«The Mountain, The Truth & The Paradise» à l'Agora de la danse | Bible urbaine

Sorties_Danse

«The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse

«The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse

L’appréciation absolue du comportement humain

Publié le 24 novembre 2018 par Olivia Gomez

Crédit photo : Tristan Perez Martin

Pep Ramis a créé, en collaboration avec Maria Muñoz, la compagnie Mal Pelo, et il nous présente ici une œuvre d’une approche chorégraphique personnelle où il intègre le texte, le dessin et le chant à sa danse. L’artiste catalan, qui touche principalement à la conception scénique et à la dramaturgie, revient à la formule solo pour transporter son public dans une fiction à travers laquelle on devine les contrastes du comportement humain. Pep Ramis nous invite, au coeur du spectacle The Mountain, The Truth & The Paradise, à découvrir son paradis, et il nous transporte au coeur d'un voyage spirituel et philosophique d’une beauté singulière.

L’Espace Danse de l’Édifice Wilder accueille les spectateurs dès leur arrivée devant une scène où la simplicité et le contraste du noir et blanc évoquent le caractère changeant de l’être humain. Pep Ramis deviendra, sous le regard d’un public attentif, le personnage principal de ce grand espace. Pour débuter sa performance, il se montre audacieux, en adoptant une position dos aux spectateurs qui cachera son visage.

On peut ainsi voir un personnage mystérieux qui bouge une main derrière son dos pour créer des figures artistiques. Doucement, Pep Ramis lève sa tête, libérant son corps qui accompagne, quant à lui, le son de la musique, comme une espèce d’invitation à entrer dans son univers rêveur.

On a l’impression de voir un corps noir qui bouge ses pieds sur une musique instrumentale et qui nous invite à découvrir une danse contemporaine riche en glissements, en déséquilibres et en figures corporelles décontractées. Le personnage de l’œuvre devient de plus en plus énergique dans ses mouvements et dans son interprétation. Il ajoute du rythme à sa chorégraphie en claquant ses pieds sur le sol et en tournant dans l’espace comme s’il était un cyclone artistique. La création sonore de Fanny Thollot accompagne les pas de l’artiste et aide à rassembler la danse de Pep Ramis avec la scène pour en faire un seul parti.

Le corps et les mouvements du chorégraphe sont tracés sur une toile, au sol, et chaque pas nous montre l’évolution de son personnage, qui change constamment de comportement.

L’artiste fait certes preuve d’un génie polyvalent, car il danse, fait de la peinture et chante pour nous captiver du début à la fin dans ce monde à lui, dans ce coin de paradis.

On ressent, durant la représentation, des hauts et des bas remplis d’émotions, des rires et des pleurs également, mais surtout, on apprécie la beauté du monde et les actes nobles de l’être humain qui, parfois, peuvent se transformer en actes de douleur et d’indifférence.

Un chant doux et mélodieux: une invitation au paradis

The Mountain, The Truth, & The Paradise est aussi une œuvre qui nous ouvre aux possibilités, celles de percevoir différentes sensations de la vie et de les transformer en émerveillement. Pep Ramis nous invite à faire un voyage à travers la fiction et l’imaginaire en direction d’une montagne.

Au cours du spectacle, il quitte la scène, l’espace d’un instant, afin de s’assoir face à une table à dessin, pour nous raconter une histoire magique. L’artiste colore non seulement la scène, mais aussi son visage, qui exprime la joie et la détresse à travers des gesticulations éloquentes. Le chorégraphe nous emmène au sommet de cette montagne et nous introduit à un mot riche en portée philosophique: «vérité».

Qu’est-ce que la vérité? Grâce à ce parcours vers la montagne, on aura peut-être une réponse à cette quête de vérité…

The Mountain, The Truth & The Paradise est aussi une invitation au paradis de l’artiste, cet endroit où tout est possible, et où l’humain pourra vivre des transformations emblématiques. On peut ressentir le spiritualisme de l’artiste, et on est même invités à visiter son monde où la vie et la mort sont omniprésentes.

Avec un chant doux et mélodieux, Pep Ramis nous berce dans un doux sommeil vers le paradis, sa montagne, sa vérité.

«The Mountain, The Truth & The Paradise» en 4 photos

Par Jordi Bover et Tristan Perez Martin

  • «The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse
  • «The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse
  • «The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse
  • «The Mountain, The Truth & The Paradise» à l’Agora de la danse

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début