«Le Super Méga Continental» sur la Place des Festivals à l'occasion du 375e de Montréal | Bible urbaine

Sorties_Danse

«Le Super Méga Continental» sur la Place des Festivals à l’occasion du 375e de Montréal

«Le Super Méga Continental» sur la Place des Festivals à l’occasion du 375e de Montréal

Une danse contagieuse pour les petits et grands

Publié le 16 septembre 2017 par Léa Villalba

Crédit photo : www.375mtl.com (Crédit: Robert Etcheverry)

Après un franc succès en 2009, le Grand Continental, qui a conquis le monde entier en passant par le Mexique, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et la Corée du Sud, revient cette année sur la Place des festivals pour un spectacle unique jusqu'au 17 septembre. Pour sa grande première, c’est nombreux que le public s’est réuni pour assister à une «super méga» danse en ligne contemporaine complètement… démesurée!

Un véritable renouvellement du set carré

Ce sont 375 danseurs amateurs locaux, de tous âges et de tous les horizons, qui se sont prêtés au défi du chorégraphe Sylvain Émard. C’est alors une gigantesque chorégraphie qui s’est donnée à voir devant nos yeux curieux.

Pendant une trentaine de minutes, petits et grands se sont adonnés aux joies de la danse de façon finalement très professionnelle. Avec des mouvements simples mais très variés, c’est sur des musiques aux rythmiques régulières et tout de même diversifiées que la chorégraphie se construisait.

Véritable défi pour la mémoire et la coordination de tous, c’est finalement une performance très synchronisée et très propre qui a été proposée au public. Avec peu de moments d’improvisation, la danse se basait principalement sur des mouvements de marche, des changements d’angles, des mouvements de bras, des déhanchements ou des mouvements de tête, toujours en harmonie.

La gestuelle était fluide, les mouvements renchérissaient les temps forts, et la scénographie était parfaitement montée. On a pu assister à des tableaux où variaient la musique, les effets de lumière et même les jeux des fontaines de la Place des festivals pour le plus grand bonheur du public envoûté par la masse dansante.

Une communion et le bonheur de danser

C’est dans un désir de rassembler que Sylvain Émard a proposé son projet pour célébrer le 375e de Montréal et refléter ainsi sa diversité. Petits et grands étaient alors rassemblés pour simplement célébrer leur amour pour la danse et l’envie de communion et de fête qui en découle.

Devant un public nombreux, ce sont en effet plus de 375 styles différents de danse qui sont ressortis, mais aussi 375 sourires qui transplantaient le décor. Tous dans la simplicité et dans l’humilité. C’était l’effet de masse qui était beau à voir, l’esthétique que cela faisait ressortir, mais aussi la complicité de tous ces danseurs de l’instant.

Un moment unique auquel le public a pris part seulement après le spectacle, malheureusement, alors qu’il aurait pu y participer tout au long. La scène s’est donc ensuite transformée en club ouvert où tout le monde pouvait danser sans se soucier de son âge ou de son apparence.

Le spectacle est co-présenté par Sylvain Émard Danse et le Festival TransAmériques. Vous pouvez toujours y assister ce samedi 16 septembre à 16h et 20h ainsi que ce dimanche 17 septembre à 20h! Venez nombreux pour savourer et danser!

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début