«La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM | Bible urbaine

Théâtre_Critiques de théâtre

«La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM

«La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM

Une esthétique festive et ludique

Publié le 22 janvier 2017 par Sara Thibault

Crédit photo : Yves Renaud

Pour célébrer le 65e anniversaire du TNM, Lorraine Pintal se fait plaisir en mettant en scène une pièce du grand Bertolt Brecht. Et c’est sur La Bonne Âme du Se-Tchouan qu’elle a jeté son dévolu.

Bertolt Brecht écrit cette pièce en 1938, cinq ans après avoir quitté l’Allemagne pour s’installer en Scandinavie, l’élection d’Hitler et la montée du nazisme l’ayant poussé à fuir. La pièce pose la question de savoir s’il est possible de rester bon dans un monde corrompu, sans toutefois y laisser sa peau. Normand Canac-Marquis, que l’on connaît pour son travail au sein du Théâtre Parminou, signe une version française actuelle et très convaincante de la pièce.

Dans une Chine inventée – évoquée par des images projetées sur un écran vidéo –, Shen-Té, une jeune prostituée au grand cœur, se fait offrir un petit commerce de tabac par Dieu, qui perçoit en elle une âme bonne. Malgré sa situation précaire, la jeune femme multiplie les initiatives pour aider les pauvres gens autour d’elle. Toutefois, afin d’arriver à survivre dans ce monde hostile, elle n’a d’autre choix que de s’inventer un alter ego, son cousin Shui-Ta, qui arrive à mettre un peu d’ordre dans ses affaires. Isabelle Blais incarne donc les deux personnages avec brio, à l’aise aussi bien dans les passages joués que chantés.

Il s’agit d’un rôle qui lui permet de montrer plusieurs facettes de son jeu tout en nuances.

C’est l’artiste Philippe Brault qui a composé la vingtaine de chansons de la pièce. Touche-à-tout, il multiplie les projets artistiques, autant en théâtre qu’en danse, en plus d’assurer la conception sonore des spectacles d’artistes comme Salomé Leclerc, Pierre Lapointe et Dear Criminals. Pour La bonne âme du Sé-Tchouan, il a choisi de créer un univers musical métissé en mélangeant le style des cabarets allemands des années 40 avec des sonorités empruntées à la musique traditionnelle chinoise. Solidement interprétée par des acteurs solides et par quatre multi-instrumentistes de talent (Philippe Brault, Guido del Fabbro, Josianne Hébert et Benoît Rocheleau), la musique de Philippe Brault est à la base de la réussite du spectacle.

Plusieurs procédés de distanciation sont employés par Lorraine Pintal. C’est un plaisir de côtoyer les acteurs maquillés et costumés dans le hall d’entrée pendant l’entrée en salle du public. Des loges de fortune aménagées dans le corridor de la salle permettent aux spectateurs de voir les acteurs terminer leur préparation tout juste avant le début de la pièce. En ouverture de la pièce, un maître de cérémonie (toujours aussi brillant Daniel Parent) s’adresse au public dans un allemand inventif et coloré pour présenter la pièce et formuler quelques consignes de bienséance. Cette introduction donne le ton à la soirée qui, malgré la gravité de l’histoire, conserve une esthétique festive et ludique.

Les comédiens sont tous excellents, à commencer par France Castel, qui incarne une madame Yang toute en démesure, et Émile Proulx-Cloutier, l’aviateur Yang Sun dont Shen-Té est éprise. L’entrée en scène de Dieu (Jean Marchand) sur des échasses, accompagné de fumée provenant d’une machine actionnée (volontairement) maladroitement par un autre comédien de la distribution, est également une belle trouvaille de mise en scène, tout comme son envolée finale spectaculaire.

«La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht, dans une mise en scène de Lorraine Pintal, est présentée jusqu’au 11 février 2017 au Théâtre du Nouveau Monde (TNM).

L'événement en photos

Par Yves Renaud

  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM
  • «La Bonne Âme du Se-Tchouan» de Bertolt Brecht au TNM

L'avis


de la rédaction

Vos commentaires

Revenir au début