Montréal accueille son fils d'adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal | Bible urbaine

Sorties_Concerts

Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal

Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal

Body surf avec le roi du slacker rock

Publié le 12 mai 2017 par Michelle Paquet

Crédit photo : Mathieu Pothier

Les 10 et 11 mai, Montréal accueillait en grand l’un de ses fils d’adoption, Mac DeMarco, pour deux soirs présentés à guichets fermés au Métropolis (ou comme on l’appelle maintenant le M Telus). Le roi du slacker rock revenait donc à la maison, retrouvant du même coup son public montréalais comme un vieil ami. Tous les cool kids s’y sont retrouvés, un verre à la main, prêts à body surfer et à danser avec leur copain Mac.

C’est le duo Tonstartssbandht, Andy et Edwin White, deux autres qui ont habité à Montréal pendant un moment, qui commençait la soirée. Leur rock tantôt planant, tantôt entraînant, se prêtait bien à l’ambiance du Métropolis et le public semblait apprécier. Andy, qui est aussi le guitariste de Mac, mène le projet avec sa voix particulière et une présence sur scène captivante. C’est presque triste qu’ils aient troqué Montréal pour Orlando depuis quelques années déjà. Une belle découverte!

C’est ensuite un Mac DeMarco en pleine forme qui est monté sur scène sous des applaudissements assourdissants. Le public, vraisemblablement ravi de le revoir, s’est montré plus que généreux tout au long de la soirée. Et Mac le leur a bien rendu. La pièce-titre de son deuxième album, Salad Days, déjà culte après deux ans seulement, a ouvert le bal.

Comme il le disait si bien lui-même, la setlist qu’il a mise au point est un peu faite en montagne russe. L’énergie monte puis redescend d’une chanson à l’autre. Entre les morceaux, il jase avec le public et avec ses musiciens comme si la salle n’était en fait qu’un grand salon rempli d’amis. Ou mieux, un grand party de sous-sol, avec l’un des artistes les plus talentueux de sa génération qui s’occupe de la playlist. Parce qu’il ne faut pas l’oublier, le stoner guy d’Edmonton, le cousin venu habité à Montréal quelque temps, est bel et bien une vedette internationale maintenant.

En plus de varier dans l’intensité d’une pièce à l’autre, on s’est aussi promenés à travers le répertoire de DeMarco pendant la prestation. De ses plus grands succès aux toutes nouvelles pièces de This Old Dog, sorti il y a quelques jours seulement, tout y est passé. Et le public en redemandait. Public d’ailleurs très… participatif. Une jeune femme a lancé la vague de body surfing pendant une chanson d’amour à la guitare acoustique, choix étrange pour se lancer dans la foule, mais nombreux sont ceux qui ont suivi son exemple par la suite. Tellement qu’à un certain moment le pauvre Mac devait les repousser de la scène et se défendre contre les nombreux bisous, câlins et autres pitreries de ses fans. C’est éventuellement un «Get your goddamn selves of my stage!» qui a su décourager la majorité du parterre de grimper à ses côtés.

La soirée s’est terminée avec quelques préférées des fans de DeMarco, comme «My Kind of Woman», et un nombre impressionnant d’amis et de connaissances de l’artiste sur scène avec lui. Comme quoi ce n’est pas parce qu’il est maintenant plus sage en spectacle qu’à l’époque de Rock and Roll Night Club, qu’il a perdu de son charme.

Bien au contraire, cette nouvelle vulnérabilité sur scène est rafraîchissante et rend le personnage encore plus sympathique.

L'événement en photos

  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal
  • Montréal accueille son fils d’adoption Mac DeMarco au Métropolis de Montréal

Par Mathieu Pothier

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début