Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries | Bible urbaine

Théâtre_Entrevues

Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries

Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries

L’évolution de l’être humain par l’œuvre d’art

Publié le 7 mars 2017 par Éric Dumais

Crédit photo : S. Malaterre et Marlène Gélineau Payette

À compter du 14 mars jusqu’au 31 mai, les Québécois pourront découvrir ou revoir une seconde fois La cantate intérieure, une pièce à teneur philosophique écrite par Sébastien Harrisson, dans une mise en scène d’Alice Ronfard. Initialement présentée au Quat’Sous, Les Deux Mondes déménagent ses pénates du côté du Théâtre Aux Écuries pour présenter les fruits d’un travail de près de deux ans d’élaboration.

Qui de mieux placée que la metteure en scène Alice Ronfard, rejointe au bout du fil, pour nous jaser des coulisses de la création autour de ce show théâtral flirtant avec le numérique, qui occupe une place prépondérante au cœur du récit. Celle qui travaille sur plusieurs projets à la fois, autant un spectacle de cirque en France que le plus underground «Exhibition», avec Emmanuel Schwartz, nous a confié qu’il y avait un réel intérêt des gens à voir cette pièce, non seulement à Montréal, mais dans la capitale et en région également, où la troupe se pointera le bout du nez au printemps. S’il y a bien un changement notoire avec cette reprise, c’est en la personne de Roger La Rue, qui remplace Stéphane Jacques dans le rôle de l’employé d’UPS. «C’est lui qui va digérer le texte d’une autre façon».

Ce dernier, qu’Alice Ronfard qualifie «d’acteur mystérieux qui apporte beaucoup de sensibilité à ce qu’il fait», se tiendra aux côtés de Dorothée Berryman, que la metteure en scène a découverte, et de Marie Bernier, qu’elle connaissait bien et qui incarne force et précision, selon elle. La cantate intérieure, qui représente en quelque sorte «le chant intérieur, la chanson que l’on ressent en dedans», est une pièce huis clos qui force la réflexion du spectateur et qui questionne l’être humain lorsqu’il se retrouve devant une œuvre d’art. «Comment peut-elle transformer quelqu’un?», notre interlocutrice a-t-elle demandé à voix haute, philosophant sur les souvenirs qu’elle a de cette pièce, où l’on retrouve une artiste, ainsi qu’un homme ordinaire, qui se sentira concerné par l’œuvre d’art jusqu’à se l’approprier pour raconter sa propre histoire.

Mettre en scène ce texte non linéaire de Sébastien Harrisson a représenté tout un défi de taille pour cette metteure en scène expérimentée qui s’est déjà frotté à l’opéra. Cette fois, elle devait jongler avec la voix off, elle qui a toujours détesté les bandes sonores au théâtre! Or, elle admet avoir «trouvé intéressante l’idée d’être dans la réflexion de l’homme pour voir comment il réagirait face à cette bande. Et ce fut autre un défi de construire l’installation sur scène, qui tourne sur elle même, car il était important d’avoir accès, par le numérique, à tout ce que l’artiste a inventé, dessiné, réfléchi avec des mots. Il fallait arriver dans son scrapbook, projeté sur les murs.» Alice Ronfard a bénéficié de l’aide inestimable d’Éric Gagnon, un vidéaste de Québec, pour l’élaboration technique. «C’est lui, l’âme du peintre, l’âme de l’artiste», complète-t-elle.

Avec La cantate intérieure, ne vous attendez pas à du spectaculaire; c’est un spectacle intimiste qui promet d’envoûter son public, à teneur philosophique et méditative, tout en stimulant ses neurones pour l’emmener à réfléchir sur le sens de la vie et sur le pouvoir d’attraction qu’a l’art sur nos réflexions et notre quotidien.

Si votre curiosité est piquée au vif, rendez-vous dès maintenant sur le site de la compagnie Les Deux Mondes pour vous procurer vos billets et pour vivre une expérience de théâtre! Consultez la section «calendrier» pour savoir quand la troupe passera dans votre région au www.lesdeuxmondes.com/calendrier.

L'événement en photos

Par S. Malaterre et Marlène Gélineau Payette

  • Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries
  • Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries
  • Entrevue avec Alice Ronfard pour la reprise de «La cantate intérieure» au Théâtre Aux Écuries

Nos recommandations:

Vos commentaires

Revenir au début