Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil | Bible urbaine

Sorties_Cirque

Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil

Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil

Un cortège des plus festifs

Publié le 21 décembre 2018 par Julia Leroux

Crédit photo : www.cirquedusoleil.com/fr/corteo

C’est lors d’un tranquille mercredi que nous nous sommes rendus au Centre Bell pour assister au spectacle à grand déploiement Corteo du Cirque du Soleil, une œuvre acclamée qui vient à peine de faire son entrée à Montréal, et ce, juste à temps pour la période des fêtes.

Il va s’en dire que la soirée a commencé de façon grandiose. Nous avons en effet eu droit, en guise d’introduction, à un époustouflant numéro d’acrobatie réalisé sur d’imposants lustres suspendus au plafond. C’est avec des pirouettes à couper le souffle que nous avons fait la connaissance de la distribution de Corteo, un spectacle dont l’univers est rempli de saltimbanques semblant provenir d’une autre époque.

Relatant les funérailles colorées du clown italien Mauro, cette plus récente création du Cirque du Soleil nous a donc dévoilé une série de numéros bien exécutés prenant place au sein d’un décor onirique.

Les performances, présentées sous forme de cortège funèbre poétique, nous ont fait passer du rêve à la réalité. Le numéro de Roue Cyr s’est avéré particulièrement impressionnant, laissant place à quatre acrobates virevoltant simultanément sur scène. Nous avons aussi retenu notre souffle lors de la prestation du pôle suspendu, qui nous a rappelé le niveau de professionnalisme des artistes de cette troupe de cirque. Soulignons enfin la performance de la planche sautoir, présentée sous forme de duel, qui nous a amenés à glisser sur le bout de notre chaise.

Malgré le sentiment de déjà-vu relatif à certaines prestations, nous sommes restés impressionnés par la majorité des pirouettes présentées.

Les prouesses physiques n’ont toutefois pas été les seules vedettes du spectacle. Des numéros plus cocasses sont venus diversifier le contenu de la soirée, comme cette rigolote performance mettant en scène une «clownesse» de petite taille, qui était accrochée à d’énormes ballons gonflés à l’hélium, volant au-dessus d’une foule éberluée. Ou encore comme cette mini-pièce de théâtre, présentant un Roméo et Juliette en version plus farfelue, qui a réussi à nous faire rire franchement! Et finalement, on a bien apprécié ce numéro musical incluant des bols tibétains, des verres de vin remplis d’eau et un siffleur professionnel!

Le Cirque du Soleil sait décidément comment s’y prendre pour éveiller tous les sens de ces spectateurs! La scène ovale, permettant d’avoir un public se faisant face, est venu apporter un côté magistral à la soirée. Les décors et les costumes flamboyants et simples à la fois témoignaient du souci accordé au visuel, comme la présence d’anges-acrobates suspendus, qui faisaient des apparitions régulières lors des multiples performances.

Soulignons enfin la musique solennelle, interprétée en partie par le ténor québécoise Alain Labrie, qui est venue accompagner de manière juste les différents numéros des acrobates.

Corteo a réussi à nous faire apprécier son univers de parade rocambolesque. Nous espérons que vous aurez aussi la chance d’assister à ce spectacle qui saura mettre de la folie dans votre temps des fêtes!

«Corteo» du Cirque du Soleil en photos souvenirs

Par www.cirquedusoleil.com/fr/corteo

  • Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil
  • Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil
  • Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil
  • Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil
  • Un enterrement aux allures de carnaval: «Corteo» du Cirque du Soleil

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début