

Sorties_Expositions

Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire

Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire

Populariser le Performance Art

Publié le 17 octobre 2014 par Justine Lalande-Church

Crédit photo : Élodie Napoléon

Il a envoyé les sous-vêtements blancs couverts de peinture qu'il portait lors de ses performances à des journalistes et à des galeries d'art à travers le monde. Nathalie Petrowski lui a avoué qu'elle ne comprenait pas trop, mais qu'elle gardait l'objet dans son bureau: on ne sait jamais. Cette semaine, Bible urbaine s'est invité à la Rack Galerie, un tout nouveau centre d'art dans le quartier Saint-Henri. On y a rejoint Olivier Corneau, alias Olicorno, au milieu de son exposition «Step Inside The Process». Entrevue avec celui qui aspire à devenir le nom du «Performance Art» à Montréal.

La démarche

«La raison pour laquelle je fais du Performance Art, c’est parce que j’aime pas le Performance Art. Moi aussi je suis mal à l’aise devant les performances des autres artistes. Je consomme rarement des performances et j’aime rarement ça.»

Olicorno pose les bases de sa conception du Performance Art (ou de l’art performance en français). Cette discipline artistique peu connue et souvent victime de préjugés se pratique depuis seulement une quarantaine d’années. La définition même étant en pleine construction, Olicorno s’est donné comme mission d’aider à définir le médium, tout en le faisant évoluer.

«Pour aimer du Performance Art, il faut que tu en vois cent, mais tu en vois juste dix. Il y en a, mais tellement peu, qu’il est difficile de se faire une opinion, de comparer et de s’éduquer.»

_Expo_Olicorno_Octobre2014_ElodieNapoleon_RackGalerie_Montréal_BibleUrbaine_Peinture

Step Inside the Process

L’exposition Step Inside the Process présente dix projets de l’artiste réalisés au cours des deux dernières années. Entre autres, l’aventure Beauty is What You See est une série de tableaux, de type grands triptyques, peints à l’aveugle en livestream. Pour l’OPAP 2013, Olicorno s’est imposé un habit composé d’une chemise et d’un jeans, qu’il a porté tous les jours de l’année (il avait plusieurs exemplaires de chaque item). Dans Matter and Motion, l’artiste s’intéresse aux théories scientifiques. Lors de la performance Mindset, il cherche à atteindre un état méditatif profond alors que tous ses sens sont stimulés au maximum. S’il n’y arrive pas, un coffre dans lequel se trouve de la drogue et de l’alcool, entre autres choses, pourra lui venir en aide. Le #gloryroad a vu Olivier marcher de la maison familial du Saguenay à la Place des Arts à Montréal en huit jours. Pourquoi faire tout ça? Olicorno l’explique au sein de son exposition dans une manière claire et concise, voire grand public.

Le Performance Art

Selon la définition technique et traditionnelle du terme, le Performance Art est une forme d’art au sein de laquelle l’artiste utilise son corps pour créer dans le temps, dans l’espace et devant un public. L’oeuvre doit être intangible, et tous moyens de diffusion auraient pour effet de la dénaturer. Le contexte et la démarche sont des éléments fondamentaux. 

Olicorno n’accepte pas les conventions et entend se démarquer en proposant de nouvelles façons de faire du Performance Art: «J’incorpore des détails dans mes oeuvres qui contredisent la définition pure et dure du Performance Art à l’international.» 

_Expo_Olicorno_Octobre2014_ElodieNapoleon_RackGalerie_Montréal_BibleUrbaine_Peinture_5

TEMPLE

Dans son prochain projet intitulé TEMPLE, Olicorno performera dans un lieu secret, seul et sans public. Cette performance sera filmée, puis numérisée sur une puce électronique qui sera insérée par chirurgie sous sa peau, près de sa cage thoracique. Olicorno questionne ici la relation entre le public et l’artiste, et les motivations mêmes de la création. Ici, les conventions traditionnelles tombent: il n’y a pas de public; l’oeuvre devient tangible et elle peut être diffusée.

L’ambition

Il y a ainsi une grande place à l’innovation pour un jeune artiste. Parlant de jeunesse, Olicorno vient tout juste de fêter ses 24 ans. Originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les années au sein de la maison familiale ont été déterminantes.

«Toutes les étapes que j’ai traversées ont été importantes et m’ont appris tellement: l’armée, le HEC, la région. Si jetais né à Montréal, je n’aurais pas eu le feu au cul comme ça. J’ai passé mes seize premières années à me faire dire que les rêves n’existent pas, que je ne serai jamais connu à l’international. À ça je répondais: je veux être freerider, faire le tour du monde avec mon art.»

Artiste multidisciplinaire et autodidacte qui «fonce dans l’tas», Olicorno est aussi pianiste.

«J’ai toujours eu de grands rêves, de grandes ambitions; j’ai toujours vu tous mes projets à l’international. J’ai longtemps voulu être une rockstar et faire le Centre Bell. Cette naïveté m’amène a faire des projets toujours plus grands qu’ils devraient être.»

_Expo_Olicorno_Octobre2014_ElodieNapoleon_RackGalerie_Montréal_BibleUrbaine_Peinture_4

Lorsqu’il se tourne vers l’avenir, Olicorno est déterminé: «Toute ma vie je vais être un artiste et un entrepreneur. Je veux enseigner aux gens des sujets moins connus, populariser les choses que personne ne connaît. Tout le monde à qui je parle du Performance Art trouve ça intéressant, finalement.»

Et pourquoi venir à l’expo?

«Pour découvrir quelque chose de complètement nouveau. Même si tu connais le Performance Art, tu vas arriver devant un sujet auquel tu ne t’attends pas, puisque je le fais différemment. Tu vas ressortir de l’expo avec plein de nouvelles connaissances et un nouvel intérêt pour un médium que tu ne connaissais pas, ou peu.»

L’exposition «Step inside the Process» est présentée à la Rack Galerie (3714, Notre-Dame Ouest) jusqu’au 19 novembre 2014. Il semble qu’Olicorno fera son tour à tous les jours. Le croiserez-vous? Les 23 et 24 octobre, une performance aura lieu dans un coin de la galerie où un appartement tout peint de blanc a été créé.

TEMPLE
(Olicorno a créé une page Kickstarter afin de financer ce projet. Si vous souhaitez contribuer, c’est ici.)

L'événement en photos

Par Élodie Napoléon

  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire
  • Quand l’ambition de l’artiste multidisciplinaire Olicorno ne veut pas se taire

Vos commentaires

Revenir au début