Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts | Bible urbaine

Théâtre_Entrevues

Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts

Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts

Rencontre avec la pétillante actrice Mylène Mackay

Publié le 30 avril 2019 par Mathilde Recly

Crédit photo : La ptite photographe

Du 9 au 19 mai prochains, un spectacle éclaté et coloré poursuivra sa belle lancée à la Cinquième Salle de la Place des Arts, après une série de représentations ayant ravi les Montréalais au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. En effet, Loui Mauffette et Benoit Landry présenteront Chansons pour filles et garçons perdus, une «stonerie poétique» comportant une belle brochette d’acteurs talentueux bien de chez nous, dont Kathleen Fortin, Roger LaRue, Macha Limonchik, Gabriel Lemire, Marie-Jo Thério, Benoit Landry, Catherine Paquin Béchard et plus encore. Vous pourrez également admirer, sur scène, la pétillante Mylène Mackay, avec qui nous avons justement eu la chance de nous entretenir pour en découvrir plus sur ce spectacle qui pique la curiosité.

De l’écran aux planches, Mylène s’illustre

L’actrice de 31 ans possède déjà une feuille de route riche et diversifiée: diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada, celle-ci a beaucoup tourné pour des webséries, des séries télé et des films.

Malgré ses nombreuses apparitions à l’écran, Mylène ne délaisse pourtant pas son travail de comédienne. Elle a notamment participé à deux éditions de Poésies, sandwichs et autres soirs qui penchent de Loui Mauffette, spectacle présenté annuellement pendant près de dix ans à la Place des Arts. «Chaque fois, c’était une expérience de scène absolument extraordinaire et inoubliable», nous confie-t-elle.

Ces merveilleux souvenirs expliquent donc sûrement son retour sur les planches avec le metteur en scène dans Chansons pour filles et garçons perdus. «Comme je suis une grande amoureuse de la poésie, et que j’adore profondément celle de Loui et de Benoit, je ne pouvais passer à côté de cette nouvelle aventure. Ce genre de spectacle multidisciplinaire ou happening jubilatoire touche particulièrement mon désir de liberté artistique. C’est le type de spectacle épidermique que j’adore aller voir comme spectatrice, et aussi dans lequel je me sens privilégiée de jouer.»

Un hommage aux artistes québécois

Chansons pour filles et garçons perdus célèbre les auteurs de la Belle Province en donnant une voix à leurs mots et à leurs pensées. Comme nous l’apprend Mylène, le texte J’en appelle à la poésie de David Goudreault ouvrira le bal. Ensuite, des extraits d’écrits de Marjolaine Beauchamp, Gaston Miron, Evelyne de la Chenelière, Jean-Christophe Réhel ou encore Joséphine Bacon seront présentés sur scène.

Du côté des poètes, les spectateurs pourront (re)découvrir La quête de Jean-Paul Daoust – d’ailleurs «extraordinairement interprété par Roger Larue», nous dit Mylène –, mais aussi Le petit cheval de Guy Mauffette, «celui grâce à qui Loui a découvert la poésie»!

Au-delà des mots parlés, ce sont ceux mis en musique que l’on retrouvera dans le spectacle, avec les chansons «Dehors novembre» de Dédé Fortin, «Beau grand bateau» de Gerry Boulet et deux tounes de Marie-Jo Thério!

 De la spontanéité et «du Smarties»

Les incroyables metteurs en scène Loui Mauffette et Benoit Landry ont dû diriger quinze interprètes (!) débordant d’énergie et de passion pour faire émerger une synergie efficace et un rythme punché. Le petit secret de leur redoutable efficacité, selon Mylène, est le fait que les deux partenaires se complètent à merveille. «Le premier parle plus en images et avec ses émotions; le second vulgarise le tout, il arrive toujours à simplifier les choses afin qu’on les réalise concrètement. C’est un texte qui peut paraître très sombre, mais Loui a souhaité qu’on y retrouve beaucoup de lumière, d’espoir et de folie. Il appelle ça «mettre du Smarties». Quand il me demande de «mettre plus de Smarties», quelque part, je sais exactement ce que ça veut dire. On a développé notre propre langage et j’adore ça.»

Enfin, quand on demande à Mylène son aspect préféré de Chansons pour filles et garçons perdus, celle-ci répond sans hésiter que c’est sa portée politique. Elle appuie les propos de Loui Mauffette, qui parle «d’un spectacle anti-cynisme où on fait beaucoup de place au rêve […] En 2019, il n’y a pas grand-chose de plus politique ou qui ait plus de teneur sociale qu’un spectacle de poésie».

Selon l’actrice, tout tient à la tendresse et à l’amour: «La poésie, c’est ce qui manque dans le monde; c’est mon remède à moi… Si seulement les médecins pouvaient en prescrire une petite dose chaque jour, peut-être que notre société s’en porterait mieux… Qui sait?!»

Ne tardez plus et procurez-vous vos billets pour l’une des représentations en visitant le www.placedesarts.com/chansons-pour-filles-et-garçons-perdusIl y a fort à parier que vous vous laisserez embarquer dans ce spectacle imprévisible et jubilatoire, où le rêve et la poésie règnent en maîtres le temps d’une soirée!

*Cet article a été produit en collaboration avec la Place des Arts.

Chansons pour filles et garçons perdus en images

Par Valérie Remise

  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts
  • Découvrez «Chansons pour filles et garçons perdus», un spectacle déjanté à la Place des Arts

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début